Les vols de et vers l'Océan indien bientôt renforcés :

Air Austral commande trois nouveaux Airbus pour sa flotte moyen-courrier


Publié / Actualisé
Ce samedi 12 octobre 2019, Monsieur Marie-Joseph Malé, président directeur général de la compagnie Air Austral, a signé un protocole d'accord pour la commande de trois A220-300 au constructeur français Airbus. Cette commande s'inscrit dans le cadre du renouvellement de sa flotte moyen et court-courrier et permettra de remplacer progressivement les 2 Boeing 737-800NG et l'ATR 72-500. Ces appareils seront livrés à partir de novembre 2020. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce samedi 12 octobre 2019, Monsieur Marie-Joseph Malé, président directeur général de la compagnie Air Austral, a signé un protocole d'accord pour la commande de trois A220-300 au constructeur français Airbus. Cette commande s'inscrit dans le cadre du renouvellement de sa flotte moyen et court-courrier et permettra de remplacer progressivement les 2 Boeing 737-800NG et l'ATR 72-500. Ces appareils seront livrés à partir de novembre 2020. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

C’est à l’occasion du 49ème congrès annuel de l’AASA (Airlines Association of Southern Africa) qui s’est tenu à La Réunion, que la signature a été organisée, marquant alors une nouvelle collaboration entre Air Austral et le constructeur Airbus.

Avec une intégration de ces trois A220-300 en 2020, la compagnie Air Austral devrait être la première compagnie française à opérer sur ce type d’appareil. Avion de catégorie intermédiaire d’une capacité de 132 sièges, avec un rayon d’action de 2300 miles, il permet entre autre à Air Austral d’envisager le renforcement de ses dessertes régionales et le déploiement de son réseau.

Equipés bi-classes (12 Confort, 120 Loisirs),  ces trois appareils permettront aussi de disposer d’une flotte homogène moyen-courrier et moderne, et d'améliorer sa desserte régionale avec un renforcement des fréquences de/vers l’océan Indien, notamment entre la Réunion et Madagascar, et La Réunion et L’Afrique du Sud.

Par ailleurs, Air Austral poursuit sa réflexion sur le renouvellement de sa flotte Long-Courrier qui interviendra quant à lui courant 2023.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

, depuis son mobile, Posté
Voilà pourquoi Didier Robert, le président de région, après avoir mis dans la panade les transporteurs routiers terrestres, ne les a pas reçu et à délégué son sous fifre à sa place. Il essaie de sauver sa Sematra, Air Austral, transporteurs aériens des nombreux déboires qu'elle connaît.
Que n'aura-t-il fait foirer depuis le début de sa présidence parce qu'il ne l'avait pas initié : rocade du Tampon, tram-train, électricité marémotrice, et j'en passe, la liste étant beaucoup trop longue pour tout énumérer.
Emeline, Posté
Comme par hasard 6 mois avant les régionales, un
Moyen pour se faire des petits cadeaux en dessous