Tri gagnant :

Valoriz'Ali, la borne qui offre des réductions en échange de déchets plastiques


Publié / Actualisé
Un mètre carré m2 au sol et à peine plus de 1,80 mètre de haut, c'est la taille de cette petite machine surnommée Valoriz'Ali destinée à changer les habitudes des Réunionnais en matière de tri des déchets. Les bornes Valoriz'Ali installées dans plusieurs lieux publics proposent aux visiteurs de déposer leurs bouteilles, canettes et gobelets. En contrepartie de leur geste, les citoyens reçoivent des points à utiliser dans divers commerces.
Un mètre carré m2 au sol et à peine plus de 1,80 mètre de haut, c'est la taille de cette petite machine surnommée Valoriz'Ali destinée à changer les habitudes des Réunionnais en matière de tri des déchets. Les bornes Valoriz'Ali installées dans plusieurs lieux publics proposent aux visiteurs de déposer leurs bouteilles, canettes et gobelets. En contrepartie de leur geste, les citoyens reçoivent des points à utiliser dans divers commerces.

"L’offre de tri dans les lieux publics n’existait pas c’est désormais le cas" se réjouit Erwan Savarana, représentant du groupe Savaranin, associé au projet de cette borne.  Désormais les réunionnais de passage dans divers lieux ont la possibilité de déposer leurs bouteilles et gobelets en plastique ainsi que les canettes en aluminium dans une borne de tri nommée Valoriz'Ali de fabrication française. " Chacun des déchets est ensuite trié, compacté puis déposé par lots de 5000 (le contenu maximal d’une borne) dans les centres de tris. " détaille le responsable.

23 bornes en activité, une dizaine en cours d’installation

A l’heure actuelle, 23 bornes sont installées dans l’île, dans certains centres commerciaux, salles de sport, gare routières et autres lieux accueillant du passage. Les machines ont simplement besoin d’1m2 au sol, une prise et une connexion wi-fi pour régler les problèmes techniques qui pourraient advenir. " Les dépositaires jouent le jeu, les employés eux même viennent déposer leur déchets dans les bornes, les réunionnais aussi sont sensibles à la cause environnementale mais il faut plus de communication, on part vraiment de 0 " indique Erwan Savaranin.

L’idée est vraiment de réinventer la consigne sur les matière plastique, seulement 25% de plastique est recyclé à La Réunion, le chiffre passe à 50% sur la métropole et à 98% dans des pays comme la Grèce ou la Suède où des bornes similaires sont déjà en place.

"On devrait installer encore une dizaine de machines puis on lancera une grande campagne de communication pour le grand public afin qu’ils puissent venir déposer leur déchets" confirme Laurent Settama, gérant de la société Neo Green qui fournit les machine.

Un geste éco-citoyen contre des avantages

Si l’idée est avant tout de faire un geste un geste éco-citoyen, les visiteurs auront l’occasion de tirer profit de leurs gestes. "On a voulu en plus du geste rendre ça ludique pour inciter la population c’est dans cette optique qu’on a lancé dans un premier temps une loterie pour gagner des places de cinéma puis maintenant un programme de fidélisation" explique Erwan Savaranin.

Le programme fonctionne via des points, chaque déchet rapporté vaut un point récolté sur une carte ou via l’application mobile. Ils sont ensuite transformés en remise auprès des partenaires commerciaux dans divers domaines tels que la restauration, le tourisme ou encore les services. En tout une dizaine de commerces proposent des remises grâce à ces points (une centaine environ sont nécessaires pour bénéficier des remises). 

Des bornes de tri des bouteilles en verre en test

Si les projets de recyclage de plastique via les bornes Valoriz'Ali en sont à leur genèse, les créateurs réfléchissent déjà à d'autres manière de trier les déchets dans les lieux publics. Parmi les projets déjà bien avancés, une seconde machine actuellement en test. Les bornes, qui seront également installées dans divers lieux publics prévoit le tri de bouteilles en verre.

bh/www.ipreunion.com/redac@ipreunion.com

   

10 Commentaire(s)

Sylvain, Posté
Il faut voir le bilan énergétique (fabrication et fonctionnement) de la machine. Mais franchement ça doit vraiment pas être terrible.
De plus, je suis personnellement opposé à la consigne du plastique et à son recyclage. A chaque fois que du plastique est recyclé, il est perdu 70% de la matière. En 3 cycles, c'est 50% de la matière d'origine deperdu. Sans compter les plastiques hybrides, non recyclable (bouteille de lait ou pot de yaourt) que les industriels nous sortent chaque année.
Encourager les réunionnais à faire le tri, je trouve que c'est une perte d'énergie : mettre la même intention dans la réduction du déchet serait plus pertinent.
Nono, Posté
Ouiiii, j'ai vu ça dans la galerie de Carrefour Sainte-Marie? Question : a quant sur les fronts de mer ?
Emi, Posté
C est pour les envoyer en Asie... ? :D
Chipek, Posté
j'attends toujours ma carte demandée au salon de la maison en mai 2018 ( donc il y a plus d'un an !!!)
sinon c'est une bonne idée
à quand les pneus consignés etc ?
Yann, Posté
Enfin un peu de tri ! très belle initiative et en plus avec des cadeaux
Nanesh974, Posté
Enfin une initiative en matière de tri des déchets à la réunion.
Kronik974, Posté
Très bonne initiative !!! D'autant plus que l'on voit des "makoteries" partout sur les routes et sentiers de l'Île. Certes, ce n'est que pour les gobelets, bouteilles en plastique et canette mais si tout le monde s'y met on peut rendre notre île plus propre !
Continuez comme ça !
Gauthier, Posté
Belle initiative pour notre île !
Non aux incinerateurs, Posté
recycler le plastique c'est toujours mieux que l'envoyer à l'incinérateur
Babi, depuis son mobile, Posté
Et qui ne fonctionne jamais...