Des trajets à 1 euro sur la Route du Littoral :

La société Karos veut renforcer le covoiturage à La Réunion


Publié / Actualisé
Le principe est simple et il est déjà bien implanté dans l'Hexagone, celui du covoiturage à savoir le partage des frais d'essence avec le conducteur le temps d'un "bout de chemin". L'application Karos a débarqué sur l'île en grande pompe il y a trois ans déjà. En deux mois, la société avait attiré plus de 1000 utilisateurs. Un succès qui s'est forcément un peu essoufflé. Trois ans plus tard, l'entreprise dit essayer de "créer de l'usage" pour rendre les utilisateurs plus actifs. Les chiffres se maintiennent cependant et Karos Réunion est aujourd'hui capable d'assurer au moins un conducteur dans 86% des cas.
Le principe est simple et il est déjà bien implanté dans l'Hexagone, celui du covoiturage à savoir le partage des frais d'essence avec le conducteur le temps d'un "bout de chemin". L'application Karos a débarqué sur l'île en grande pompe il y a trois ans déjà. En deux mois, la société avait attiré plus de 1000 utilisateurs. Un succès qui s'est forcément un peu essoufflé. Trois ans plus tard, l'entreprise dit essayer de "créer de l'usage" pour rendre les utilisateurs plus actifs. Les chiffres se maintiennent cependant et Karos Réunion est aujourd'hui capable d'assurer au moins un conducteur dans 86% des cas.

Si le covoiturage n'est pas encore une grande habitude dans le quotidien des Réunionnais, la pratique se forge une place petit à peu. Karos n'est pas la seule application sur le marché, mais c'est la plus active : aujourd'hui 8.500 trajets sont proposés chaque jour.

Les horaires des bus intégrés dans les itinéraires

Dans 86% des cas, au moins un covoitureur est disponible. Par ailleurs, l'application intègre désormais les horaires des bus Car Jaune à son calculateur d’itinéraires pour permettre de faire des trajets bus + covoiturage. L'outil concernera bientôt les réseaux Kar'Ouest et Citalis.

Idem pour les aires de stationnement réservées au covoiturage, qui sont également intégrées au calcul d'itinéraires, pour permettre aux automobilistes qui se rejoignent de se retrouver plus facilement et laisser leur véhicule sur l'une de ces aires. Selon le responsable de Karos Réunion, Irshad Akhoune, "1.300 trajets en voiture ont été évités depuis le début, ce qui correspondent à 36.150 km".

Une offre entreprise pour les employés

Le nombre d'utilisateurs, lui passe à 6.000 bien que ce chiffre ne soit pas représentatif, estime le responsable : "il faut créer de l'usage, dans ces 6.000 utilisateurs beaucoup se sont créé un compte mais n'utilisent pas Karos". Le nombre d'inscrits représente en tout cas 3% du total national, qui culmine à plus de 250.000 utilisateurs. A son lancement à La Réunion, Karos comptait 1000 utilisateurs au bout de deux mois.

S’ajoutent aux utilisateurs réunionnais "les 3.000 collaborateurs des premières entreprises ayant souscrit à notre offre Karos Entreprises" explique Irshad Akhoune. Il s'agit d'une prise en charge financière par l’employeur des trajets covoiturés par leurs employés en tant que passagers Karos. Des avantages sont également offerts aux salariés qui font cette démarche.

Des solutions en cas de basculement de la route

Parmi les projets à développer, celui de désengorger la Route du Littoral. "Nous avons signé un partenariat avec Total qui nous permet, en cas de route basculée ou fermée, de proposer des trajets covoiturés à 1 euro seulement, dans la limite de 100 km." Une offre qui marche pour toute l'île et pas seulement la portion Ouest. Objectif : éviter au mieux les embouteillages et donc la pollution qui en découle.

Karos est donc sur une bonne voie. Le mois de septembre 2019 est d'ailleurs le meilleur de l'année pour l'instant avec plus de 400 trajets effectués. Selon le responsable réunionnais, l'activité "ne stagne pas, car les usages augmentent". Un outil à développer, pour sûr, à la fois pour des raisons écologiques et économiques. Le budget total carburant sur une année à La Réunion s'élève à 2.400 euros.

mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)