Près de 80 mesures envisagées :

Volcan de Mayotte: Annick Girardin lance un plan de prévention contre une éruption


Publié / Actualisé
Les missions se multiplient à Mayotte pour tenter de mieux cerner petit à petit le volcan sous-marin découvert il y a peu de temps. Le Marion Dufresne a déjà réalisé 4 missions dans ce but. Pendant sa visite à Mayotte, la ministre des Outre-mer Annick Girardin a proposé un plan de prévention. De passage à la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Mayotte, et aux côtés du préfet de Mayotte Jean-François Colombet, elle a évoqué les différentes mesures qui pourraient être mises en place. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Les missions se multiplient à Mayotte pour tenter de mieux cerner petit à petit le volcan sous-marin découvert il y a peu de temps. Le Marion Dufresne a déjà réalisé 4 missions dans ce but. Pendant sa visite à Mayotte, la ministre des Outre-mer Annick Girardin a proposé un plan de prévention. De passage à la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Mayotte, et aux côtés du préfet de Mayotte Jean-François Colombet, elle a évoqué les différentes mesures qui pourraient être mises en place. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le gouvernement dit vouloir tout faire pour que les Mahorais se prémunissent face aux possibles risques engendrés par le volcan sous-marin, qu'il s'agisse de submersion ou de tsunami, selon nos confrères de France Mayotte Matin qui ont couvert la venue de la ministre des Outre-mer. Ainsi sur place, pendant sa visite à la CCI de Mayotte, Annick Girardin a déclaré : "Quand on a connu le drame de Saint-Martin, a-t-elle expliqué, je me suis dit que plus jamais on ne se ferait surprendre".

Le volcan sous-marin situé à 50 kilomètres de Mayotte n'a toujours pas de nom. Un concours a été lancé par le vice-rectorat et la préfecture, et dix propositions ont été retenues parmi la cinquantaine de contributions envoyées par les écoliers et les collégiens mahorais. Il faudra ensuite procéder au vote afin de choisir le nom définitif du volcan.

Lire aussi : Mayotte: lancement du sondage pour l'attribution du nom du volcan sous-marin

Des zones refuge prévues

Le plan d'actions imaginé par le gouvernement devrait contenir près de 80 mesures, dont 11 déjà certaines et annoncées par la ministre. Parmi elles, France Mayotte Matin cite l’amélioration de l’information préventive et la préparation des populations.

Une formation parasismique a d'ores et déjà été mise en place par l’Association française de génie parasismique (AFPS). Une formation qui "permet d’améliorer notre niveau de savoir faire de savoir construire à Mayotte" a témoigné un architecte qui teste ce programme. La sensibilisation est aussi au coeur du plan d'actions. Des zones "refuge" vont être prévues pour protéger la population face au risque de submersion marine.

Les dispositifs d'alerte eux, seront consolidés. En cas d'urgence, les Mahorais pourront recevoir un SMS "GALA" (pour gestion d'alerte automatisé), envoyé par la préfecture. Les capacités de soin seront renforcées en cas de victimes. Un hôpital d'urgence pourrait même être déployé exprès pour ce type de crises liées au volcan.

Un futur Observatoire du volcan à Mayotte

Selon France Mayotte Matin, des comités d’observation composés d’élus ou de citoyens devraient voir le jour. Un bulletin d’informations mensuel sera disponible sur le site Internet de la préfecture. Il y sera décrit la sismicité, le suivi de la déformation de l'île ou encore les actions des équipes.

Lire aussi : Volcan sous-marin de Mayotte: une nouvelle coulée de lave identifiée

Lire aussi : Le Marion-Dufresne entame sa quatrième mission

Un réseau d'observation propre à Mayotte devrait être mis en place pour 2020, en attendant d'avoir un observatoire du volcan, comme celui que nous avons à La Réunion pour le Piton de la Fournaise.

www.ipreunion.com/redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Mm, Posté
la préparation est une bonne nouvelle et l'éducation
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)