Disparition inquiétante :

Plaine des Grègues : Marie-Jeanne a disparu sans laisser de trace


Publié / Actualisé
Marie-Jeanne Damour, 59 ans a quitté le domicile de son compagnon à la Plaine des Grègues (Saint-Joseph) le jeudi 12 septembre 2019 aux alentours de 16h30. Elle serait partie en chaussettes, dans la précipitation, après une dispute. La quinquagénaire a laissé derrière elle ses papiers d'identité, ses clés de voiture et les clés de son domicile situé à Saint-Denis, n'emportant que son téléphone portable, qui, sans doute déchargé, est sur répondeur. Au moment de sa disparition, Marie-Jeanne portait une veste en jean et un jean.
Marie-Jeanne Damour, 59 ans a quitté le domicile de son compagnon à la Plaine des Grègues (Saint-Joseph) le jeudi 12 septembre 2019 aux alentours de 16h30. Elle serait partie en chaussettes, dans la précipitation, après une dispute. La quinquagénaire a laissé derrière elle ses papiers d'identité, ses clés de voiture et les clés de son domicile situé à Saint-Denis, n'emportant que son téléphone portable, qui, sans doute déchargé, est sur répondeur. Au moment de sa disparition, Marie-Jeanne portait une veste en jean et un jean.

La gendarmerie a été avertie. La disparition de Marie-Jeanne est considérée comme inquiétante, une battue avec un maître chien a été organisée ce jeudi 12 septembre et ce vendredi 13, une enquête de voisinage a été menée. De plus, une vingtaine de gilets jaunes mènent aussi des recherches aux côtés des enfants de la quinquagénaire pour la retrouver. Marie-Jeanne Damour est très impliquée dans le mouvement des gilets jaunes péi. Ces derniers, très inquiets, espèrent la retrouver saine et sauve.

Si vous avez des informations, merci de contacter la gendarmerie de Saint-Joseph au 02 62 56 50 12.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !