Ateliers et animations :

Journée internationale des droits de l'enfant : de nombreux événements organisés à Saint-Paul


Publié / Actualisé
Dans le cadre de la Journée internationale des droits de l'enfant, des animations se dérouleront le 20 novembre 2019 de 9h à 12h au Case de Saint-Gilles-Les-Hauts. Au programme, des ateliers seront préparés autour de l'éveil au sens, mais aussi de l'éducation santé-nutrition ainsi qu'un spectacle "Ti Baba et le repas gourmand". En parallèle, plusieurs animations feront le bonheur des marmailles : structure gonflable, sculpture sur ballons, pêche aux canards... (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Dans le cadre de la Journée internationale des droits de l'enfant, des animations se dérouleront le 20 novembre 2019 de 9h à 12h au Case de Saint-Gilles-Les-Hauts. Au programme, des ateliers seront préparés autour de l'éveil au sens, mais aussi de l'éducation santé-nutrition ainsi qu'un spectacle "Ti Baba et le repas gourmand". En parallèle, plusieurs animations feront le bonheur des marmailles : structure gonflable, sculpture sur ballons, pêche aux canards... (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Pour les amoureux de la nature, le Lieu d’Accueil Parent-Enfant de la SPL Ti Baba, proposera également un atelier jardinage en partenariat avec le LAEP de la SCIC Run Enfance. Les jardiniers en culottes courtes pourront planter dans les pots des semis le 20 novembre prochain.

Toujours dans le cadre de la Journée internationale des droits de l’enfant, une conférence se déroulera le mercredi 13 novembre 2019 à 18h dans la salle du Front de mer de Saint-Paul. Intitulée “Comment faire sans fessées, menaces, chantages… une nouvelle autorité parentale”, cette conférence intéractive est ouverte à tous les parents et les professionnels. Elle fait suite à la loi relative à l’interdiction des violences éducatives ordinaires, votée le 2 juillet de cette année. “L’autorité parentale s’exerce sans violences physiques ou psychologiques. Les parents associent l’enfant aux décisions qui le concernent, selon son âge et son degré de maturité.”

Cette réforme fait de la France le 56e état dans le monde à interdire tous les châtiments corporels à l’encontre des enfants, validé par End corporal punishment.

Cette loi soulève bien des interrogations parmi les parents. Sommes-nous prêts à vivre dans une société qui veut protéger son avenir en éliminant les violences éducatives qui nous sont familières et qui paraissent indissociables de l’éducation ?

Animée par Anne Faujour, consultante formatrice engagée auprès des parents et des professionnels et membre du réseau Parentalité Créative, cette conférence propose des solutions qui existent suite à cette loi. À partir d’exemples de difficultés comme les pleurs, les repas, le brossage de dents… des outils concrets vous seront donnés pour faire autrement, sans frapper, humilier, punir, faire peur… Sera également abordé des notions importantes et très éclairantes comme le réservoir affectif.

Et bien sûr, seront évoquées les pistes qui permettent aux parents et aux professionnels d’être soutenus dans cette démarche (sos parentalité, groupe de soutien, café de parents, ateliers, et formations pour professionnels).

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !