Météo (actualisé) :

Levée de la vigilance forte houle à 9h


Publié / Actualisé
Le train de houle australe continue de s'amortir ce jeudi 7 novembre 2019, ce qui confirme une levée de la vigilance dans la matinée. Celle-ci sera effective à 9h. Attention, la houle reste présente avec des vagues de 2,5 mètres jusqu'à ce vendredi fin de matinée. Le train de houle de Sud-Sud-Ouest a abordé nos côtes ce mercredi 6 novembre, la vigilance forte houle est entrée en vigueur à 18h. Le pic de houle était attendu dans la nuit avec des vagues de 7 à 8 m en hauteur. La commune de Saint-Leu a pris ses précautions et interdit toute activité nautique. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le train de houle australe continue de s'amortir ce jeudi 7 novembre 2019, ce qui confirme une levée de la vigilance dans la matinée. Celle-ci sera effective à 9h. Attention, la houle reste présente avec des vagues de 2,5 mètres jusqu'à ce vendredi fin de matinée. Le train de houle de Sud-Sud-Ouest a abordé nos côtes ce mercredi 6 novembre, la vigilance forte houle est entrée en vigueur à 18h. Le pic de houle était attendu dans la nuit avec des vagues de 7 à 8 m en hauteur. La commune de Saint-Leu a pris ses précautions et interdit toute activité nautique. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Météo France précise que "la houle reste présente atteignant encore des hauteurs significatives de près de 2.5m jusqu'à vendredi fin de matinée.

Les zones concernées allaient de la Pointe de la Table à la Pointe des Aigrettes en passant par la Pointe au Sel. Un risque de submersion sur les régions les plus exposées était possible ainsi que de forts courants au niveau des passes.

Lire aussi : Une forte houle annoncée dans le sud et l'ouest à partir de ce mercredi soir

A Saint-Leu, la baignade et toutes les activités nautiques ont été interdites ainsi que l’accès au littoral de Saint-Leu et la circulation sur les voies piétonnes du front de mer.

Lire aussi : Circulation et activités nautiques interdites sur le littoral de Saint-Leu

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !