Deux personnes sont mortes dans l'accident :

Crash d'un avion de tourisme : l'aéroclub du Sud se dit touché du "soutien unanime"


Publié / Actualisé
Le 16 octobre, un avion de tourisme de type CESSNA s'est crashé dans le secteur du volcan. Quatre personnes se trouvaient à bord de l'aéronef. Deux d'entre elles, deux femmes d'une cinquantaine d'années sont décédées. Depuis une enquête a été ouverte par le parquet de saint-Pierre, pour le moment, la thèse accidentelle est privilégiée par les enquêteurs. Aujourd'hui, après avoir reçu un soutien de taille du monde de l'aviation et d'ailleurs, l'Aéroclub du Sud publie ses remerciements et rappelle sa "grande tristesse devant cette tragédie". Nous publions ci-dessous la lettre en question.
Le 16 octobre, un avion de tourisme de type CESSNA s'est crashé dans le secteur du volcan. Quatre personnes se trouvaient à bord de l'aéronef. Deux d'entre elles, deux femmes d'une cinquantaine d'années sont décédées. Depuis une enquête a été ouverte par le parquet de saint-Pierre, pour le moment, la thèse accidentelle est privilégiée par les enquêteurs. Aujourd'hui, après avoir reçu un soutien de taille du monde de l'aviation et d'ailleurs, l'Aéroclub du Sud publie ses remerciements et rappelle sa "grande tristesse devant cette tragédie". Nous publions ci-dessous la lettre en question.

"L’aéroclub du sud vit actuellement une des périodes les plus sombres de son histoire. Subir un crash, qui plus est avec des victimes, est le pire des évènements pour un aéroclub.

Au nom des membres de l’aéroclub du sud, je souhaite d’abord exprimer notre grande tristesse devant cette tragédie.

Nos pensées vont d’abord aux victimes et à leurs proches, mais également à ceux qui s’accrochent à la vie. Nous leur transmettons notre énergie positive pour surmonter cette épreuve.

Nous souhaitons rendre un hommage particulier à tous ceux qui ont participé de près ou de loin aux secours des victimes. Ils ont été particulièrement rapides et efficaces ! Les pilotes qui survolent l’île tous les jours savent désormais, que nous pouvons compter sur eux en cas de coup dur.

Comment ne pas citer, le monde de l’aviation dans son ensemble, qui nous a témoigné son soutien sans faille ? Les messages que nous recevons viennent de nos homologues réunionnais mais aussi du monde entier (Afrique, Etats-Unis, Gabon, Antilles, Océan-Indien, métropole...).

Nous sommes très touchés par ce soutien unanime. " Quand l’aéroclub du sud est en deuil, le monde aéronautique l’est aussi ".

Nous espérons que l’enquête en cours pourra faire toute la lumière sur les causes de cet accident, même si cela ne nous ramènera pas nos amis.

Nous ne pourrons jamais maîtriser totalement le risque intrinsèque à ce genre d’activité, mais savons tous que le retour d’expérience est salutaire.

L’aéroclub continue ses activités de formation de pilotes privés et de pratique du vol à moteur.

Nous tous sommes animés par la même passion : voler !

" Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible "
Antoine de Saint-Exupéry

Bon courage à notre " petit prince " Vincent...

Gérard MAILLY
Président de l’ACS"

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !