Entre La Réunion et Madagascar (actualisé) :

Le voilier n'était pas en détresse mais en galère de carburant


Publié / Actualisé
Ce dimanche 25 août 2019, un navire est donné en détresse, en fait il s'agit d'une panne de carburant nous ont affirmé les services de la préfecture. À bord du voilier français, se trouvent deux personnes. Elles ont contacté le CROSS (centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) hier, le samedi 24 août pour prévenir qu'elles étaient en rade de carburant. L'équipage se trouvant à plus d'une centaine de kilomètres de nos côtes et leur radio ne fonctionnant plus, il était difficile pour les équipes du CROSS d'arriver à les repérer géographiquement. Les autorités ont donc demandé aux pilotes d'avion de vols commerciaux d'être vigilants. Ce dimanche matin, le voilier a été localisé. L'équipage a pu hisser les voiles, une opération est en cours pour lui acheminer du carburant. (Photo d'illustration)
Ce dimanche 25 août 2019, un navire est donné en détresse, en fait il s'agit d'une panne de carburant nous ont affirmé les services de la préfecture. À bord du voilier français, se trouvent deux personnes. Elles ont contacté le CROSS (centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) hier, le samedi 24 août pour prévenir qu'elles étaient en rade de carburant. L'équipage se trouvant à plus d'une centaine de kilomètres de nos côtes et leur radio ne fonctionnant plus, il était difficile pour les équipes du CROSS d'arriver à les repérer géographiquement. Les autorités ont donc demandé aux pilotes d'avion de vols commerciaux d'être vigilants. Ce dimanche matin, le voilier a été localisé. L'équipage a pu hisser les voiles, une opération est en cours pour lui acheminer du carburant. (Photo d'illustration)
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !