Il a atteri en milieu de matinée :

Emmanuel Macron annonce vouloir prendre des engagements concrets à Mayotte


Publié / Actualisé
Emmanuel Macron est arrivé à Mayotte en milieu de matinée ce mardi 22 octobre 2019. Une visite éclair d'un jour et une nuit dont il a commencé déjà à donner les objectifs. Plusieurs dossiers seront abordés notamment l'immigration clandestine, la santé, l'éducation, le logement... Le président de la République indique d'ores et déjà que des réponses concrètes seront apportées à ces problématiques et que les engagements pris dans le contrat de convergence seront déployés.
Emmanuel Macron est arrivé à Mayotte en milieu de matinée ce mardi 22 octobre 2019. Une visite éclair d'un jour et une nuit dont il a commencé déjà à donner les objectifs. Plusieurs dossiers seront abordés notamment l'immigration clandestine, la santé, l'éducation, le logement... Le président de la République indique d'ores et déjà que des réponses concrètes seront apportées à ces problématiques et que les engagements pris dans le contrat de convergence seront déployés.

Les premiers mots du chef de l'État dans le 101è département de France

"Je passe ces presque deux jours parmi nos compatriotes avec un premier objectif qui est d'aller au contact avec les Mahoraises, les Mahorais pour évoquer les difficultés du quotidien et je sais qu'il y en a eu ces derniers mois, ces dernières années qui on touché les questions de sécurité, d'immigration et parfois de logement insalubres...

Mon premier objectif est d'apporter des réponses extrêmement concrètes à ces difficultés. Plusieurs réponses ont déjà été apportées ces derniers mois avec des décisions profondes. Ce moment de contact et d'échange est indispensable. Ce sera aussi l'occasion d'échanger avec la population et avec les élus ici présents, qui sont fortement engagés à leurs côtés.

Le deuxième objectif est de passer en revue le programme que nous avons mis en place pour lutter contre l'immigration clandestine. Un gros travail a été fait ces derniers mois. Nous avons déployé un dispositif civilo-militaire qui engage plusieurs forces de notre armée avec nos soldats, nos marins qui sont mobilisés et également la police et la gendarmerie avec des moyens multiples qui sont aussi mis à disposition et nous allons avec le ministre les passer en revue.

Nous allons aussi regarder l'efficacité de ces dispotifis dont l'objectif que nous nous sommes donné est de procéder à 25 000 retours de clandestins qui, aujourd'hui sont sur l'île. Aujourd'hui, nous sommes sur la ligne avec les objectifs que nous nous sommes fixés et ceci vient compléter, par ailleurs, les accords que nous avions pu signer avec les Comores qui améliorent la coopération entre la France et les Comores sur ce sujet.

Et puis enfin, ce déplacement que nous effectuons avec les ministres sera l'occasion de déployer véritablement  les engagements que nous avons pris il y a quelques mois au ministère des Outre-mer avec le contrat de convergence, c'est 1, 6 milliard d'euros d'investissement qui, sur les questions de santé, d'éducation, de logement, d'accès à l'eau, d'infrastructure de transport qu'il s'agisse du port ou de l'aéroport vont permettre de répondre aux défis de Mayotte.

J'aurai l'occasion d'y revenir dans quelques instants à la fois avec la population puis avec les élus et de prendre des engagements très concrets de déploiement de ce contrat de convergence."

   

3 Commentaire(s)

Babouk loswoir, Posté
il pensait que la Guyane était une île, il ne connaît pas cet archipel.
Mano, Posté
Hallucinant...selon chaîne nationale....1e?re demande....l'allongement de la piste de l'aéroport...A suivre.... " La France c'est la sécurité"....
Jacques, Posté
Commencez par supprimer le droit du sol, et toutes les accoucheuses des environs arrêteront leurs trafics.