Action de désobéissance civile :

Plusieurs grands axes routiers de Paris bloqués par des activistes écolos


Publié / Actualisé
Les activités écolos du groupe Extinction rebelle continuent les blocages à travers leur action de "désobéissance civile". A Paris des centaines de militants bloquent les principaux axes routiers de la ville ce lundi 7 octobre 2019. Le mouvement est né pour dénoncer l'inaction de l'Etat en terme de lutte contre le réchauffement climatique. Leurs actions sont réputées "non violentes" mais sont là pour troubler volontairement l'ordre public.
Les activités écolos du groupe Extinction rebelle continuent les blocages à travers leur action de "désobéissance civile". A Paris des centaines de militants bloquent les principaux axes routiers de la ville ce lundi 7 octobre 2019. Le mouvement est né pour dénoncer l'inaction de l'Etat en terme de lutte contre le réchauffement climatique. Leurs actions sont réputées "non violentes" mais sont là pour troubler volontairement l'ordre public.

Né au Royaume-Uni en octobre 2018, les militants d'Extinction rebelle se sont faits connaître en même temps que les gilets jaunes, mais plus encore lors de leur rentrée dans le Muséum d’histoire naturelle de Paris, dans lequel ils s'étaient allongés par dizaines.

 

Les blocages continuent pendant le mois d'octobre, et ce dans 60 villes dans le monde.

 

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Marc974, Posté
Ca y est l'extrémisme écolo bobo est parmi nous relayé par des médias généralement de gauche