[PHOTOS] C'est bien sûr... inventé :

A quoi ont pensé les élus en attendant Emmanuel Macron... Imaz Press vous révèle tout


Publié / Actualisé
Rassemblés sur le tarmac de l'aéroport de Roland Garros le mercredi 23 octobre 2019, les élus et parlementaires ont attendu, attendu et encore attendu l'arrivée d'Emmanuel Macron. L'avion présidentielle a fin par arriver avec près de deux heures de retard. Une attente que le photographe a utilisé pour réaliser quelques images sur le vif. Attention, les légendes qui accompagnent ces photos sont évidemment totalement... inventées (Photos rb/www.ipreunion.com)
Rassemblés sur le tarmac de l'aéroport de Roland Garros le mercredi 23 octobre 2019, les élus et parlementaires ont attendu, attendu et encore attendu l'arrivée d'Emmanuel Macron. L'avion présidentielle a fin par arriver avec près de deux heures de retard. Une attente que le photographe a utilisé pour réaliser quelques images sur le vif. Attention, les légendes qui accompagnent ces photos sont évidemment totalement... inventées (Photos rb/www.ipreunion.com)

Nadia Ramasasmy : "té ben kosa moin la ni fé terla !"

.

"An plis ke sa la pli i tomb ! Boug la i vyen dawar" semble penser la députée Nadia Ramassamy sous son parapluie sur le tarmac de l'aéroport Roland Garros (ou du moins c'est ce que notre esprit taquin voit dans sa mimique ). Pour rappel, en provenance de Mayotte Emmanuel Macron est arrivé à La Réunioàon avec deux heures de retard...

Mais où est donc passée notre amitié d'antan...

Sous l'oeil mi amusé, mi interrogateur de Cyrille Melchior, président du Département (à droite sur la photo), la sénatrice Liliane Malet, la sénatrice Nassimah Dindar et Didier Robert, président de Région, sont visiblement à la recherche de quelque chose qui se serait perdu au ras du sol. Toutes interprétations éventuelles n'engageraient que leurs auteurs...

Cyrille Melchior : "kwé i fé ri azot la ?"

Nou koné pa si la prézidan lo Départeman la gagne lo répons a son kestyon.. É selon zot pou kosa la sénatrice Nassimah Dindar é le prézidan la Rézyon Didier Robert i ri ?

Michel Dennemont : "il faut qu'on parle Monsieur le Président"

Moment de complicité (réelle ou supposée) entre le sénateur Michel Dennemont et Emmanuel Macron. La députée Nadia Ramassamy en ferme presque les yeux comme pour mieux savourer l'instant

Emmanuel Macron: "Oh Nadia si tu savais..."

Emmanuel Macron semble tout heureux de voir la députée Nadia Ramassamy. Il lui serre les mains à deux mains, sous l'oeil un peu distant de Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur qui n'est resté que quelques heures à La Réunion avant de prendre un vol régulier le soir même pour Paris.

Didier Robert : "bon, il faut que je me rattrape"

Pour des raisons de lui seul connues, la vieille de l'arrivée d'Emmanuel Macron Didier Robert s'est laissé aller à une charge tout aussi lourde qu'hasardeuse contre la ministre des outre-mer, Annick Girardin. Le Président de la République n'aurait pas du tout apprécié. Didier Robert a fini par le comprendre et semble maintenant se demander comment il pourrait bien revenir dans les bonnes grâces présidentielles...

Didier Robert : "ah, vous ici Monsieur le Président !"

Bon, Didier Robert se dit qu'il a trouvé la solution : il va jouer l'étonnement, genre "je suis tellement surpris de vous voir ici"... Il semble que cela n'ait trop fonctionné. Mince !

www.ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Léo, Posté
A Mi
Ça veut vous dire espèce d"ignoren koi
Tristan, Posté
Quand je pense qu'à ce moment même ses toutous de garde nous gazaient sur le rond point, à quelques centaines de mètres de là. Et ces gens là, tout sourire, attendant le président chimique et son ministre eborgneur...
Quelle visite ! Nous tien bo' nous larg'pas !
Mi, Posté
Vous pouvez pas traduire en français. Ça a l'air intéressant.
Je n'aime le créole qu'à l'oral.
A l'écrit, il fait faire tellement de fautes à nos pauvres élèves réunionnais.