Films :

Les Outre-mer aiment le cinéma et affichent la plus forte progression de fréquentation de France


Publié / Actualisé
Dans un communiqué, le conseil national du cinéma et de l'image animée (CNC) dresse le bilan de la fréquentation des salles obscures dans les Outre-mer sur l'année 2018. Un constat : "la fréquentation des cinémas d'Outre-mer progresse de 2,8 % pour atteindre 3,8 millions d'entrées, c'est la plus forte progression observée sur l'ensemble des régions." indique le CNC. Les Réunionnais constitue le plus jeune public des territoires ultramarins. Le communiqué du CNC dans son intégralité ci-dessous.
Dans un communiqué, le conseil national du cinéma et de l'image animée (CNC) dresse le bilan de la fréquentation des salles obscures dans les Outre-mer sur l'année 2018. Un constat : "la fréquentation des cinémas d'Outre-mer progresse de 2,8 % pour atteindre 3,8 millions d'entrées, c'est la plus forte progression observée sur l'ensemble des régions." indique le CNC. Les Réunionnais constitue le plus jeune public des territoires ultramarins. Le communiqué du CNC dans son intégralité ci-dessous.

En 2018, la fréquentation des cinémas d’Outre-mer progresse de 2,8 % pour atteindre 3,8 millions d’entrées, c’est la plus forte progression observée sur l’ensemble des régions. On recense 27 cinémas qui regroupent 95 écrans (1,6 % du parc total) et 24 404 fauteuils (2,1 % du parc total). Seule la Guyane possède un cinéma Art et Essai. Malgré une baisse de 1,5 % du billet de cinéma, le prix moyen de 7,81 € demeure plus élevé qu’en métropole (6,64 €).

Pour Dominique Boutonnat, Président du CNC, " cette étude confirme l’attachement des Français à la salle, l’importance du cinéma dans notre société. En 2018, la fréquentation se maintient toujours au-dessus des 200 millions d’entrées, malgré le développement des pratiques individuelles sur tablettes, smartphones, ou ordinateurs, et la concurrence accrue des plateformes numériques ".

Cinéma à la Réunion - le public le plus jeune en Outre-mer

En 2018, 66 % des réunionnais sont allés au moins une fois au cinéma. Par rapport aux autres DROM, le public réunionnais compte davantage d’hommes (49,2 %, contre 46,0 % à la Guadeloupe et à la Martinique). Le public est le plus jeune avec 29 % des spectateurs qui ont moins de 25 ans, contre 27 % à la Guadeloupe et 22 % à la Martinique. Les spectateurs occasionnels composent la majorité du public de la Réunion (71,3 %).

Cinéma en Guadeloupe - un public d’habitués

62,2 % des guadeloupéens sont allés au moins une fois au cinéma en 2018. Le public du cinéma en Guadeloupe est composé à 27 % de 13 à 24 ans et à 31 % de 50 ans ou plus. Les spectateurs habituels composent 34 % du public de la Guadeloupe, soit la part la plus élevée des Départements et Régions d’Outre-mer.

Cinéma en Martinique - le public le plus assidu d’Outre-mer

En 2018, les martiniquais sont ceux qui vont le plus au cinéma des Départements et Régions d’Outre-mer : 67,7 % d’entre eux sont allés au moins une fois au cinéma. Le public de la Martinique est le plus âgé, avec une plus faible proportion de moins de 25 ans (22,5 %). Les spectateurs de la Martinique se composent à 66,6 % d’occasionnels et 33,3 % d’habitués.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !