[LIVE- PHOTOS] Une quarantaine de feux constatés (actualisé) :

Soirée d'Halloween : 12 personnes interpellées et placées en garde à vue


Publié / Actualisé
Des affrontements au Chaudron (Saint-Denis) ainsi que plusieurs feux de poubelles et des jets de galets sur les forces de l'ordre ont été signalés ce jeudi 31 octobre en soirée dans des communes de l'Est en marge d'Halloween. La préfecture a annoncé dans la nuit qu'une quarantaine de feux avaient été constatés et que 14 communes avaient été touchées par ces violences. Des violences toutefois de moindre intensité par rapport à l'an dernier, ainsi aucun commerce n'a été pillé. En tout 600 policiers et gendarmes, et 280 pompiers ont été mobilisés. 12 personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. (Photo www.ipreunion.com)
Des affrontements au Chaudron (Saint-Denis) ainsi que plusieurs feux de poubelles et des jets de galets sur les forces de l'ordre ont été signalés ce jeudi 31 octobre en soirée dans des communes de l'Est en marge d'Halloween. La préfecture a annoncé dans la nuit qu'une quarantaine de feux avaient été constatés et que 14 communes avaient été touchées par ces violences. Des violences toutefois de moindre intensité par rapport à l'an dernier, ainsi aucun commerce n'a été pillé. En tout 600 policiers et gendarmes, et 280 pompiers ont été mobilisés. 12 personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. (Photo www.ipreunion.com)

Le communiqué de la préfecture ce vendredi 1er novembre :

"Le déploiement du dispositif renforcé de sécurité publique (600 policiers et gendarmes et 280 pompiers) dans la nuit du 31 octobre 2019 a permis de contenir les violences urbaines. Ces dernières ont été perpétrées par de petits groupes de jeunes, principalement des mineurs et des jeunes majeurs, et ont été d’intensité moindre que les années précédentes, notamment comparativement à l’année 2018.

14 communes ont été concernées par ces violences. Une quarantaine de feux ont été constatés : 2 feux de véhicules, l’incendie d’une maison désaffectée et des feux de broussailles et de détritus. Les forces de secours ont été très réactives pour procéder aux extinctions.

Bien que les forces de sécurité aient subi des tirs de projectiles, aucun blessé n’est à déplorer en leur sein ni du côté des émeutiers. De même, aucun commerce n’a été pillé, contrairement à l’année dernière.

Ce dispositif important a permis l’interpellation de 12 personnes qui ont été placées en garde à vue, sous le contrôle des procureurs de la République.

Le préfet salue la mobilisation en amont des mairies et des bailleurs et , ce soir, des forces de l’ordre et de secours qui ont permis d’éviter des troubles majeurs à l’ordre public."

  • IPR

    Un calme précaire règne sur les quartiers de l'île qui se sont agits jusqu'en milieu de soirée. Nous mettons fin à ce live. Merci d'avoir suivi cette actualité avec nous

    Bonne nuit à toutes et à tous !

     

  • IPR

    L'est de l'île n'est pas épargné

    Des incendies de voitures et de poubelles sont en cours à Saint-André dans le quartier de Cambuston, près du collège de la ZAC Fayard.

    Même situation à Sainte-Suzanne

     

  • IPR

    Plusieurs feux de poubelles sont en cours dans le centre de Saint-Denis mais également dans les quartiers de Vauban, du Moufia et au Chaudron.

    Dans ce quartier, les jeunes manifestants se sont en partie dispersés. Le petit groupe qui reste sur place fait face à un important dispositif de sécurité. Il n'y a pas de heurts

     

     

  • IPR

    La tension retombe un peu au Chaudron.

    Les forces de l'ordre ont pris position sur le mail et tout autour. Il n'y a pas d'affrontements entre eux et les jeunes manifestants

  • IPR

    Plusieurs interpellations ont été effectuées par les forces de l'ordre au Chaudron.

    Plusieurs dizaines de jeunes encagoulés sont toujours présents sur le Mail et dans les rues avoisinantes. Les gendarmes mobiles tentent de le disperser

  • IPR

    Un feu de poubelles est signalé dans la rue Maurice Tomi à la Technopole à Sainte-Clotilde comme le montre cette photo envoyée à Imaz Press par une internaute

  • IPR

    Jets de galets au Chaudron

    La tension monte encore au Chaudron. Des projectiles enflammées et des galets sont jetés en direction des policiers et des gendarmes. Ces derniers progressent en direction des jeunes manifestants

  • IPR

    Tensions au Chaudron

    Un important dispositif des forces de l'ordre a été déployé dans ce quartier de Saint-Denis déjà impacté par les manifestations lors du séjour du Président de la République.

    Des feux de poubelles ont été allumés dès le début de soirée. Les véhicules de police qui circulaient dans le secteur ont été la cible de jets de galets.

    Vers 21 heures 30 une soixantaine de jeunes était rassemblée sur le mail du Chaudron à proximité d'une barricade enflammée

  • IPR

    Des feux de poubelles sont signalés à Sainte-Suzanne et à Bras Panon. Il n'y a pas de heurts avec les forces de l'ordre

  • IPR

    Caillassage

    Selon des témoins présents sur place, le commissariat de Saint-André a été caillassé par une quinzaine de jeunes en début de soirée.

    Les jeunes ont ensuite rapidement pris la fuite

  • IPR

    Bonsoir, la tension est palpable dans plusieurs communes de l'île où des feux de poubelles et des caillasssages sont signalés. Restez avec nous, nous sommes en live

A propos

Nouvelles violences le soir d'Halloween

Tout le monde a en tête les dégâts causés par "la purge" l'année dernière. En 2018, des commerces ont été pillés, des heurts entre jeunes et forces de l'ordre ont éclaté, Halloween est devenu le prétexte à un déchaînement de violences.

La préfecture et plusieurs villes prennent les devants

La préfecture a pris des dispositions, en renforçant le déploiement des forces de l'ordre et avec davantage de contrôles. D'autres, comme la ville de La Possession, ont pris les devants en interdisant tout bonnement le port de masques pour éviter de voir des troupes de jeunes encagoulés.

Lire aussi : Halloween : des mesures renforcées d'ordre public

Lire aussi : La Possession interdit le port de masque sur la voie publique pendant la soirée d'Halloween

Heurts pendant la visite du président

Les récentes violences urbaines lors de la venue d'Emmanuel Macron à La Réunion, au Port, à La Possession ou au Chaudron, font également craindre une reprise des échauffourées. Les riverains du Chaudron, que nos journalistes ont rencontrés, étaient particulièrement inquiets.

Lire aussi : En marge de la visite présidentielle : affrontements et incendies au Port à la Possession et au Chaudron

Lire aussi : Soirée d'Halloween : les habitants du Chaudron s'attendent à un retour des violences

D'année en année, les incidents s'aggravent. Est-ce vraiment la solution, ne faudrait-il pas prendre le problème à la racine et chercher de quoi cette violence est le symptôme ou le résultat ? La colère des jeunes est palpable. C'est manifestement à l'origine de cette désespérance qu'il faut s'attaquer et pas seulement à ses conséquences toutes aussi condamnables qu'elles soient.

Lire aussi : Nuit d'Halloween : ça pourrait chauffer mais pourquoi tant de violence ?

   

3 Commentaire(s)

Santa, Posté
Voilà le résultat, put droit à la fessée, maintenant c'est l'anarchie, vive nos parents qui ont voté pendant 30ans pour le capitaliste
Unknown, depuis son mobile, Posté
Feu au tampon!!
A côté de la mairie
Ti974, Posté
Le terme emeutier est mieux approprié que celui de manifestant. Un manifestant revendique quelque chose or ces jeunes la ils veulent juste defier la police.