Au lendemain de la visite présidentielle :

Le mot d'Emmanuel Macron aux Réunionnais : "tien bo larg pa, on sera là"


Publié / Actualisé
Emmanuel Macron a quitté l'île ce vendredi 25 octobre 2019 après trois jours de visite. Les Réunionnais sont très perplexes quant aux annonces faites par le chef de l'État pour améliorer leur quotidien. "Manque de vision", "manque d'ambition", il semblerait qu'Emmanuel Macron n'ait pas convaincu. Colère des Gilets jaunes au premier jour de visite, défilé de l'intersyndicale le deuxième jour, échauffourées au Port et au Chaudron dans la nuit, la visite présidentielle a fait des remous... En tout cas, sur les réseaux sociaux, le président de la République semble satisfait de son séjour dans notre île "merci aux Réunionnaises et aux Réunionnais pour leur accueil et le temps passé ensemble. Un mot pour vous : Tien bo larg pa, on sera là !"
Emmanuel Macron a quitté l'île ce vendredi 25 octobre 2019 après trois jours de visite. Les Réunionnais sont très perplexes quant aux annonces faites par le chef de l'État pour améliorer leur quotidien. "Manque de vision", "manque d'ambition", il semblerait qu'Emmanuel Macron n'ait pas convaincu. Colère des Gilets jaunes au premier jour de visite, défilé de l'intersyndicale le deuxième jour, échauffourées au Port et au Chaudron dans la nuit, la visite présidentielle a fait des remous... En tout cas, sur les réseaux sociaux, le président de la République semble satisfait de son séjour dans notre île "merci aux Réunionnaises et aux Réunionnais pour leur accueil et le temps passé ensemble. Un mot pour vous : Tien bo larg pa, on sera là !"
   

2 Commentaire(s)

Crocodile Diego, Posté
Ben poukoué li tiembo pas la NRL, lu la largué- en tout cas lu la lache la region ek bécassine ! Mouahhhhhhhhh
Fleur, Posté
Si, quand il était ministre de l'économie, il avait bien bossé, c'est à dire pour le peuple d'en bas et non pour ses potes richissimes parasites de l'humanité, il aurait fait moins de pauvres ! Sans oublier ses conneries au sein de l'europe... Il ne finira pas son mandat c'est sÃ"r. Et il me tarde ce jour là pour fêter son départ !