Trois jours de festivités :

Saint-André : le Dipavali commence ce vendredi


Publié / Actualisé
Ce vendredi 25 octobre 2019, le traditionnel Dipavali de Saint-André va débuter. Pendant trois jours, la ville va vibrer au rythme des festivités. Chaque année, le dipavali de Saint-André attire en moyenne 15 000 personnes, notamment à l'occasion de la grande parade finale réunissant 2000 artistes participants, issus des associations qui défilent au pied des chars. Ces chars représentent généralement des scènes inspirées de la mythologie indienne tirée du ramayana.
Ce vendredi 25 octobre 2019, le traditionnel Dipavali de Saint-André va débuter. Pendant trois jours, la ville va vibrer au rythme des festivités. Chaque année, le dipavali de Saint-André attire en moyenne 15 000 personnes, notamment à l'occasion de la grande parade finale réunissant 2000 artistes participants, issus des associations qui défilent au pied des chars. Ces chars représentent généralement des scènes inspirées de la mythologie indienne tirée du ramayana.

Célébrée du 24 au 27 octobre 2019 à Saint-André, la 30e édition du Dipavali est placée sous le signe du retour aux origines avec le thème : " le ramayana en lumière ".

Au programme, les incontournables :
> mêla indienne au parc de jeux victoria
> grand défilé du samedi 26 octobre
> spectacle final suivi de feu d’artifice mis en œuvre avec des danseurs/chorégraphes indiens
> holi au stade sarda garriga
… ainsi que bien d’autres animations proposées par les partenaires de la ville de saint-andré.

Parmi les actions marquant de la 30e édition
> les chars exceptionnels réalisés par les artisans indiens
> la première battle de danses indiennes le 23 octobre au gymnase debré
> un hymne de la 30e édition intitulé " brille dans nos coeurs "
> les tarifs préférentiels de billets d'avion proposés par la compagnie air mauritius

Origines du dipavali

Le mot dipavali vient de l’expression en sanskrit " deebam - avali " qui signifie " rangée de lampes ". Dans l’épopée du ramayana, elle commémore le retour de rama et sita dans le village d’ayodhya après 14 ans d’exil. Les habitants avaient alors éclairé les rues où passait le roi avec des lampes.
Le dipavali symbolise la victoire de la lumière sur les ténèbres, du bien sur le mal.

Fête très populaire en inde, le dipavali est consacré principalement à lakshmi, la déesse de la lumière, également associée à la fortune, de la prospérité, de la richesse et de l’abondance.

La mêla indienne au parc de jeux victoria

A chaque édition du dipavali à saint-andré, le village indien ou mêla constitue un carrefour des senteurs, des couleurs et des bonnes affaires.
Comme l’année dernière, la mêla se tiendra sur le parc de jeux victoria, en face du lycée sarda garriga du 25 au 27 octobre 2019.

Plusieurs secteurs d’activités y sont à découvrir : l’agroalimentaire, l’artisanat, les luminaires, la peinture, l'ameublement, la bijouterie, la maroquinerie, la gastronomie indienne. Sans oublier les pâtisserie et les mets indiens. Plus de 40 exposants sont attendus avec la participation d’exposants locaux, indiens et mauriciens.

Le public peut participer aussi à divers ateliers.

Les ateliers

  • Tressage de feuilles de cocos

Réalisation de motifs personnalisés en feuilles de cocos
Par m. Jordan adrien

  • Fabrication et renovation

D'instruments traditionnels
(tambours, sati et morlon). Initiation par m. Jonathan imacabe
Association ker fier maloya

  • Initiation au patch

Association mon île en patch

  • Creation d’objets en ceramique

Chane sing guan andré

Le podium de la mêla au stade sarda garriga

Des associations culturelles de toute l’île présenteront leur spectacle et leur chorégraphie de danse indienne préparés spécialement pour le dipavali 2019 sur la scène de la mêla qui sera érigée au stade sarda garriga.

Voici le timing de leurs prestations respectives.

Vendredi 25 octobre

17h00 : raga anjali  sainte-clotilde
17h35 : adalarasi saint-andre
17h55 : maha kali sakti  saint-denis
18h15:  natya kalamani saint-andre
18h35 : india valini saint-louis
18h55 : mohini saint-andre
19h15 : centre culturel regional
               ocean indien sainte-marie
19h35 : surya dance saint-andre
19h55 : natya chudar oli saint-andre

Dimanche 27 octobre

9h00 : holi-holi saint-andre (voir programme p 4)
15h00 : oundjel bhajans goparla la saline
15h25 : shri maha devi durga la saline
15h50: fleurs de lotus saint-leu
16h15: nataraj events company saint-pierre
16h40 : ass developpement du sud saint-pierre
17h00 : kalamandram saint andre
17h25 : pondy superstar’s sainte-marie
17h45 : india shivarny  saint-pierre
18h05 : revathi dance academy sainte clotilde
18h25 : vijai’s production  saint-denis
18h45 : darpana saint-andre

Le grand défilé du samedi 26 octobre

Le défilé des chars - confectionnés par les talentueux artisans plasticiens venus spécialement d’inde - reste un des moments phares du dipavali.

Le samedi 26 octobre à partir de 17h45, pas moins de 1500 artistes, danseurs, cavaliers issus des associations de toute l’île, parés de leurs plus beaux habits donneront vie à ce traditionnel défilé, qui partira comme chaque année de la piscine municipale de l’entrée de ville.

Les principales artères de la ville, dont l’avenue ile de france, l’avenue de la république et la rue de la communauté se transformeront en fleuves de lumières.

Devant la place de la mairie, après le passage sous la grande arche fleurie, se tiendra la tribune officielle où la lumière sacrée sera présentée.

Le défilé sur le thème du ramayana en lumière aboutira au pied de la grande scène du stade sarda garriga où sera présenté un spectacle grandiose de son et de lumières.

A 20h, le final de la 30e édition se déroulera en 3 tableaux
> le mariage de rama et sita
> l’exil de 14 ans
> la victoire de rama sur ravana

A 21h, la soirée s’achève en apothéose avec un feu d’artifice et spectacle pyrotechnique

Le spectacle final au stade sarda garriga

A partir de 20h, après le défilé, le grand podium du stade sarda garriga brillera de mille couleurs et vibrera au rythme du grand spectacle final de la 30e édition, placée sous le thème du ramayana en lumière.

Les associations, venues des 4 coins de l’île se relaieront sur la scène pour donner vie à 3 tableaux :
> le mariage de rama et sita
> l’exil de 14 ans
> la victoire de rama sur ravana

A 21h, le ciel de saint-andré s’illuminera grâce
Au spectacle pyrotechnique et le feu d’artifice.

Un hymne pour la 30e édition

Un hymne du dipavali a été créé à l’occasion de la 30e édition. Intitulée " brille dans nos coeurs ", la chanson composée, écrite et enregistrée à la réunion est interprétée par une artiste réunionnaise, nicole javelle. Elle retrace les 3 décennies du dipavali à saint-andré et les valeurs qu’il véhicule.

La chanson est disponible sur youtube et sur les réseaux sociaux et sera chorégraphiée par une association culturelle de saint-andré. Une version " karaoké " sera aussi mise en ligne pour permettre au plus grand nombre de l’entonner.

La holi, le dimanche 27 octobre au stade sarda garriga

On se jette des pigments de couleurs à l’occasion de la holi holi, une tradition indienne perpétuée à saint-andré à l’occasion du dipavali depuis plusieurs années. La tenue de cette célébration joyeuse et festive réunissant petits et grands est une manière de resserrer les liens et de partager les cultures. La matinée est consacrée aux enfants et l’après-midi aux adultes.

Le dipavali en quelques chiffres

Au niveau de l’organisation :
- 300 personnes travaillent à l’organisation et au bon déroulement de la manifestation depuis presque un an

Pour le grand défilé
- 1500 barrières seront utilisées le soir du grand défilé, samedi 26 octobre pour assurer la sécurité du public. Soit 2 kilomètres de barrières installées au cours de la journée de samedi.
- plus de 40 associations, venues de toute l’île se mobilisent pour retracer l’histoire du dipavali lors du grand défilé
- 1 500 personnes défileront dans les rues de saint-andré
- 6 véhicules pick-up serviront à tracter les chars
- 6 chars sont réalisés par 4 artistes indiens dans le plus grand secret, nécessitant 5 mois de travail.

La sécurité

- 180 personnes seront présentes sur le site pour assurer la sécurité pendant le défilé dont

Les agents de la société de sécurité privée
Les agents de la police nationale
Les agents de la police municipale
Les agents des services municipaux
Les agents de la cellule erp
Les asvp
4 camion citerne de pompier
1 poste de secours avancé comprenant composé de 20 équipiers, de médecins, d’ambulanciers

Le budget

- 260 000 euros. Le montant du budget consacré au dipavali est resté constant (au même niveau) depuis 2014.
15 000 programmes distribués sur toute l’île
300 affiches
La décoration
- 26 000 plantes servent à fleurir la ville aux couleurs du dipavali par l’esat de st andré en collaboration avec  les agents municipaux. Rose d’inde blanc, orange, oeillet d’inde rouge, jaune et rouge, sauge rouge et bleue, zinnia rose foncé
- 12 panneaux floraux seront créés par la ville dont 6 " peints " et 6 autres décorés avec des fleurs piquées (rose d’inde orange, jaune)
- 300 guirlandes de 3 mètres seront façonnées,
- 25 caisses de fleurons seront données aux associations
- 2 caisses de pétales seront utilisées pour la décoration lors du défilé.
- 102 000 fleurons sont utilisées pour toutes ces réalisations
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !