Il arrive à La Réunion le 23 octobre (actualisé) :

Les premiers éléments du programme d'Emmanuel Macron sont connus


Publié / Actualisé
Le président arrive sur notre île le 23 octobre 2019, après une première journée passée à Mayotte et une matinée sur les îles Glorieuses. Pour son déplacement à La Réunion, Emmanuel Macron centre volontairement ses visites et rencontres autour de l'emploi. Il ira donc à la rencontre des acteurs économiques de l'île lors de sa première journée de visite. Puis le 24 octobre il participera à un déjeuner républicain en présence des maires, des parlementaires et des présidents des conseils départemental et régional. Le président ira aussi à la rencontre des demandeurs d'emploi à Saint-Paul. Pour terminer sa visite le 25 octobre il est convié à un grand pique-nique à Grande Anse durant lequel il rencontrera les habitants. (Photo d'illustration visite d'Emmanuel Macron à La Réunion en 2017 rb/www.ipreunion.com)
Le président arrive sur notre île le 23 octobre 2019, après une première journée passée à Mayotte et une matinée sur les îles Glorieuses. Pour son déplacement à La Réunion, Emmanuel Macron centre volontairement ses visites et rencontres autour de l'emploi. Il ira donc à la rencontre des acteurs économiques de l'île lors de sa première journée de visite. Puis le 24 octobre il participera à un déjeuner républicain en présence des maires, des parlementaires et des présidents des conseils départemental et régional. Le président ira aussi à la rencontre des demandeurs d'emploi à Saint-Paul. Pour terminer sa visite le 25 octobre il est convié à un grand pique-nique à Grande Anse durant lequel il rencontrera les habitants. (Photo d'illustration visite d'Emmanuel Macron à La Réunion en 2017 rb/www.ipreunion.com)

Pour son premier passage à La Réunion en tant que président, le chef de l'Etat souhaite angler son séjour sur l'emploi. Un choix logique, annonce l'Elysée, sur une île gangrénée par le chômage, où 39% de la population vit sous le seuil de pauvreté et où près d'un Réunionnais sur quatre est sans emploi.

Le séjour du chef de l'Etat se décline en trois temps distincts, qui répondent à trois grandes problématiques : Mayotte, avec la question de l'immigration, les Glorieuses, avec la question de l'écologie, et enfin La Réunion, avec la question de l'emploi.

Emmanuel Macron commencera donc son séjour dans l'Océan indien par une journée à Mayotte le 22 octobre durant laquelle il abordera principalement la question de la lutte contre l'immigration clandestine. Il rejoindra le chef-lieu Mamoudzou sur Grande terre et rencontrera les élus locaux, ainsi que les forces de l'opération Shikandra.

Il contiuera son périple sur les îles Glorieuses pendant un bref passage dans la matinée du 23 octobre au matin, durant laquelle il s'attardera sur la biodiversité marine, à travers une rencontre avec les scientifiques internationaux.

48h à La Réunion

 

  • Le mercredi 23 octobre

Le président atterrira à La Réunion à 15h30 le mercredi, avec les honneurs militaires traditionnels, et un accueil républicain.

Puis il se rendra à Saint-Denis déposer une gerbe au monument aux morts à 16h30.

Après cette première séquence, il se rendra à 17h30 à la Nordev au business forum NxSE qui regroupe investisseurs et acteurs économiques de l'Océan indien et de La Réunion. Après plusieurs entretiens bilatéraux, il fera un discours à 19h devant les chefs d'entreprises présents. Une prise officielle de parole est prévue ensuite à 20h30.

  • Le jeudi 24 octobre

Le programme de la matinée reste encore à peaufiner mais le président remettra l'insigne du mérite à Thérèse Baillif, pour sa lutte contre les violences faites aux femmes.

Il se rendra ensuite à un déjeuner républicain à la préfecture, en présence des maires, des parlementaires, et des présidents des conseils régional et départemental.

Après cette séquence, Emmanuel Macron ira à la rencontre des demandeurs d'emploi à la Mission locale de Saint-Paul, vers 16h.

  • Le vendredi 25 octobre

Là encore la journée reste imprécise, mais le président se rendra sans le Sud, notamment à Petite île. Il est ensuite convié à un pique-nique à Grande Anse au cours duquel il rencontrera les habitants réunionnais.

L'avion du président devrait décoller aux alentours de 15-16h.

Plusieurs ministres à ses côtés

Le chef de l'Etat sera accompagné de 6 membres de l'exécutif, dont 3 ou 4 ministres. En effet, Christophe Castaner, ou son secrétaire d'Etat au ministère de l'Intérieur Laurent Nuñez, se rendra à Mayotte aux côtés du président, mais ne viendra pas à La Réunion. De son côté la secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, n'est finalement pas certaine de faire partie du voyage.

Trois ministres et une secrétaire d'Etat sont assurés de venir à La Réunion aux côtés d'Emmanuel Macron. En ce qui concerne les trois ministres, il s'agit d'Annick Girardin, ministre des Outre-mer, de Muriel Pénicaud, ministre du Travail et enfin de Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture. Ils seront accompagnés d'Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances.

Des sujets triés sur le volet

Le président donne une grande part aux investisseurs, à l'emploi, aux acteurs économiques durant cette visite. Ainsi il abordera aussi la question de l'export, en rentrant l'association Club Export de la Région, au détour du forum NxSE. Le focus est fait sur l'intégration économique régionale de La Réunion, notamment au sein de l'Océan indien.

L'atmosphère s'annonce pesante cependant, un an après le début du mouvement des gilets jaunes. Une mobilisation intersyndicale est d'ores et déjà prévue le 24 octobre, mais les manifestations ayant été déclarées, cela ne devrait pas remettre en cause le programme de visite du président, annonce l'Elysée.

Plusieurs sujets étaient attendus, mais ils ne seront a priori pas abordés, comme le chantier de la Nouvelle Route du Littoral, ou encore la crise requins.

Concernant les difficultés de la presse ultramarine, le gouvernement a fait 3 propositions, relayées par Annick Girardin. Un plan de soutien est en cours d'élaboration.

 

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

5 Commentaire(s)

Jess974, Posté
Encore une fois on se fout de la protection de l'enfance ! Un fléau ici à la réunion ! Dans les violences intra familiales l'enfant est une victime ! Combien d'enfants maltraités et tués ! La Défense des intérêts et des droits de l'enfant on s'en fout l'enfant ne vote pas ?¡
Tristan, Posté
On va l'applaudir gentiment ou bien la Réunion lui réserve des surprises ? Sortez vos gj! Partout dans l'île ! S'il est venu en vacances il pouvait rester là bas. S'il a des annonces à faire, alors elle ont intérêt à être costaud ! À la semaine prochaine petit président ! âoe?
Oups, Posté
On s en fou
La vérité si je mens !, Posté
C'est tout ...
Frigidaire, Posté
Qui l'a convié à un pique-nique ? Si ce sont les représentants LREM donc c'est un pique-nique de lancement d'élections communales