Un débat public sur le service public :

La réforme des centres d'impôts fait grincer les dents des syndicats


Publié / Actualisé
Ce mardi 27 août 2019, la CGTR finances publiques et Solidaire finances publiques organisaient un débat ouvert à tous pour évoquer l'avenir des professions liés aux impôts. Une prochaine réforme prévoit de supprimer plusieurs centres de finances publiques, "ce qui fait peser une menace sur plusieurs emplois" déplorent les syndicats
Ce mardi 27 août 2019, la CGTR finances publiques et Solidaire finances publiques organisaient un débat ouvert à tous pour évoquer l'avenir des professions liés aux impôts. Une prochaine réforme prévoit de supprimer plusieurs centres de finances publiques, "ce qui fait peser une menace sur plusieurs emplois" déplorent les syndicats

Ils étaient environ une cinquantaine à répondre à l’appel commun de la CGTR et Solidaire. Représentants syndicaux, employés de centres et simples citoyens ont débattu à propos de la prochaine réforme voulue par le gouvernement.

Laurence Givrant, employée au centre de finances publiques de Saint Pierre détaille les conséquences de cette réforme sur son emploi.

 

Le quotidien des réunionnais sera, d’après les syndicats, bouleversé par les suppressions des center concernés. Ecoutez Stéphanie Cadet, secrétaire départementale de la CGTR Finances Publique.

 

Le soutien de plusieurs élus

Avant cette réunion, les deux syndicats ont rencontré plusieurs élus pour discuter de la réforme et ont obtenu leur soutien. IMagali Billard, secrétaire départementale de Solidairen, explique l’importance de cet appui.

 

Les actions continuent malgré tout

Les syndicats ont annoncé plusieurs actions organisées durant le mois de septembre dont un référendum pour les employés des centres le 12 septembre et la participation à la grève nationale prévue le 16 septembre prochain.

bh/www.ipreunion.com/redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !