Après le rapport de la Chambre régionale des comptes (actualisé) :

Gilbert Annette annonce la création d'une commission de recrutement


Publié / Actualisé
Ce vendredi 11 octobre 2019, Gilbert Annette, maire de Saint-Denis, a tenu une conférence de presse suite au rapport de la Chambre régionale des comptes (CRC) publié en juin dernier. Epinglé pour favoritisme, népotisme, et non-respect des règles en terme de marchés publics, il a tenu à faire le point sur les mesures prises par la mairie. Une commission de recrutement sera tout d'abord créée en 2020, composée d'un directeur des ressources humaines et de quatre experts "métiers" non-rattachés à la maire, afin "d'éviter toute suspicion de favoritisme" a indiqué le maire. Lors de la visite d'Emmanuel Macron, une proposition de création d'une "charte de sobriété" sera aussi transmise au Président afin de supprimer les logements et voitures de fonction, et d'interdire les voyages en classe affaire dans toutes les administrations. "Des mesures déjà prises à la mairie de Saint-Denis depuis quelques temps maintenant" a précisé Gilbert Annette. Concernant l'enquête préliminaire ouverte par le parquet sur le cabinet du maire, composé de 55 personnes alors que la loi n'autorise que 5 collaborateurs, le maire est confiant : il n'y a "aucun emploi fictif à la mairie". Enfin, sur la question des marchés publics, le maire a annoncé avoir accepter de revoir le système d'appel d'offre, en "formalisant les procédures pour une partie des achats". (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce vendredi 11 octobre 2019, Gilbert Annette, maire de Saint-Denis, a tenu une conférence de presse suite au rapport de la Chambre régionale des comptes (CRC) publié en juin dernier. Epinglé pour favoritisme, népotisme, et non-respect des règles en terme de marchés publics, il a tenu à faire le point sur les mesures prises par la mairie. Une commission de recrutement sera tout d'abord créée en 2020, composée d'un directeur des ressources humaines et de quatre experts "métiers" non-rattachés à la maire, afin "d'éviter toute suspicion de favoritisme" a indiqué le maire. Lors de la visite d'Emmanuel Macron, une proposition de création d'une "charte de sobriété" sera aussi transmise au Président afin de supprimer les logements et voitures de fonction, et d'interdire les voyages en classe affaire dans toutes les administrations. "Des mesures déjà prises à la mairie de Saint-Denis depuis quelques temps maintenant" a précisé Gilbert Annette. Concernant l'enquête préliminaire ouverte par le parquet sur le cabinet du maire, composé de 55 personnes alors que la loi n'autorise que 5 collaborateurs, le maire est confiant : il n'y a "aucun emploi fictif à la mairie". Enfin, sur la question des marchés publics, le maire a annoncé avoir accepter de revoir le système d'appel d'offre, en "formalisant les procédures pour une partie des achats". (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le maire est plus que confiant : la mairie de Saint-Denis est une bonne élève, bien qu'elle ne soit pas parfaite. "Nous avons entendu les recommandations de la CRC, qui a soulevé des points intéressants concernant plusieurs aspects de la gestion de la mairie" a indiqué Gilbert Annette. Il a donc tenu à revenir sur ces différents points, en y apportant des éclaircissements.

  • La procédure de recrutement

Gilbert Annette annonce qu'il a envoyé un courrier à Emmanuel Macron sur la nécessité de faire un inventaire exhaustif des emplois dits "proches" dans toutes les collectivités et services publics de La Réunion. Il veut "arrêter un cadre pour clarifier les liens possibles entre les membres des cabinets". Il insiste par ailleurs sur la généralisation de cette pratique, à laquelle le gouvernement doit mettre un terme. Regardez :

Une commission de recrutement va être créer au sein de laquelle aucun élu ne sera présent. Un directeur des ressources humaines et quatre experts "métiers" seront sélectionnés pour éliminer les suspicions de favoritisme. Regardez :

  • Les collaborateurs du cabinet

Le maire précise qu'il y a deux aspects sur les employés du cabinet : "il y avait bien 55 employés, mais seulement 5 collaborateurs de cabinet, comme le limite la loi pour notre ville". Sur les 50 autres emplois, il insiste sur le fait que ces agents étaient intégrés au cabinet, mais dont le statut n'était pas collaborateurs. "Les services de protocole et communication étaient intégrés au cabinet, ce que nous avons modifié. Ils sont maintenant raccordés à la direction générale, ce qui fait passer le nombre d'agents à 30 personnes pour répondre à la recommandation de la CRC" détaille-t-il.

Il mentionne par ailleurs les cinq chargés territoriaux, suspectés d'emplois fictifs, ce qui a résulté en une ouverture d'enquête préliminaire. Il réfute ces accusations, et précise qu'ils ont été réaffectés à la direction générale. Regardez :

  • Les marchés publics

Gilbert Annette entame le sujet des marchés publics en précisant qu'en dix ans de mandat, "aucun marché n'a été annulé", ce qu'il considère comme une victoire. 80 millions d'euros sont dépensés par an pour les marchés publics. Cependant, il admet que des corrections seront apportées concernant les 700 000 euros épinglés par la CRC, destinés aux événements des mairies annexes. "Jusqu'aujourd'hui, nous faisions travailler les petits artisans du quartier, mais nous avons décidé de mettre en place des appels des offres conformément aux recommandations de la CRC" indique-t-il. Regardez :

Une charte de sobriété

Le maire de Saint-Denis veut par ailleurs créer un "code de la sobriété", afin d'inciter les élus de changer de mode de consommation. "Il faut abandonner un certain nombre de pratiques pour être plus sobres dans les dépenses publiques" explique-t-il. Il pointe notamment du doigts les voitures et logements de fonctions, ainsi que les voyages en première classe. "Des mesures déjà appliquées à Saint-Denis" précise-t-il. Regardez :

Ces mesures vont faire l'objet d'un courrier à la CRC. "J'ai entendu leur message, et voilà ce que nous proposons pour répondre aux recommandations" détaille-t-il. "Cependant, je conteste certains commentaires, comme la gratuité des bus ou de la cantine, qui sont des décisions que je considère nécessaires" termine-t-il.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Kalbass, Posté
Hahaaahaaahaaahaaahaaahaaahaaahaaa. Il en a pas assez de nous faire rire celui-là!? Toujours mieux que les autres en public mais fait exactement pareil en privé... Prends ta retraite mon vieux et laisse les jeunes prendre le relai.
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)