[LIVE/PHOTOS/VIDÉOS] 223 200 marmailles font leur rentrée :

Les élèves sont de retour sur les bancs de l'école


Publié / Actualisé
Ce vendredi 16 août 2019, c'est la rentrée à La Réunion. 223 000 élèves retournent en classe. Cette année scolaire inaugure de nombreuses mesures, dont la réforme du baccalauréat. Une réforme qui continue de diviser parmi le corps enseignant, qui risque de continuer les mobilisations malgré la mise en place déjà effective de la réforme. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Ce vendredi 16 août 2019, c'est la rentrée à La Réunion. 223 000 élèves retournent en classe. Cette année scolaire inaugure de nombreuses mesures, dont la réforme du baccalauréat. Une réforme qui continue de diviser parmi le corps enseignant, qui risque de continuer les mobilisations malgré la mise en place déjà effective de la réforme. (Photo rb/www.ipreunion.com)
  • IPR

    C'est parti, les élèves sont rentrés dans les classes !

    Bonne rentrée à toutes et tous !

     

     

  • IPR

    Une rentrée scolaire en musique :

  • IPR

    Olivier Hoarau, maire du Port : "Nous avons réalisé des travaux dans cette école à hauteur de 600.000 euros"

    "Je vois des enfants heureux, des parents anxieux ce matin", témoigne le maire Olivier Hoarau. "Plusieurs parents sont venus nous voir pour parler des activités prévues dans l'année."

    "Ici c'est le groupe scolaire le plus important" ajoute-t-il "nous avons réalisé pour plus de 600.000 euros de travaux en ravalement de façade, d'étanchéité, de peinture... c'est une école qui date des années 1960 il était donc important de revenir sur ce site pour la rentrée."

    Il conclue : "Nous avons un budget sur la rénovation des écoles qui est une priorité pour nous, nous intervenons sur deux ou trois écoles par an."

    Regardez :

  • IPR

    Des mobilisations prévues par les syndicats

    Les syndicats seront au rendez-vous pour la visite du ministre. "Notre calendrier a été bouleversé par l'annonce de cette visite, et nous préparons tous notre rentrée, mais il est certain que nous allons tenter d'arranger un rendez-vous avec M. Blanquer pour l'interpeller sur de nombreux sujets : le créole à l'école, la réforme du bac, les classes en sureffectif, la suppression de postes…" liste Marie-Hélène Dor, secrétaire générale du FSU.

    "Ce qui est sûr, c'est que de nouveaux mouvements de mobilisation seront aussi organisés tôt dans l'année, notamment pour protester contre les réformes de la fonction publique et de la retraite qui sont actuellement en cours de préparation" continue-t-elle. Car si la réforme du bac est belle est bien en place, les autres réformes sont encore en cours de discussion. "La fonction publique et la retraite nous concernent tout autant que la réforme du bac" conclut Marie-Hélène Dor.

  • IPR

    Une rentrée 2019-2020 qui promet d'être mouvementée

    "Il est vrai que de nombreux syndicats sont toujours opposés à la réforme, mais la loi a été votée et les classes modifiées malgré les appels à la grève qui ont rythmé l'année dernière. Le dialogue social reste cependant ouvert, et je pense que la totalité du corps enseignant est en action pour l'installation de la réforme" explique le recteur Vêlayoudom Marimoutou.

    Lire aussi : 223 200 élèves retourneront en classe vendredi

    Mais ce début d'année risque tout de même d'être mouvementé. Lundi prochain, le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, sera en visite sur l'île. Ce sera la troisième que ce dernier se rend à La Réunion depuis le début de son mandat en 2017.  

    "Je pense qu'il tient à se rendre compte sur le terrain de comment les politiques sont installées et menées, et qu'il a aussi des choses à dire concernant l'inclusion des élèves en situation de handicap dans la mesure où il sera accompagné de Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées" précise le recteur.

    En effet, cette année, ce sont 6500 enfants en situation de handicap qui sont scolarisés. "Nous voulons construire une école inclusive, et pour être inclusive, il faut que tous les enfants aient accès à la même éducation" continue-t-il. Sept nouvelles unités localisées d'inclusion scolaire (Ulis) ont d'ailleurs ouvert pour cette rentrée.

  • IPR

    Swane Gaba, directrice de l'école Charles Vendomèle : "C'est l'effervescence ici"

    "Nous avons 180 élèves dans cette école, on revoit les effectifs ce matin, c'est notre rôle aussi en tant que directeurs le jour de la rentrée" explique Swane Gaba.

    "Pour l'instant ça va les parents sont encore là, ce sera peut-être plus difficile quand ils partiront. Mais nous les accueillons en musique, avec des petites chansons pour leur souhaiter la bienvenue."

    Regardez :

  • IPR

    Retrouvez les images de cette rentrée scolaire, nous sommes à l'école Charles Vendomèle au Port :

  • IPR

    Le maire du Port Olivier Hoarau assiste à la rentrée scolaire dans sa commune, regardez :

     

  • IPR

    Annie Mourgaye, élue en charge des affaires scolaires au Port

    "Nous abordons cette 6ème rentrée sous mandat sereinement, malgré les dédoublements de classe... ça se passe bien" explique l'élue de la mairie du Port. "Nous avons des effectifs corrects dans toutes les écoles."

    "Dans la commune nous sommes à 4.800 élèves" ajoute-t-elle, une baisse d'effectifs dûe à la baisse de la population. "Ils sont répartis dans 28 écoles dont un groupe scolaire maternelle-élémentaire."

  • IPR

    Bonjour, nous sommes en live pour vous faire vivre en direct cette rentrée scolaire 2019-2020 !

    223.200 élèves reprennent le chemin de l'école, c'est parti !

     

     

A propos

C'est aujourd'hui la rentrée et les élèves reprennent le chemin de l'école !

223.200 élèves retournent en classe aujourd'hui, c'est 902 de plus que l'année dernière.

Lire aussi : 223 200 élèves retourneront en classe vendredi

Cette année, la rentrée n'est pas anodine puisqu'elle inclue de nombreuses mesures comme la réforme du bac. Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer sera d'ailleurs à La Réunion à partir du lundi 19 août.

C'est donc aussi la rentrée des syndicats qui seront au rendez-vous pour la visite du ministre. Il sera interpellée sur de nombreux sujets : le créole à l'école, la réforme du bac, les classes en sureffectif, la suppression de postes…

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !