Vidéos à l'appui :

Élections européennes : des assesseurs auraient bourré les urnes à Saint-Pierre


Publié / Actualisé
Nos confrères du site Médiapart ont révélé l'affaire dans un article publié ce mardi 1er octobre 2019. Le titre est sans équivoque "Européennes : des vidéos montrent un bourrage d'urne à La Réunion." Plus précisément à Saint-Pierre, vidéos à l'appui et après avoir recueilli plusieurs témoignages, les journalistes du site d'actualité Médiapart expliquent que des bulletins de vote auraient été échangés lors des élections européennes de mai 2019 pour favoriser la liste de "Les Républicains".
Nos confrères du site Médiapart ont révélé l'affaire dans un article publié ce mardi 1er octobre 2019. Le titre est sans équivoque "Européennes : des vidéos montrent un bourrage d'urne à La Réunion." Plus précisément à Saint-Pierre, vidéos à l'appui et après avoir recueilli plusieurs témoignages, les journalistes du site d'actualité Médiapart expliquent que des bulletins de vote auraient été échangés lors des élections européennes de mai 2019 pour favoriser la liste de "Les Républicains".

Deux hommes sont soupçonnés d’être à la manœuvre, Jean-Luc Imare et Hyacinthe Bovalo. Selon les auteurs de l'article, tous deux font partie de la garde rapprochée de Michel Fontaine, le maire de Saint-Pierre. Selon nos confrères de Médiapart, Jean-Luc Imare aurait reconnu les faits tout en assurant qu’il ne serait pas intervenu dans d’autres bureaux de la ville. Il aurait donc admis avoir bourré une urne à nos confrères de Médiapart "c’était la première fois, ça a été certainement une erreur de ma part" aurait-il dit. Hyacinthe Bovalo, alors président du bureau au moment des faits, lui, continue de nier.

Ce qui a mis les journalistes de Médiapart sur la voie, ce sont des vidéos filmées par une femme nommée Claire dans l’article. Cette dernière, aussi assesseure ce jour-là, aurait enregistré les magouilles présumées des deux hommes. Le procédé du bourrage d'urne, un classique "les "mauvais" bulletins — ceux qui ne sont pas LR — ont ensuite été jetés dans la poubelle d’une salle annexe du bureau de vote, situé dans une école. Une vidéo montre des bulletins pliés du Rassemblement national et de La République en marche à l’intérieur de la poubelle" indiquent les auteurs de l’article.

L'une des vidéos publiée par Médiapart, regardez :

À Saint-Pierre, le score de la liste "les Républicains" de François-Xavier Bellamy avait atteint des sommets inégalés dans l’île pour ces élections européennes 2019. Médiapart rappelle les chiffres "les Républicains décrochent la deuxième position, avec 18,37 % des votes (3 603 voix). Là où le parti plafonne à 5,97 % (10 734 voix) sur la totalité de l’île."

L’article n’est pas terminé, les journalistes affirment que des suspicions planent concernant les élections municipales de 2014 à Saint-Pierre " Ce "dernier bastion gaulliste" est aussi celui de drôles de pratiques. Car pour les municipales de 2014, déjà, Claire affirme avoir été témoin de falsification de signatures. "On m’a dit : “Je viens de faire 30 enveloppes, signe trente signatures dans le cahier d’émargement.”".

Ces suspicions sont corroborées par un autre témoin, plus loin dans l'article "en 2014, elle (Claire ndlr) était accompagnée de Jeanne, une autre assesseure, qui assure avoir elle-même imité des signatures sur des registres pour les municipales. " On a été très clair : “si tu veux un travail, il faut signer. Je t’organiserai un rendez-vous avec le maire” ", raconte Jeanne, lors d’une rencontre le 19 septembre dans le sud de l’île." relatent les journalistes du site d'actualités.

Nos confrères soulignent que Michel Fontaine n’a pas donné suite à leurs sollicitations mais par la voix de son directeur de cabinet, il a fait savoir qu’il "ne commente pas des ragots."

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

Nono, Posté
Sport local que tout le monde reconnais : La vidéo du bourrages d'urne pour l'élection du président de la CCI ça ne vous rappelle rien, ce n'est pourtant pas si vieux.
CHABAN, Posté
Ça me laisse perplexe.
Dans un bureau de vote, de l'ouverture à l'ouverture il y a du monde (les opposants sont présents).
Là à part celle qui filme et le type, personne...
Ste suzanne, Posté
a STE SUZANNE aussi c était pareil le pire que se sont les présidents des bureaux qui ont votés à la place
des électeurs avec preuve à l appui
depuis des années sa traîne a quoi bon de les dénoncer et ils passeront toujours à la trappe
Diego saurez, Posté
Oté michel quoi fé la! Si ou coule pas lu avant, lu sa fini à twoi