Nouvelle route du littoral :

Carrière de Saint-André : l'enquête publique se termine aujourd'hui


Publié / Actualisé
Du 22 juillet au 22 août 2019, les habitants de Saint-André étaient invités à participer à une enquête publique concernant l'exploitation de la carrière de la commune, dont les roches devraient être utilisées dans la construction de la Nouvelle route du littoral. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Du 22 juillet au 22 août 2019, les habitants de Saint-André étaient invités à participer à une enquête publique concernant l'exploitation de la carrière de la commune, dont les roches devraient être utilisées dans la construction de la Nouvelle route du littoral. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

C'est la deuxième fois que les Saint-Andréens sont consultés concernant l'exploitation de la carrière. L'objectif pour l'Etat est de récolter l'avis des habitants, qui s'étaient déjà prononcés contre en mai 2018.

Lire aussi : [AUDIO] Manifestation contre la carrière de l'Hermitage

A l'époque, des manifestations avaient été organisées dans la commune pour protester contre le projet. Les opposants dénonçaient, entre autres, la présence d'espèces endémiques sur les lieux destinés à l'extraction des roches. Reste à voir si les habitants ont changé d'avis en un an.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Zavoca marron, Posté
Saint-André est une petite plaine alvullionnaire, coincée entre deux cours d'eau : rivière du Mât & St-Jean, qui plus est densément peuplée !
Son territoire est de facto inondable. En 1980, en 1993, en 1998, elle était sous l'eau. Dernièrement, Fakir, avril 2018, à juste rafraîchit la mémoire de certains et donner un petit aperçu aux fonctionnaires qui découvrent un milieu tropical.