Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Houle, Jean-Michel Blanquer, ex-paillotes, maires, cadeau aux riches


Publié / Actualisé
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 19 août au vendredi 23 août 2019 sur Imaz Press :

- Lundi 19 août : forte houle : la nuit a été agitée dans l'ouest et le sud
- Mardi 20 août : définissez l'intérêt de la visite de Jean-Michel Blanquer, vous avez quatre heures...
- Mercredi 21 août : les ex-paillotes vraiment disparues de l'Ermitage ? Pas tant que ça...
- Jeudi 22 août : les maires prennent cher, la faute à qui ?
- Vendredi 23 août : oui, l'impôt sur la fortune immobilière est bien un cadeau aux riches
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 19 août au vendredi 23 août 2019 sur Imaz Press :

- Lundi 19 août : forte houle : la nuit a été agitée dans l'ouest et le sud
- Mardi 20 août : définissez l'intérêt de la visite de Jean-Michel Blanquer, vous avez quatre heures...
- Mercredi 21 août : les ex-paillotes vraiment disparues de l'Ermitage ? Pas tant que ça...
- Jeudi 22 août : les maires prennent cher, la faute à qui ?
- Vendredi 23 août : oui, l'impôt sur la fortune immobilière est bien un cadeau aux riches

Lundi 19 août : forte houle : la nuit a été agitée dans l'ouest et le sud

Depuis ce dimanche 18 août 2019 à 16 heures, la vigilance forte houle a été mise en place sur le sud-ouest de l'île de la Pointe des Aigrettes à la Pointe de la Table. Dans la nuit de dimanche à lundi, des vagues atteignant jusqu'à 10 mètres de hauteur ont été observées. La commune de Saint-Louis a décidé de procéder à l'évacuation des habitations de zones submersibles dans l'éventualité où une nouvelle inondation venait à se produire.

Mardi 20 août : définissez l'intérêt de la visite de Jean-Michel Blanquer, vous avez quatre heures...

C'est presque devenu une tradition, avant de faire sa rentrée dans l'Hexagone. le ministre de l'Éducation nationale fait un passage éclair à La Réunion  Depuis le début de son mandat, Jean-Michel Blanquer vient prendre le pouls dans notre département, troisième visite sur l'île et cette année encore, le ministre a du faire face à plusieurs dossiers épineux. Reste à définir le but de ce troisième séjour sans annonce, ni réponses concrètes aux besoins spécifiques de La Réunion...

Mercredi 21 août : les ex-paillotes vraiment disparues de l'Ermitage ? Pas tant que ça...

Si la houle fait des vagues, les ex-paillotes de Saint-Paul en font aussi... Le ressac a ramené avec lui de vieux souvenirs enfouis sous le sable. Et à chaque train de houle c'est la même chose : les restes des paillotes refont surface. Ou bien la mer vient les reprendre pour les emmener au large, ou bien les débris restent plantés dans le sable au risque de finir dans les pieds de nos marmailles... Dans tous les cas la situation est loin d'être optimale. Et si la Direction de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DEAL) nettoie de temps à autre les détritus en cas de houle, aucune action d'envergure n'est envisagée. Quant aux restaurateurs qui devaient normalement nettoyer les restes de leurs paillotes, ils ont disparu dans la nature.

Jeudi 22 août : les maires prennent cher, la faute à qui ?

Les maires réunionnais n'échappent pas à la recrudescence des agressions verbales et physiques et autres incivilités dénoncées par les édiles métropolitains. Des maires qui subissent le courroux de leurs administrés dans la rue, sur les réseaux sociaux, parfois même jusque dans leur bureau. C'est la réalité de la fonction aujourd'hui mais ne serait-ce pas là un retour de bâton ? Fut une époque, les édiles étaient tout puissants, distribuaient un petit travail par ci, un petit billet par là, mettait des dossiers au-dessus de la pile, tout cela avec une objectif purement électoraliste derrière la tête. Aujourd'hui, le robinet est fermé, les subventions baissent, le contrôle de l'État est strict mais la société continue à se paupériser, les attentes des administrés restent les mêmes, pire, elles sont encore plus grandes. Une pression supplémentaire, une insécurité grandissante... Une commission sénatoriale a envoyé un questionnaire à tous les édiles pour faire un état des lieux.

Vendredi 23 août : oui, l'impôt sur la fortune immobilière est bien un cadeau aux riches

Pendant plusieurs mois, les Gilets jaunes se sont égosillés à demander le rétablissement de l'ISF, l'impôt de solidarité sur la fortune, au nom de la justice fiscale et parce-que le remplaçant de cette taxe, l'impôt sur la fortune immobilière (IFI) était un cadeau aux riches encore plus généreux que l'ISF. Malgré la grogne, même au plus fort de la tempête, Emmanuel Macron a gardé le cap, n'envisageant jamais de revenir sur la suppression de l'ISF. Le bilan de la première année d'application de l'IFI est connu, la conclusion est claire, l'IFI est un super cadeau aux riches qui a rapporté trois fois moins aux caisses de l'État que le défunt ISF

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !