Observatoire des prix, des marges et des revenus de La Réunion :

Lancement d'une étude d'impact sur l'acquisition de Vindemia par le groupe Bernard Hayot


Publié / Actualisé
Lors de leur précédente assemblée plénière du 9 août 2019, les membres de l'Observatoire des prix, des marges et des revenus de La Réunion (OPMR) ont décidé de réaliser une étude d'impact sur les conséquences du rachat de Vindemia par le Groupe Bernard Hayot (GBH). La préfecture a annoncé la nouvelle dans un communiqué à retrouver ci-dessous. Pour rappel, le groupe Bernard Hayot va se prendre le contrôle de Vindemia à l'exception des Jumbo de Savanna, du Chaudron, de Sainte-Marie et de Saint-André. Ces magasins seront achetés par Make Distribution, un groupe à capitaux réunionnais, partenaire d'Intermarché. :
Lors de leur précédente assemblée plénière du 9 août 2019, les membres de l'Observatoire des prix, des marges et des revenus de La Réunion (OPMR) ont décidé de réaliser une étude d'impact sur les conséquences du rachat de Vindemia par le Groupe Bernard Hayot (GBH). La préfecture a annoncé la nouvelle dans un communiqué à retrouver ci-dessous. Pour rappel, le groupe Bernard Hayot va se prendre le contrôle de Vindemia à l'exception des Jumbo de Savanna, du Chaudron, de Sainte-Marie et de Saint-André. Ces magasins seront achetés par Make Distribution, un groupe à capitaux réunionnais, partenaire d'Intermarché. :

"L’objet général de cette étude est d’analyser les conséquences éventuelles de la vente de Vindemia à GBH en termes de pluralisme concurrentiel, et par voie de conséquence sur la formation des prix. Plus précisément cette étude s’attachera à analyser les spécificités de l’opération de rachat des actifs de Vindemia par le groupe GBH, ses effets potentiels en matière de structuration du marché de la distribution des produits alimentaire à La Réunion, d’évolution de la situation concurrentielle et de le relation commerciale entre les acteurs.

De façon plus large, dans la mesure où le groupe GBH est également présent dans d’autres secteurs de la distribution (automobile, bricolage, sport..), il s’agira aussi d’analyser l'évaluation du nouveau " pouvoir de marché " que le groupe GBH pourrait détenir à l’issue de cette opération et ses effets immédiats et futurs sur l’économie de l’ile.

Cette étude permettra d’éclairer les membres de l’Observatoire ainsi que l’ensemble de la population réunionnaise, l’ensemble des acteurs économiques et des décideurs politiques. Elle a également vocation à être transmise à l’Autorité de la concurrence.

Différents cabinets de conseil ont été sollicités pour conduire cette étude dans des délais très courts. Le cabinet Bolonyocte consulting de M. Christophe Girardier, seul cabinet à avoir transmis une offre, a été retenu.

Le choix de ce cabinet, qui a réalisé l’étude relative à l’intérêt de la création de structures coopératives ou de groupements économiques de commerçants indépendants dans le contexte particulier de La Réunion, a fait l’objet d’une information des membres de l’Observatoire lors de l’assemblée plénière de ce jour, à laquelle M. Christophe Girardier était convié."

   

1 Commentaire(s)

Volcan974, Posté
Un coup d épée dans l eau ou laisse la mer batte