[LIVE/PHOTOS/VIDÉOS] Grand Raid 2019 :

Grégoire Curmer remporte la Diagonale des Fous !


Publié / Actualisé
Le Français Grégoire Curmer est le grand gagnant de l'édition 2019 de la Diagonale des Fous. Le Réunionnais Nicolas Rivière, lui, arrive en deuxième position, ex aequo avec Ludovic Pommeret, qui a effectué une formidable remontée sur la fin de la course. Les deux coureurs sont restés au coude à coude sur les derniers pointages. Maxime Cazajous hélas a perdu du temps cette nuit à cause de l'erreur de balisage survenue cette nuit. Erreur qui serait dû à un acte de malveillance d'après Robert Chicaud, le président du Grand Raid. Côté Zembrocal, c'est l'équipe Dalon lé o qui remporte la course en relais. La Mascaraignes, elle, est officiellement clôturée depuis 21h30. C'est Alexis Sevennec qui l'a remportée. Et la quatrième course du Grand Raid, le Trail de Bourbon a été officiellement lancé à 21h de Cilaos. (Photos rb/www.ipreunion.com)
Le Français Grégoire Curmer est le grand gagnant de l'édition 2019 de la Diagonale des Fous. Le Réunionnais Nicolas Rivière, lui, arrive en deuxième position, ex aequo avec Ludovic Pommeret, qui a effectué une formidable remontée sur la fin de la course. Les deux coureurs sont restés au coude à coude sur les derniers pointages. Maxime Cazajous hélas a perdu du temps cette nuit à cause de l'erreur de balisage survenue cette nuit. Erreur qui serait dû à un acte de malveillance d'après Robert Chicaud, le président du Grand Raid. Côté Zembrocal, c'est l'équipe Dalon lé o qui remporte la course en relais. La Mascaraignes, elle, est officiellement clôturée depuis 21h30. C'est Alexis Sevennec qui l'a remportée. Et la quatrième course du Grand Raid, le Trail de Bourbon a été officiellement lancé à 21h de Cilaos. (Photos rb/www.ipreunion.com)

  • IPR

    David Hauss arrive 6ème au classement de la Diagonale des Fous

    "On s'est trompé de route au début, et on a perdu une heure dans l'histoire", regrette David Hauss, qui reste cependant très heureux de sa course.

    "J'en garde un bon souvenir !" Lors de la dernière partie de la course, il a fait une belle remontée.

  • IPR

    Nicolas Rivière : "j'ai beaucoup appris"

    Le traileur estime être "encore un débutant", il ajoute vouloir faire "d'autres courses dans le monde entier, pour s'entraîner et être meilleur". D'autres courses sont déjà prévues à son emploi du temps en effet, comme aux Canaries.

    Il est arrivé ex aeqo avec Ludovic Pommeret.

    Arriver sur le podium, "on y pensait pas avec Ludovic, parce qu'en ultra-trail tout peut arriver, il faut rester concentré jusqu'au bout !" Aujourd'hui il est très heureux de sa course, "je suis comblé".

    Critique, il revient sur sa course : "j'ai fait quelques erreurs, comme Marla que j'ai descendu beaucoup trop vite... J'ai failli me brûler les ailes, j'ai pris ça comme un jeu."

    Pour finir, il applaudit l'organisation du Grand Raid, "pas de débordement" et un respect de la foule apprécié. "Il faut aussi respecter les autres nations, la fraternité c'est important".

  • IPR

    Ludovic Pommeret, auteur d’une remontada fantastique pendant la Diagonale des fous fini 2e eux-æquo avec Nicolas Rivière

    Regardez :

    Le coureur n'hésite pas à blaguer "deuxième c'est pourri ! Non, bien sûr, j'ai beaucoup appris avec mes deux collègues, on s'est bien poussés et entraidés. Ensemble on est plus forts." Il explique être "très heureux de partager cette deuxième place".

    Il avait pensé abandonner, mais finalement "on se dit que y a plein de personnes qui s'investissent derrière". Ludovic a voulu "honorer ce dossard pour ma famille, pour ceux qui ne peuvent pas courir, pour ceux qui sont blessés". Concernant l'accident de balise, il estime que "cela peut arriver".

  • IPR

    Grégoire Curmer n'en revient pas

    "Jamais je ne me suis dit : je vais gagner la Diagonale. Je l'ai fait parce que j'aime ça !" nous dit Grégoire Curmer, plus que modeste, après sa victoire.

    Il est arrivé premier à la Diagonale des Fous. "Parfois tu avances mais ça passe pas vite. C'est la nuit que c'était le plus difficile, je m'endormais tout le temps ! Je n'arrivais pas à sortir de ma bulle."

    Le traileur ne réalise pas ce qui vient de se passer. "J'ai déjà fait des courses d'importance, mais là c'était un degré extrême." Concernant le Grand Raid 2020, il avoue avoir "déjà prévu de venir l'année prochaine, même si je ne gagnais pas cette année !" Après ses 164 km de course, Grégoire Curmer paraît en forme, bravo à lui !

  • IPR

    Grégoire Curmer est le grand gagnant de la Diagonale des Fous !

  • IPR

    Bravo aux gagnants de la Zembrocal, l'équipe de Dalon lé o !

     

     

  • IPR

    Le départ du Trail de Bourbon est donné !

    C'est parti pour 112 km de course, et les traileurs commencent par la montée du bloc, étape difficile.

    Ils ont jusqu'à dimanche, 15h pour terminer leur course. 1.300 coureurs étaient sur la ligne de départ. C'est la dernière course des 4 du Grand Raid.

    Merci à Anna pour ces images du décompte :

     

  • IPR

    Ambiance familiale à La Redoute

    Les participants à la Mascareignes continuent à arriver. Leurs proches les attendent. La foule commence aussi à affluer au stade de la Redoute pour voir le 1er de la diagonale des fous.

    Il n'y a pas encore foule, a priori, le 1er devrait arriver aux alentours de 22h.

    L'ambiance est familiale sur place.

     

  • IPR

    Les derniers coureurs de la Mascaraignes arrivent au Stade de La Redoute en musique

     

  • IPR

    Le podium des femmes à 20h26 :

    Deux Réunionnaises sont dans le podium

  • IPR

    Nicolas Rivière est remontée en 2ème position !

    Il est ex aequo avec Ludovic Pommeret, qui effectue une formidable remontée sur cette fin de course.

    Les deux coureurs viennent de pointer à la Grande Chaloupe. Ils sont encore assez loin du premier, Grégoire Curmer, qui a toujours une large avance.

  • IPR

    Un point sur le podium de la Diagonale des Fous, hommes :

    Grégoire Curmer est toujours loin devant, avec une belle avance. Il a pointé à la Grande Chaloupe à 19h36.

    Martin Kern et Nicolas Rivière sont au coude à coude en 2ème et 3ème position.

  • IPR

    Rien n'est joué pour la Zembrocal !

     

     

  • IPR
  • IPR

    Blessures, dépassement de soi, la Mascareignes a été une épreuve physique et mentale mais ils sont arrivés au bout !

    Les finishers étaient bien contents d'arriver !

     

  • IPR

    Toujours en tête

    Grégoire Curmer vient de pointre à la Possession. Il est plus que largement en tête. Il est resté peu de temps au poste de ravitaillement. Il ne porte pas de signes apparents de fatigue. Il a envieron 30 minurs d'avance sur son poursuivant le plus proche.

    Allez Grégoire, la Redoute est juste devant toi !

  • IPR

    Le peloton de tête féminin est toujours dans la montée du Maïdo.

    Marion Delespierre serait toujours en tête, mais l'Américaine Sabrina Stanley a rattrapé de son retard et n'a plus que quinze minutes de retard sur son adversaire réunionnaise.

     

  • IPR

    Grégoire Curmer s'enracine aux commandes de la Diagonale des fous. Il est arrivé au chemin Ratinaud à 17heures 22. L'écart entre lui et Martib Kern, son poursuivant le plus proche, ne cesse de se creuser

  • IPR

    Un petit peloton de concurrents est déjà passé à la Rivière des Galets.

    Voici le classement des 10 premiers. Maxime Cazajous paye les efforts qu'il a fait pour remonter en tête. Il a retrogradé à la 5ème place

  • IPR

    Grégoire Crumer continue de caracoler en tête de la Diagonale des fous. Il vient de pointer l'îlet Savannah à la Rivière des Galets.  Il aurait 20 minutes d'avance sur son concurrent le plus proche

    Il est attendu au chemin Ratinaud vers 18 heures 22

  • IPR

    Sur la Zembrocal, c'est toujours la Team City Sport qui domine la course.

    C'est Didier Baret qui a littéralement pris le relais, et a passé l'Ilet Savannah à 15h39. Les Dalon lé O sont deuxième, avec leur coureur Jovanny Gonneau qui a lui aussi passé l'Ilet Savannah, à 15h56. Les équipes ont jusqu'à 00h30 pour passer la ligne d'arrivée.

    Courage !

  • IPR

    482 !

    C'est le nombre de concurrent(e)s des différent courses du Grand raid qui ont abandonné la compétition.

    Dans le détail ça donne :

    • 225 abandons dans la Diagonale des fous

    • 247 abandons dans la Masazregines

    • 10 abandons dans le Zembrocal trail

  • IPR
  • IPR

    Si les finishers de la Mascareignes ont passé la ligne d'arrivée il y a bien longtemps maintenant, ce n'est pas pour autant que la course est terminée ! Ils ne sont "que" 200 a avoir terminé leur course, bien d'autres arrivants sont en route !

    Notamment nos chers infiltrés, qui se trouvent entre la Possession et la Grande Chaloupe actuellement

  • IPR

    Les deux tiers sont déjà faits

    Le peleton de tête de la Diagonale des fous a déjà avalé les deux tiers de la course. Et pourtant.... Ce qui leur reste à faire est tout sauf une promenade de santé. Ils sont attendus à l'Ilet Savannah, au chemin Ratinaud (la Possession), à la Possession ville, au chemin des Anglais, à la Grande Chaloupe, au Colorado et enfin au stade de la Redoute à Saint-Denis

    A ti pa, ti pa narivé, tyenbo larg pa !

  • IPR

    Zot lé touzour ansamb nou ? Lé bon alor, alon nou sava

A propos

Vous arrivez maintenant dans notre live, on vous résume la matinée et le début d'après-midi de ce vendredi

La course à la première place pour la Diagonale des fous fait rage au Maïdo. Si Grégoire Curmer semble bien décidé à garder sa première place, après avoir franchi le Maïdo à 14h52, ses adversaires ne sont pas bien loin. La deuxième place se joue pour l'instant entre Nicolas Rivière, qui a repris du poil de la bête, et Maxime Cazajoux, victime d'une erreur de balisage mais qui a réalisé une remontada absolument phénoménale. Rémi Badoc, qui faisait partie du trio de tête, est lui descendu à la sixième place.

Mais rien n'est joué évidemment, et le chemin est encore long avant d'arriver à La Redoute. Tout peut encore advenir, ce début de course nous l'a bien démontré.

Côté femme, c'est toujours Marion Delespierre qui est en tête depuis le début, mais Helène VAlette a décroché de sa deuxième place et a rétrogradé en cinquième position. C'est maintenant l'Américaine Sabrina Stanley qui occupe le deuxième rang du classement. Alexandra Clain et Gilbert Libel sont toujours respectivement troisième et quatrième.

Les relayeurs...se relaient

En relais, la team City sport est toujours en tête du Zembrocal trail. Jean-Louis Robert est en course pour cette équipe. Il a pris son départ du Maïdo Tête dure. En course pour l'équipe des Dalon lé O, G!ilbert Galais à deux minutes de retard sur le premier.

Une Mascareignes de qualité

La Mascareignes est elle terminée, avec une belle victoire du métropolitain Alexis Sevennec qui a terminé en 7 heures, 43 minutes et 55 secondes. Pour les femmes, c'est la canadienne Claudine Soucié qui a remporté la première place. Elle se place d'ailleurs en 12ème position sur le classement général de la course, une très belle performance. Bravo à tous les deux !

Et du côté des abandons....

Pour le moment il y a eu :

• 172 abandons dans la Diagonale des fous dont celui de Benoît Girondel sur blessure

• 223 abandons dans la Mascareignes

• 10 abandons dans le Zembrocal Trail

Rien n'est terminé pour le moment

Cette Diagonale est bien entamée, mais loin d'être finie aussi. Imaz Press reste en live tout l'après-midi pour vous faire vivre la course au plus près. Suivez-nous !

• Le début de la soirée, le départ de la Diagonale des fous et le suivi nocturne des courses du Grand Raid 2019 à retrouver ici : Grand Raid : le Réunionnais Nicolas Rivière en tête de course

• La matinée et le début d'après-midi de ce vendredi sont à retrouver ici : Diagonale des fous : toujours en tête, Grégoire Curmer est arrivé au Maïdo

 

 

   

1 Commentaire(s)

Violet, Posté
Largué pas surtout Marionnettes Delespierre car avec l'américaine sur ces talons ça va être chaud quand aux hommes Cremer est bien parti pour la remporter sauf si n'a un dalon reunionnais mettre son turbo en route pour rattrape à lu mais zotes lé forts continuer largue pas c'est zotes fierté y sa gagné