Il bat (de nouveau) le record d'Europe :

Mondiaux de natation handisport : Laurent Chardard remporte l'argent sur le 50 m papillon


Publié / Actualisé
Première participation à un tel niveau de compétition et le Réunionnais de 26 ans s'est déjà fait une place dans le milieu très fermé et très exigeant des meilleurs mondiaux de natation handisport. Laurent Chardard avait pris une année sabbatique pour se préparer qui se déroule du 9 au 15 septembre à Londres. Après avoir perdu un bras et une jambe suite à une attaque de requin en 2016, il n'avait jamais perdu de vue ses rêves et sa passion pour l'eau. Son parcours aux Mondiaux est phénoménal, ses performances exceptionnelles lui permettent de se qualifier pour le Jeux paralympiques de Tokyo en 2020.
Première participation à un tel niveau de compétition et le Réunionnais de 26 ans s'est déjà fait une place dans le milieu très fermé et très exigeant des meilleurs mondiaux de natation handisport. Laurent Chardard avait pris une année sabbatique pour se préparer qui se déroule du 9 au 15 septembre à Londres. Après avoir perdu un bras et une jambe suite à une attaque de requin en 2016, il n'avait jamais perdu de vue ses rêves et sa passion pour l'eau. Son parcours aux Mondiaux est phénoménal, ses performances exceptionnelles lui permettent de se qualifier pour le Jeux paralympiques de Tokyo en 2020.

Originaire de l’Étang Salé, cet ingénieur de métier a fait une entrée fracassante dans le milieu de la natation handisport de haut niveau. Laurent Chardard est monté en puissance tout au long de la compétition. Repoussant ses limites à chaque course. Quatrième place sur le 100 m nage libre pour sa première course. Il rafle ensuite la médaille de bronze sur la série du 50m nage libre S6.

Cette première médaille lui donne des ailes, Laurent Chardard gagne en confiance et explose : le samedi 14 septembre, il établit un nouveau record d’Europe en 31.46 sur le 50 m papillon. Le Réunionnais natif de Saint-Pierre est désormais dans l’histoire. Les efforts ont payé.

Lire aussi : Laurent Chardard recordman d'Europe sur le 50 m papillon

La compétition se termine en apothéose, sur la finale du 50 m papillon, Laurent Chardard est juste magique. Le Réunionnais améliore encore son chrono et établit un nouveau record d’Europe (31.41) & s’offre une place de vice-champion du monde, à 9 centièmes de l’or & à 3 centièmes du troisième. Cette incroyable performance ouvre également un quota direct pour les Jeux Paralympiques de #Tokyo2020. Le Réunionnais est présélectionné pour le Japon.

Le nageur installé à Bordeaux depuis 10 ans qui s’entraîne au "Guyenne Handinage" a mis la barre très haut. Une belle leçon de vie, rien n’arrête Laurent Chardard. Le Réunionnais va au bout de ses rêves et met La Réunion en l’air.  Les prochaines compétitions s’annoncent haletantes…

Lire aussi : Laurent Chardard, attaqué par un requin, au mondial de natation handisport

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !