Musées Régionaux - Le président de Région entendu pendant sept heures (actualisé) :

Quatre enquêtes préliminaires en début de campagne, ça fait désordre...


Publié / Actualisé
A l'issue de 7 heures durant lesquelles il a été entendu sous le régime de l'audition libre par les gendarmes dans le cadre de l'affaire dite des Musées Régionaux, le président de Région, Didier Robert, a quitté la caserne Vérines sans qu'aucune mesure ne soit prise à son encontre. Il n'y a aucune indication pour le moment sur les suites éventuelles que le parquet donnera à cette affaire. Laquelle tombe mal pour le locataire de la pyramide inversée en ce début de campagne électorale. D'autant, qu'au total, quatre enquêtes préliminaires le mettent en cause (Photo rb/www.ipreunion.com)
A l'issue de 7 heures durant lesquelles il a été entendu sous le régime de l'audition libre par les gendarmes dans le cadre de l'affaire dite des Musées Régionaux, le président de Région, Didier Robert, a quitté la caserne Vérines sans qu'aucune mesure ne soit prise à son encontre. Il n'y a aucune indication pour le moment sur les suites éventuelles que le parquet donnera à cette affaire. Laquelle tombe mal pour le locataire de la pyramide inversée en ce début de campagne électorale. D'autant, qu'au total, quatre enquêtes préliminaires le mettent en cause (Photo rb/www.ipreunion.com)

"Il est de mon devoir dans ce dossier de répondre à un certain nombre de dossier qui sont évidemment légitimes" a commenté Didier Robert mardi en sortant de la gendarmerie de Saint-Denis.

Lire aussi : Affaire des musées régionaux : Didier Robert a quitté la gendarmerie après sept heures d'audition

Les faits supposés concernent un salaire de 6 800 euros nets par mois perçu par Didier Robert entre 2017 et 2018 en tant que PDG de la société publique locale Réunion des musées régionaux (SPL RMR). Une information révélée par Imaz Press Réunion.

C’est la Chambre régionale des comptes (CRC), dans un rapport, qui est à l’origine de cette procédure, saisissant le parquet de Saint-Pierre. Une enquête préliminaire été ouverte en  octobre 2018 pour détournement de fonds publics et recel de détournement de fonds publics. Plusieurs personnes, notamment des salariés de la SPL, ont déjà été entendues dans cette affaire.

Lire aussi : les Musées régionaux, Didier Robert et son salaire à 6.800 : cette fois c'est bien fini

Lire aussi : musées : la Cour des comptes demande le remboursement des salaires de Didier Robert

L'audition libre du locataire de la pyramide inversée ce mardi marquerait la fin de l'enquête préliminaire. Il revient maintenant au procureur de Saint-Denis de décider des suites à donner à l'affaire. Il peut renvoyer le dossier devant le tribunal correctionnel. Il peut aussi le classer sans suite pour différents motifs, par exemple le remboursement par le président de Région des salaires que la Chambre régionale des comptes estime indûment perçus.

Impliqué dans des faits supposés d'escroquerie, abus de biens sociaux, faux et usage de faux dans l'affaire des "loyers marrons", Ibrahim Patel, président de la Chambre de commerce et d'industrie et 7ème vice-préident de la Région, avait fini par payer les sommes dont il était redevable.  L'affaire avait été classée au civil, mais elle avait poursuivi son cours au pénal. Le 15 mars 2019, Ibrahim Patel avait été condamné à huit mois de prison avec sursis et cinq ans d'inéligibilité par le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Il a fait appel

Lire aussi : Ibrahim Patel condamné à huit mois de prison avec sursis et cinq ans d'inéligibilité

Lire aussi : Affaire des loyers "marrons" : le procès d'Ibrahim Patel renvoyé au 20 février 2020

Reste donc à savoir quelle suite sera donnée à l'enquête préliminaire visant Didier Robert. Lequel n’est pas le seul élu à faire l’objet d’une telle procédure.

Le procureur de Saint-Denis a ouvert une enquête préliminaire à l’encontre du maire de Saint-Denis, Gilbert Annette, sur la gestion du personnel, notamment de son cabinet. La sénatrice Nassimah Dindar fait elle-même l’objet d’enquêtes préliminaires, concernant l’acquisition de sa villa ou encore les emplois du SDIS. Jean-Claude Lacouture, maire de l’Etang-Salé, est également visé par une enquête préliminaire pour favoritisme, détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.

Dans toutes ces procédures, tout à fait classiques, les élus bénéficient de la présomption d'innocence. Certaines pourraient déboucher sur un classement sans suite. D'autres pourraient donner lieu à des poursuites susceptibles d’entrainer une condamnation.

Parfois des années plus tard.

Par exemple, l'enquête relative à l’affaire Balkany, ayant abouti à la condamnation le 13 septembre dernier de Patrick Balkany, maire de Levallois-Perret à quatre ans de prison ferme et à 10 ans d’inéligibilité pour fraude fiscale, blanchiment de fraude fiscale et corruption, avait démarré en décembre 2013.

- Sérieux handicap -

Reste qu'une enquête préliminaire peut être un sérieux handicap à l’aube du démarrage d’une campagne électorale pour les municipales. Cela alors bruissent en coulisses les rumeurs d’une possible candidature de Didier Robert à Saint-Denis.

Sans compter sur le fait que, dans un contexte de mouvement des Gilets jaunes, la population réclame à corps et à cri davantage de transparence de  la part des élus.

Sans compter aussi sur le fait que ce dossier des Musées régionaux s’ajoute à trois autres procédures.

En avril 2019, la Haute autorité de la transparence de la vie publique (HATVP) lui d’avoir "omis de (de déclarer) une partie substantielle de (ses) revenus".
L'institution estimait "nécessaire de porter ces faits, susceptibles de constituer des infractions pénales, à la connaissance du procureur de la République de Saint-Denis de La Réunion et lui a transmis l'ensemble du dossier.

Lire aussi : La déclaration d'intérêts de Didier Robert atterrit sur le bureau du procureur

Lire aussi : cher Monsieur Didier Robert, comptez sur nous... et sur notre soutien bien sûr

Une autre procédure portant sur le nombre de collaborateurs et conseillers techniques employés par la Région est en cours depuis plusieurs mois

Lire aussi : Emplois au Cabinet de la Région : une procédure judiciaire est ouverte

Par ailleurs en octobre 2015, une quinzaine de perquisitions avaient été menées au domicile de Didier Robert et de ses proches dans le cadre d'une enquête préliminaire pour corruption ouverte par le parquet national financier.

Enquête sur la NRL : une quinzaine de perquisitions menées, notamment à la Région et chez Didier Robert

Dans cette affaire portant sur l'attribution des marchés de la nouvelle route du littoral, un conseiller régional avait aussi été mis en garde à vue. Quatre enquêtes préliminaires en début de campagne électorale, Didier Robert s'en serait sans doute passé…

mb/www.ipreunion.com

 

   

9 Commentaire(s)

Gueénec, Posté
Dans cet article beaucoup de ( classement sans suite de non lieu de sa peu durer) c'est pas de l'info
Macatia, Posté
Je vous invite à aller voir ce qu'écrit le Figaro sur cette affaire de détournement de l'argent public. Le cas de Didix Robertix est grave. Il suffit de taper sur un moteur de recherche le Figaro et de rechercher Robert Didier président de la Région Réunion por apprécier l'article.
Malou, Posté
scandaleux ...
Anti mafia, Posté
Il n'y a pas pas 4 affaires mais 5! Pourquoi se taire sur les autres voire la 5ème ?
Caillou, Posté
Audition libre parce que les indices ne sont pas graves et concordants en l'état du dossier d'enquête au vu du CAP. .
KUNTA KINTé, Posté
ça fait beaucoup pour le mec de la pyramide inversée , sortant de la caserne Vérine sourire aux lèvres ... Juste une apparence physique mais pas sûr que ce mec dort bien ou alors les yeux ouverts les nuits !!!
Agnès claire, Posté
Ah ah ah ha ha ha
CHABAN, Posté
C'est quand votre prochain courrier de soutien à Didier robert ?

C'était émouvant hier de le voir répondre à vos questions yeux dans les yeux..... ?
C'est quand même vous qui l'avait rappelé qu'il n'y avait pas d'instruction pour le moment, donc pas de secret... .... Ou était-ce une information de sa part ?
Manu, Posté
Opopopo ooooooooo