Francophonie :

Vingt assistants d'éducation en langue française affectés à La Réunion


Publié / Actualisé
Dans le cadre du programme de Mobilité du Conseil départemental de La Réunion, vingt bénéficiaires du Contrat Unique d'Insertion (CUI) vont être affectés pour une durée d'un an minimum au sein de structures-partenaires de la francophonie de la zone Océan Indien. Il s'agit d'Assistants d'Education en Langue Française (AELF), qui enseignent le français en tant que langue étrangère. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Dans le cadre du programme de Mobilité du Conseil départemental de La Réunion, vingt bénéficiaires du Contrat Unique d'Insertion (CUI) vont être affectés pour une durée d'un an minimum au sein de structures-partenaires de la francophonie de la zone Océan Indien. Il s'agit d'Assistants d'Education en Langue Française (AELF), qui enseignent le français en tant que langue étrangère. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Avant de prendre leurs fonctions, les stagiaires suivent une formation dispensée par le Centre local de France Education International à La Réunion autour de l’enseignement du français et du FLE- gestion de projet. Des modules qui leur permettront de mener dans de bonnes conditions les missions qui leur seront confiées à l’étranger.

Cette action de coopération régionale s’inscrit dans une volonté du Département et du Centre local de France Education International de développer la francophonie et de favoriser la mobilité professionnelle, chez les jeunes réunionnais(es). Elle contribue par la même occasion à l’insertion de La Réunion dans son espace géographique.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !