Inégalité salariale :

A partir de 16h47 ce mardi, les femmes travaillent gratuitement


Publié / Actualisé
A partir ce mardi 5 novembre 2019, à 16h47, les femmes travaillent gratuitement. Ceci est bien évidemment une façon de parler, le salaire tombera bien à la fin du mois pour chacune d'entre nous. Mais, symboliquement, ce mardi marque les inégalités salariales entre les femmes et les hommes en France. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
A partir ce mardi 5 novembre 2019, à 16h47, les femmes travaillent gratuitement. Ceci est bien évidemment une façon de parler, le salaire tombera bien à la fin du mois pour chacune d'entre nous. Mais, symboliquement, ce mardi marque les inégalités salariales entre les femmes et les hommes en France. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Il faut savoir que selon l’Office européen de statistiques Eurostat, le salaire horaire brut moyen des femmes est de 15,4 % inférieur à celui des hommes en France. Et d'après les calculs du collectif féministe Les Glorieuses, à l'origine du mouvement #5novembre16h47 pour dénoncer ces inégalités, c'est en ce 5 novembre que l'écart de salaire se ressent : avec 15,4% de salaire en moins, c'est tout comme si les femmes travaillaient bénévolement à partir de cet instant.

"Nous avons certes observé une évolution à hauteur de 0,5 point (en cinq ans ; ndlr), sauf qu’à ce rythme-là, ce ne sera qu’en 2168 que les femmes seront aussi bien rémunérées que les hommes" précise le collectif. Il demande donc des actions concrètes du gouvernement, pour obliger les entreprises françaises à rémunérer également les femmes et les hommes. Trois mesures phares sont proposées par Les Glorieuses :

•    Un certificat d’égalité salariale demandé aux entreprises pour prouver qu’elles paient femmes et hommes de façon identique.
•    Une transparence des salaires dans l’entreprise afin de libérer la parole autour des écarts et inciter à faire preuve de plus d’égalité.
•    Un congé paternité équivalent au congé maternité post accouchement afin de cesser de discriminer les femmes en obligeant les pères à s’absenter à leur tour.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Nadia, Posté
au delà du salaire, l'égalité hommes â?" femmes au travail passe aussi par la conciliation vie professionnelle â?" vie privée qui permet de gérer efficacement les multiples responsabilités du salarié au travail, dans son foyer et dans sa communauté, tout en maintenant sa bonne santé physique et psychologique.
Il s'agit de créer de la souplesse dans les rythmes et les structures de travail et de proposer des services aux salarié(e)s.
voir ? L'amélioration de la qualité de vie au travail ?