Le témoignage des Réunionnais est attendu :

Un site internet pour aider à la scolarisation des enfants porteurs de handicap


Publié / Actualisé
Depuis le vendredi 8 août 2019, le site "Ma rentrée" a été mis en ligne sur le net. Géré par l'Unapei, une fédération qui regroupe plus de 5000 associations en lien avec les personnes porteuses de handicap, son objectif est de recueillir des témoignages de familles n'ayant pas trouvé de solution adaptée à la scolarisation de leurs enfants. A La Réunion, ce sont environ 6500 enfants porteurs de handicap qui sont scolarisés à l'école ou en institut spécialisé. Reste à savoir si ces enfants sont pris en charge correctement selon leurs besoins. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Depuis le vendredi 8 août 2019, le site "Ma rentrée" a été mis en ligne sur le net. Géré par l'Unapei, une fédération qui regroupe plus de 5000 associations en lien avec les personnes porteuses de handicap, son objectif est de recueillir des témoignages de familles n'ayant pas trouvé de solution adaptée à la scolarisation de leurs enfants. A La Réunion, ce sont environ 6500 enfants porteurs de handicap qui sont scolarisés à l'école ou en institut spécialisé. Reste à savoir si ces enfants sont pris en charge correctement selon leurs besoins. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le site vise en tout cas "à mettre en lumière des réalités récurrentes d’exclusion partielles ou totales des systèmes éducatifs des enfants en situation de handicap" d'après ce qu'on peut lire sur leur page d'accueil. De nombreux témoignages, venus de partout en métropole, font état de solutions inadaptées pour les uns, de manque total de scolarisation pour les autres.

Cependant, aucune trace des Outre-mer sur le site. "Nous venons de lancer le site et nous nous basons exclusivement sur les témoignages des familles. A l'heure actuelle, nous n'en n'avons pas reçu de La Réunion – ou des autres départements d'Outre-mer, mais nous encourageons vivement ceux qui seraient concernés à nous contacter !" explique le service communication du site.

Moins d'une semaine après sa mise en ligne, les témoignages affluent. "Mon fils épileptique résistant n’a toujours pas d'auxiliaire de vie scolaire (AVS). Depuis le mois de mars, la demande est complète auprès de la Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) hors son dossier n’a toujours été vu en commission et le sera seulement le 19 août" raconte une mère. "Gino va entrer au collège en 6ème sans dispositif Ulis (Unités localisées pour l'inclusion scolaire) faute de place alors qu'il a une notification" en écrit une autre.

Les gérants du site attendent maintenant de nouveaux témoignages, afin que "chacun d’entre eux rendent visibles les réalités subies par ces enfants isolés du seul fait de leur handicap et de l'absence d'une prise en compte de celui-ci par le système éducatif". Les familles réunionnaises peuvent donc apporter leurs témoignages si elles le souhaitent sur le site marentree.org/

as/www.ipreunion.com
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !