Visite du ministre de l'Economie et des Finances (actualisé) :

Bruno Le Maire : "La Réunion est un territoire d'exception qui a tous les atouts pour réussir"


Publié / Actualisé
Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire est arrivé sur l'île de La Réunion ce mercredi 23 octobre, en parallèle de la visite du chef de l'Etat. Sa journée a commencé par une visite de l'usine Solyval, entreprise spécialisée dans le recyclage de pneus au Port. Sur place il a parlé d'économie circulaire, et du dynamisme de La Réunion en terme d'innovation et de production. Dans l'après-midi le ministre de l'économie s'est rendu business forum NxSE à la Nordev ce mercredi, (Photo d'illustration)
Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire est arrivé sur l'île de La Réunion ce mercredi 23 octobre, en parallèle de la visite du chef de l'Etat. Sa journée a commencé par une visite de l'usine Solyval, entreprise spécialisée dans le recyclage de pneus au Port. Sur place il a parlé d'économie circulaire, et du dynamisme de La Réunion en terme d'innovation et de production. Dans l'après-midi le ministre de l'économie s'est rendu business forum NxSE à la Nordev ce mercredi, (Photo d'illustration)

Pour le ministre de l'Economie, La Réunion peut tout à fait devenir un laboratoire d'expérimentations en terme d'économie circulaire : "à ce sujet, je salue l'esprit d'initiative des entrepreneurs de La Réunion. Cette usine (Solyval, ndlr) en est un excellent exemple. On prend des pneus pour les recycler, on en fait des tapis de jeux en gomme pour les aires de jeux par exemple. C'est un cycle extrêmement vertueux et économiquement solide" a déclaré Bruno Le Maire durant sa visite de l'usine.

Selon le ministre, "La Réunion est un territoire d'exception qui a tous les atouts pour réussir, dans le domaine agricole, les plantations, l'industrie, les énergies renouvelables, les services, le digital… A chaque fois j'ai vu un foisonnement de projets, mais qui se heurtent à des difficultés structurelles".

Le ministre ajoute que l'île "a connu une crise très grave, avec le mouvement des gilets jaunes notamment, durant lequel des problèmes sociaux très lourds ont émergé". Bruno Le Maire donne des garanties, à l'occasion de la venue du président de La République, qui atterrit sur l'île ce mercredi après-midi. "Nous venons avec l'intention d'apporter des réponses. Je suis déjà venu comme ministre et député dans le passé. L'unité des habitants et le foisonnement des projets m'ont séduit et convaincu".

NRL : "il faut aller au bout de cette route"

Mais il concède qu'il y a "des choix à faire" notamment "sur les équipements d'infrastructure". L'occasion d'évoquer de la Nouvelle Route du Littoral. "On le voit bien avec la route du Littoral, elle n'est toujours pas achevée, il faut aller au bout de cette route" déclare alors le ministre. Sur ce point, il rejoint entièrement la position du chef de l'Etat.

Par ailleurs Bruno Le Maire estime qu'ajourd'hui, "si on veut que l'activité se développe, il faut trouver des solutions concrètes sur le fret". Une urgence selon lui, pour développer l'exportation à La Réunion et la rendre "rentable". "On voit beaucoup de projets intéressants ici, sur les énergies solaires, la pisciculture, l'utilisation de plantes médicinales. C'est un esprit d'entreprise que je veux saluer, audacieux et efficace."

Concernant les problèmes de la "vie quotidienne", la parole est laissée au président de La République. Ainsi Bruno Le Maire n'en dit pas plus concernant une éventuelle baisse de la TVA ou la remise à plat de l'octroi de mer. "Attendez que le président de La République soit là. Notre volonté : apporter des réponses."

Emmanuel Macron passera au business forum NxSE à la Nordev ce mercredi, pour rencontrer les entrepreneurs, les investisseurs, des acteurs économiques de l'île et de l'Océan indien. "Faire venir des investisseurs est coeur de notre projet" explique Bruno Le Maire. "Ce sera un thème majeur cet après-midi : venez sur l'île de La Réunion, créez des usines, des lieux de production, c'est ici que ça se passe. C'est ce que nous voulons dire aux investisseurs. La Réunion est extrêmement attractive pour le développement économique."

A noter que la présence du ministre au business forum NxSE a été également l’occasion de signer deux conventions "Territoires d’industrie". Elles concernent Saint-André et le Port. Elles ont pour objectif de "permettre le développement de l’économie circulaire et des énergies renouvelables de la région, et notamment du volet terrestre du projet d’Ecotechnoport de Bois-Rouge" explique le ministère des Finances. Regardez :

 

Bruno Le Maire doit ensuite assister au discours qu'Emmanuel Macron doit prononcer au forum

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

, depuis son mobile, Posté
Donc, si j'ai bien compris, Yannick Girardin, relais de Macron, ne sert qu'à annoncer des promesses douteuses, puisque des ministres et pas des moindres viennent eux aussi nous rendre visite. Conclusion, ce que j'appelle communément le ministère des Colonies, censé nous administrer ne sert à rien, si ce n'est qu'à nous pomper du fric qu'on aurait drÃ'lement besoin ailleurs, ne serait-ce que pour les retraités, les mutuelles, ou la Sécu, ou, ou, ou, ......
Zan rené, Posté
Ah cette NRL , cherchez les dessous monsieur le président de la république