Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Pauvreté, bus, kari poulé ek bananes, migrants sri lankais, Air Austral


Publié / Actualisé
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 4 novembre au vendredi 8 novembre sur Imaz Press :

- Lundi 4 novembre : L'État décrète qu'il n'y a plus de pauvres et supprime l'observatoire de la pauvreté
- Mardi 5 novembre : Réseau de bus : vous êtes mal desservis, passez votre permis et achetez une voiture
- Mercredi 6 novembre : Ignominie : ils ont osé le kari poulé ek bananes i sort déor !
- Jeudi 7 novembre : Onze personnes interpellées alors qu'elles tentaient de rejoindre La Réunion
- Vendredi 8 novembre : Enquête et perquisition de l'Autorité de la concurrence et des prix : les locaux de la direction d'Air Austral placés sous scellés
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 4 novembre au vendredi 8 novembre sur Imaz Press :

- Lundi 4 novembre : L'État décrète qu'il n'y a plus de pauvres et supprime l'observatoire de la pauvreté
- Mardi 5 novembre : Réseau de bus : vous êtes mal desservis, passez votre permis et achetez une voiture
- Mercredi 6 novembre : Ignominie : ils ont osé le kari poulé ek bananes i sort déor !
- Jeudi 7 novembre : Onze personnes interpellées alors qu'elles tentaient de rejoindre La Réunion
- Vendredi 8 novembre : Enquête et perquisition de l'Autorité de la concurrence et des prix : les locaux de la direction d'Air Austral placés sous scellés

Lundi 4 novembre - L'État décrète qu'il n'y a plus de pauvres et supprime l'observatoire de la pauvreté

C'est acté, l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale sera supprimé à partir du 1er janvier 2020. Ironie de l'histoire, c'est seulement quelques jours après la journée mondiale du refus de la misère et juste après la publication d'un rapport de l'Insee rapportant qu'en 2018, 400 000 Français ont basculé dans la pauvreté que le Premier ministre a fait l'annonce. S'en est suivie une onde de choc. Quel est le message envoyé par le chef de l'État et son gouvernement ? Emmanuel Macron n'aura jamais aussi bien porté son surnom de "président des riches". Les décisions prises depuis qu'il est à la tête de l'État pourrait donner raison à ceux qui l'ont affublé de ce sobriquet. En supprimant l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale, l'État a décidé de ne plus voir les pauvres.

Mardi 5 novembre - Réseau de bus : vous êtes mal desservis, passez votre permis et achetez une voiture

La Réunion est depuis toujours confrontée à un problème de taille : les transports en commun. Tout le monde le sait, se déplacer en bus est un véritable parcours du combattant, que ce soit au niveau du respect des horaires, des liaisons à prendre, ou bien même pour avoir la certitude que son bus passera bien. Et plus le Réunionnais habite dans les hauts, plus il aura de difficultés à se déplacer.

Mercredi 6 novembre - Ignominie : ils ont osé le kari poulé ek bananes i sort déor !

C'est avec grande hésitation que notre rédaction partage aujourd'hui avec vous une trouvaille qui a bien failli nous faire perdre foi en l'humanité. Voyez-vous, il y a quelques jours, au détour d'une rue, notre innocence a été fourvoyée à jamais... Car, il faut savoir que nous avons trouvé, à notre plus grande horreur, un kari poulé aux bananes*, enfin si on peut appeler ça un kari vu l'aspect de la chose...Vous avez bien lu, oui. Et le pire, c'est que ces bananes n'étaient même pas péi, mais venaient du Sri Lanka.

Jeudi 7 novembre - Sri Lanka : onze personnes interpellées alors qu'elles tentaient de rejoindre La Réunion

Ce mercredi 6 novembre 2019, onze personnes ont été interceptées par les autorités sri lankaises alors qu'elles tentaient de rejoindre illégalement La Réunion. Depuis que le gouvernement australien a fermé ses frontières en 2013, les passeurs ont développé une nouvelle route, la destination est à 4200 km de là : La Réunion. Six bateaux ont atteint nos côtes, cependant les tentatives pour rejoindre notre île continuent. Les autorités sri lankaises ont donc renforcé les contrôles et tentent de démanteler les réseaux.

Vendredi 8 novembre - Enquête et perquisition de l'Autorité de la concurrence et des prix : les locaux de la direction d'Air Austral placés sous scellés

Depuis ce jeudi matin 7 novembre 2019, les gendarmes et les enquêteurs de l'Autorité de la concurrence sont en investigation dans les locaux d'Air Austral dans la zone aéroportuaire de Sainte-Marie. Certains locaux de la direction de la compagnie aérienne ont été placés sous scellés. Selon les premiers éléments d'information, cette enquête serait en lien avec la suppression par les autorités malgaches des droits de trafic de Corsair (compagnie concurrente d'Air Austral) entre Madagascar et La Réunion

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Vacoatlne, Posté
Pauvreté,quand on voit de personnes qui touchent la prime d'énergie et autres ,qui peuvent se payer un séjour à l'île Maurice dans un hôtel de luxe,on peut se demander où est l'erreur?