Pour terminer le chantier :

NRL : Jean-Luc Poudroux propose d'ouvrir une carrière à Sans Souci


Publié / Actualisé
Depuis plusieurs mois, le chantier de la Nouvelle route du Littoral est au ralenti miné par l'opposition des riverains et des décisions de justice qui, pour le moment, interdisent l'ouverture de carrières et l'exploitation de roches massives nécessaires à la construction de la digue de 2,5 kilomètres. Aujourd'hui, le député de la 7ème circonscription Jean-Luc Poudroux fait une proposition pour terminer le chantier: ouvrir une nouvelle carrière, à Sans-Souci (Saint-Paul) le long de la rivière des Galets. Pendant la campagne des législatives partielles, le candidat Poudroux s'était engagé à trouver une solution. C'est chose faite, ce mardi 10 septembre. Au micro de Johanna Martin de RTL Réunion, le député dévoile sa proposition "une alternative "crédible et sérieuse" dit-il, qui pourrait mettre fin au statu quo.
Depuis plusieurs mois, le chantier de la Nouvelle route du Littoral est au ralenti miné par l'opposition des riverains et des décisions de justice qui, pour le moment, interdisent l'ouverture de carrières et l'exploitation de roches massives nécessaires à la construction de la digue de 2,5 kilomètres. Aujourd'hui, le député de la 7ème circonscription Jean-Luc Poudroux fait une proposition pour terminer le chantier: ouvrir une nouvelle carrière, à Sans-Souci (Saint-Paul) le long de la rivière des Galets. Pendant la campagne des législatives partielles, le candidat Poudroux s'était engagé à trouver une solution. C'est chose faite, ce mardi 10 septembre. Au micro de Johanna Martin de RTL Réunion, le député dévoile sa proposition "une alternative "crédible et sérieuse" dit-il, qui pourrait mettre fin au statu quo.

Hors zone urbaine, pas de nuisance environnementale

Une carrière pour parer la problématique des carrières, ça semble surréaliste, pourtant, il s'agit bien de la proposition de Jean-Luc Poudroux. Pour l'élu, ce qui a son importance, c'est le site, un endroit qui évite bien des polémiques "nous sommes dans la rivière des Galets hors lit majeur. Il n’y aura pas de nuisances par rapport aux habitants puisqu’on est hors zone urbaine. En terme de nuisances autres que ce soit santé et salubrité, il n’y a aucun risque.

Après en matière de protection de l’environnement, ce site ne bénéficie pas d’une qualité environnementale extraordinaire. Il n’y a pas de biodiversité ni d’écosystème à protéger, par contre il y a des espèces invasives... C’est une zone de ressources, il y a de la roche." détaille Jean-Luc Poudroux, qui a bien bétonné son dossier.

Un site idéalement situé selon le député "aujourd'hui la volonté d’exploiter ce potentiel qui est à nos pieds, qui se trouve à quelques kilomètres de la route du littoral, qui plus est pas trop loin de la zone de besoin énorme qu’il y aura avec l’Écocité de Saint-Paul."

D'autres roches en attendant... 

Jean-Luc Poudroux affirme qu'un dossier sera déposé à la préfecture dans les jours à venir. L'instruction du préfet pour ouvrir la carrière - si toutefois, il y est favorable - prendra alors plusieurs mois. En attendant, le député sait où trouver d'autres roches massives à exploiter "nous avons un potentiel de roches massives qui se trouve au pied des remparts. Vous avez des roches de surface liées aux éboulis, et aussi les roches qui viennent des travaux de la canalisations des orangers, à l’époque, ils ont utilisé de la dynamite donc vous avez un paquet de galets, il suffit de les cueillir.

Cela devrait faire la jonction entre le délai de huit mois à peu près qu’il faut pour que monsieur le préfet puisse faire l’instruction et j’espère autoriser l’ouverture de cette carrière, pendant c etemps, la NRL pourrait continuer étant donné qu’il y a déjà ces galets."

Une carrière hors schéma départemental

Mais il ne faut pas oublier que lorsqu'il avait été question d'inscrire la carrière de Sans Souci au schéma départemental des carrières, la requête avait été refusée par les autorités parce-qu'une partie de cette carrière s etrouverait dans le Parc national. À l'heure actuelle, au vu de la situation, Jean-Luc Poudroux affirme que l'on peut passer outre ce schéma "à partir du moment où un site a du potentiel, il n’a pas forcément besoin d’être inscrit au schéma des carrières. Ce site a du potentiel, on peut l'utiliser à bon escient pour les besoins du BTP et de la NRL, avec un peu de bonne volonté tout en respectant la réglementation du Parc national on peut aboutir à une solution."

Jean-Luc Poudroux, a bon espoir que sa proposition soit validée par les services de l'État. Le député affirme avoir déjà eu l’autorisation du maire de Saint-Paul, Joseph Sinimalé, ainsi que du président de Région, Didier Robert et du président du Parc national. 

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com 

   

11 Commentaire(s)

SOWETO, Posté
OTE POUDROUX, PROFITE DE OUT COMPTE EN SUISSE ET REPOSE EN PAIX.
La Toto, depuis son mobile, Posté
encore un qui a perdu l'occasion de fermer sa bouche... pfff didier robert o secours !!!!
Aieaie, Posté
et il en pense quoi Didier que Jean Luc vient jouer sur ses plâtes bandes ? Jean Luc se pose en sauveur d un projet régional... a t il des ambitions ? l avenir nous le dira...
Alain, Posté
Depuis 4-5 ans les traileurs ne peuvent plus passer dans la RDG, aucune course n'a l'autorisation en raison de l'impact sur l'environnement. Qu'on m'explique alors comment une carrière serait autorisée???
Les populations de Sans Souci et du village de la RDG qui vont vont voir passer des tas de camions, ils en pensent quoi?
L'avis des potes à Jean Luc Robert et Sini, la belle affaire....l'avis du maire du Port?
Finissons cette route en viaduc!
Artinnn974, Posté
Pour terminer la NRL, la finir tout simplement en viaduc une bonne fois pour toute et qu'on en parle plus! Et aux oubliettes DR et toute sa clique qui ne pensent qu'à leurs petits intérêts financiers ! La Réunion aurait pu être un modèle mondial à tous les niveaux : économique, énergétique et environnementale. Mais à la place on a eu quoi grâce à nos hommes politiques : une route qui coûtedes milliards, du béton partout, un océan fermé depuis 2011, un lagon qui meurt, des immeubles, des fast food et des centres commerciaux qui poussent à tous les coins de rue ! À faire le bilan, les politiques veulent vraiment un bel avenir pour nos enfants et notre île !
ZETTOR, Posté
C'est bien lui qui avait un compte caché en Suisse? Compte numéroté dit on????? Allé cachette Poudroux depuis ton élection tu ne fais rien pour la population. Ou la mette out copain la region attaché parlementaire, puis sa femme, arrête de couilloner le peuple
Zavoca marron, Posté
Oté Jean-Luc, si c'était aussi simple que ça, crois-tu qu'on t'aurais attendu le 10/09/19? On est en France, et un député siège à l'Assemblée nationale et il ne vote que les lois...
Le choix de transférer cette portion de route remonte aux années 2000 un bou't. Le transfert effective des RNIL sera acté le 1er janvier 2008, les moyens en personnel (ex-DDE routes) suivront l'année suivante.
Le choix de l'implantation de la route actuelle en pied de falaise (avec les risques qu'on connaissait) incombe entièrement à l'État français. Le choix de passer en mer (et non en tunnel ou autre solution "sur terre") est à mettre sur le dos aussi de ce même État!
Ce qu'aura fait l'exécutif installé en mars 2010, c'est de changer de projet (en l'élargissant, tablier, plus renfort piles et fondations). Les 3 marchés de travaux ont été signés en novembre 2013, sans savoir où on allait prendre ces matériaux utiles et mécaniquement nécessaires. Donc, à qui la faute (et donc responsabilité pleine et entière)? Tu connais la réponse...
L'ouverture de toute carrière doit suivre une procédure administrative et environnementale. Le calendrier n'est pas compatible. Parfois, il faut reconnaître publiquement ses erreurs et les rectifier. Le succès, ce n'est pas de ne jamais faire d'erreur, c'est de ne pas faire deux fois la même... à méditer (au passage la vitesse et l'alcool tuent plus que le galet qui chape...)
Arafat, Posté
PAS QUESTION DE CARRIERE..EN SORTE A ZOT.
Dominique, depuis son mobile, Posté
Non mais ça va pas !

Déjà qu'ils ont construits de façon déraisonnée !

Il n'avait pas pris sa retraite celui là ?
Lili, Posté
Il travaille lui ? Depuis quand il travaille. Depuis qu' il a été élu par défaut il se cache et ne prend même pas la peine de rencontrer ses électeurs. Après tout il a bien raison, il touche son petit pactole et de la coule douce.
Le Sudiste, Posté
Enfin un homme politique qui propose! J'avoue ne pas attendre ça de sa part mais c'est une bonne surprise