La Senicio Tamoïde prolifère depuis quelques années :

L'association SCABE s'engage contre une plante envahissante dans la fôret du Maïdo


Publié / Actualisé
Ce mercredi 14 Aout 2019, l'Association SCABE (Sport Culture Art et Bien Etre) organisait un chantier de lutte contre la Senico Tamoïde, une plante exotique envahissante dans la foret du Maïdo. Une quinzaine de bénévoles ont répondu à l'appel de l'association et se sont rendus sur place pour limiter l'extension de la plante.
Ce mercredi 14 Aout 2019, l'Association SCABE (Sport Culture Art et Bien Etre) organisait un chantier de lutte contre la Senico Tamoïde, une plante exotique envahissante dans la foret du Maïdo. Une quinzaine de bénévoles ont répondu à l'appel de l'association et se sont rendus sur place pour limiter l'extension de la plante.
Dans un communiqué, l'association SCABE se félicite du déroulé de la journée.
 
"En effet, cette plante grimpante, la Senecio Tamoïdes originaire d'Afrique du Sud, a été importée à la Réunion il y a de nombreuses années. Initialement introduite comme plante d'ornement, et si bien adaptée à son environnent, elle a malheureusement échappé à notre contrôle et a commencé à envahir certaines régions des Hauts de la Réunion.
 
C'est dans la foret du Maïdo que Ghislaine S, jardineuse de foret passionnée, a pu constater que cette liane vigoureuse se développait depuis quelques années, envahissant plusieurs hectares, sur lesquels se trouvent de nombreuses arbres endémique, en particulier des Tamarins des Hauts des Bois maigre, certain arbustes tel que des Bois de Merle et bien d'autres...
 
En effet, cette liane peut se multiplier rapidement avec ses graines semées au vent, mais aussi par bouturage. Elle recouvre tout sur son passage, et empêche toutes plantes de pousser au niveau du sol, étouffe les arbustes, jusqu’à faire plier sous son poids des grands arbres. Une seule solution, l'arracher à la main pour la déraciner!
 
Une 15ene de bénévoles de l'association SCABE ont apporté leur aide à ce projet, en répondant présent ce mercredi, armés de gant et de sécateurs, pour tenter de limiter l’extension de cette plante exotique. Après un rapide briefing, petits et grands on pu se répartir sur les différents sites (bord de route, ravine, talus, sentier). Marylou, jeune bénévole de 6ans, était déjà capable après quelques minutes, de repérer à coup sûr la fameuse Senecio Tamoïde!
 
Habituellement cette association organise des activités plein air autour du sport et du bien être, mais aussi des opérations ramassage de déchets dans les ravines, et pour ce premier chantier de la sorte, on peut dire que tout le monde y a mis du cœur! C'est plus de deux camions qui ont pu être évacué en une matinée! "on a vraiment passé une bonne matinée, j'ai appris à reconnaitre certaines plantes endémiques et indigènes, on a profité d’être en plein air dans un super environnement, pour joindre l'utile à l’agréable" Fanny (Bénévole de l'asso Scabe)
 
Il reste encore du travail, c'est pour cela que tous les mercredi et samedi du mois d'aout, Gigi vous accueille dès 9h30 au niveau du parking de la Luge du Maïdo, pour des ateliers "arrachage de peste végétale"... un tour de luge du Maïdo est même offert aux participants petits et grands!
Plus d'infos aupres de l'asso SCABE et de l'asso Best Run 
 
Il n'est pas trop tard, la parcelle envahie reste encore délimitée, et si suffisamment de personnes se mobilisent, nous viendrons à bout de la Senecio Tamoïdes, avant qu'elle ne soit hors de contrôle et se propage partout au Maïdo en menaçant la biodiversité de cette foret ! " Nous autres humains sommes tout à fait capables d’éradiquer des espèces animales ou végétales de la planète ! Nous sommes tout à fait capables de vider l’océan de ses poissons ! Alors pourquoi ne serions nous pas capables d’éradiquer une envahissante qui couvre actuellement environ 3 hectares de foret ?  " Ghislaine (Jardineuse de foret)"
   

1 Commentaire(s)

Gigi, Posté
merci les bénévoles de Scabe ! et bravo !