A la une du mercredi 6 novembre 2019 :

Kari poulé banane, octroi de mer, riz, déchets médicaux, Kar'Ouest et météo


Publié / Actualisé
BONJOUR - Voici les titres développés ce mercredi matin 6 novembre 2019

- Ignominie : ils ont osé le kari poulé ek bananes i sort déor !
- Octroi de mer : on ne changera rien puisque les élus locaux n'ont rien demandé
- Gros doutes sur du riz basmati
- Seringues, aiguilles, autopiqueurs... ramenez-les à la pharmacie
- Le réseau Kar'Ouest s'offre de nouveaux bus et de nouveaux itinéraires
- La pa Météo France i di, sé zot i di - Attention, la houle va déferler
BONJOUR - Voici les titres développés ce mercredi matin 6 novembre 2019

- Ignominie : ils ont osé le kari poulé ek bananes i sort déor !
- Octroi de mer : on ne changera rien puisque les élus locaux n'ont rien demandé
- Gros doutes sur du riz basmati
- Seringues, aiguilles, autopiqueurs... ramenez-les à la pharmacie
- Le réseau Kar'Ouest s'offre de nouveaux bus et de nouveaux itinéraires
- La pa Météo France i di, sé zot i di - Attention, la houle va déferler

Ignominie : ils ont osé le kari poulé ek bananes i sort déor !

C'est avec grande hésitation que notre rédaction partage aujourd'hui avec vous une trouvaille qui a bien failli nous faire perdre foi en l'humanité. Voyez-vous, il y a quelques jours, au détour d'une rue, notre innocence a été fourvoyée à jamais... Car, il faut savoir que nous avons trouvé, à notre plus grande horreur, un kari poulé aux bananes*, enfin si on peut appeler ça un kari vu l'aspect de la chose...Vous avez bien lu, oui. Et le pire, c'est que ces bananes n'étaient même pas péi, mais venaient du Sri Lanka.

Octroi de mer : on ne changera rien puisque les élus locaux n'ont rien demandé

Il n'y aurait de réforme de l'octroi de mer pour le moment, a annoncé ce mardi 5 novembre 2019 Annick Girardin devant la délégation aux outremer de l'Assemblée nationale. La ministre des outre-mer a souligné que les élus locaux n'ont pas demandé à l'Etat de discuter de ce sujet. Cette taxe frappant les produits d'importation et souvent  accusée d'être à l'origine de la cherté de la vie en outre-mer en général et à La Réunion. Les Gilets jaunes, qui fêteront dans quelques jours le premier anniversaire de leur mobilisation, avait fait de sa suppression l'une de leurs principales revendication. À l'origine cette taxe avait mise en place pour protéger la production locale. Son montant est fixé par les collectivités et il sert aussi à financer leurs dépenses de fonctionnement 

Gros doutes sur du riz basmati

Du riz basmati, fortement apprécié des consommateurs, ne serait "pas conforme à la réglementation" a affirmé ce mardi 5 novembre 2018 Marc Gautheron, directeur général de Soboriz. C'est après avoir "fait analyser 19 riz basmati importé (par les concurrents de soboriz - ndlr), non transformés à La Réunion" que la principale importatrice de riz dans l'île est arrivée à cette conclusion. Les Réunionnais consomment en moyenne 50 kilos de riz par an et par personne. Même si ce chiffre baisse depuis plusieurs années, il est 11 fois supérieur à la consommation des européens, qui est de 4,5kg par an

Seringues, aiguilles, autopiqueurs... ramenez-les à la pharmacie

55% des dispositifs médicaux perforants (seringues, aiguilles, autopiqueur, applicateur etc..) commercialisés et utilisés par des patients en auto-traitement sont collectés par le biais de l'éco-organisme Dastri. Une diminution de 5 points par rapport à 2018. Et une grande différence avec l'Hexagone où le taux de collecte est de 83%. Aujourd'hui Dastri fait le point sur la filière à La Réunion.

Le réseau Kar'Ouest s'offre de nouveaux bus et de nouveaux itinéraires

Comme annoncé en juin dernier, ce mercredi 6 novembre 2019, le réseau Kar'Ouest évolue pour "répondre au mieux aux besoins de mobilité des usagers". Les voyageurs pourront ainsi bénéficier de nouveaux bus, plus grands, leur apportant quotidiennement près de 7 400 places supplémentaires.

La pa Météo France i di, sé zot i di – Attention, la houle va déferler

Matante Rosina appelle à la plus grande prudence en bord de mer. Une houle importante est attendue dès le début de cette journée du mercredi 6 novembre 2019. Comprises entre 1,5 et 2 mètres dans la matinée, les déferlantes vont rapidement grossir. Elles atteindront 3 mètres dans l'après-midi  et 4 mètres en soirée. Toute la zone du littoral comprise entre la Pointe des Galets (le Port) à la Pointe de la Table (Saint-Philippe) en passant par Saint-Pierre est concernée par ces grosses vagues. Matante Rosina a aussi prévu un beau soleil et un petit vent. C'est comment chez-vous ?

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !