16 permis retirés par les gendarmes :

Contrôles routiers : pas de permis, alcool au volant, sachets d'ecstasy, tentative de fuite...


Publié / Actualisé
Comme tous les week-ends, les forces de l'ordre font le point sur les contrôles routiers réalisés en fin de semaine. Du 15 au 17 novembre 2019, les gendarmes ont retiré 16 permis et relevé 47 infractions. Pour les fonctionnaires de police, 67 infractions ont été recensées. La palme de l'inconscience va à cette conductrice qui n'avait pas marqué un stop, contrôlée sans permis par les gendarmes.Il s'avère que la dame n'a jamais passé le permis de conduire, après une inscription en auto-école en 1994. Les communiqués complets de la gendarmerie et de la police ci-dessous. (photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Comme tous les week-ends, les forces de l'ordre font le point sur les contrôles routiers réalisés en fin de semaine. Du 15 au 17 novembre 2019, les gendarmes ont retiré 16 permis et relevé 47 infractions. Pour les fonctionnaires de police, 67 infractions ont été recensées. La palme de l'inconscience va à cette conductrice qui n'avait pas marqué un stop, contrôlée sans permis par les gendarmes.Il s'avère que la dame n'a jamais passé le permis de conduire, après une inscription en auto-école en 1994. Les communiqués complets de la gendarmerie et de la police ci-dessous. (photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Communiqué de la gendarmerie

Bilan activité de lutte contre l'insécurité routière du 16 et 17 novembre 2019:

47 infractions  - 16 rétentions de permis - 1 mise en fourrière

Faits particuliers :

1) Samedi matin en agglomération de Sainte Marie deux motocyclistes de la Bmo de Saint Benoît contrôlent une conductrice de véhicule qui n'a pas marqué le STOP. Il s'avère qu'elle n'a jamais passé le permis de conduire, après une inscription en auto-école en 1994.

2) Les motocyclistes de la Bmo de Saint-Benoît, ce même samedi en fin de matinée en agglomération de Saint-Benoît, veulent contrôler un automobiliste qui n'a pas marqué le Stop, Chemin Furcy. En sécurité, ils tentent de l'intercepter, mais refuse d'obtempérer et s'engage dans un chemin en sens interdit. Il abandonne sa voiture et s'enfuit à pied. Les enquêteurs découvriront 6 cachets d'ecstasy. L'individu, identifié, n'est pas titulaire du permis de conduire et le véhicule n 'est pas assuré. Il est placé en fourrière.

3) Samedi soir, de 20 heures à 22 heures, les gendarmes de la brigade de Saint-Leu, renforcés par les motocyclistes des Bmo de Saint-Paul et Rivière Saint-louis, ont mené une opération de lutte contre les conduites addictives. Le bilan fait état de 5 conduites sous emprise de l'alcool et de 4 conduites après avoir fait usage de produits stupéfiants.

4) De 19 heures à 23 heures, les motocyclistes de la Bmo de Saint Benoît ont assuré un contrôle d'alcoolémie en agglomération de Sainte-Marie. Au total, ce sont 5 automobilistes qui ont été contrôlés avec une alcoolémie positive.

5) Les motocyclistes de la Bmo de Rivière Saint-louis ont mené dimanche après midi de 15 heures à 19 heures une action pour lutter contre les infractions graves génératrices d'accident.  5 conduites après avoir fait usage de produits stupéfiants ont été constatées. Un automobiliste a été contrôlé avec un taux de 0.43 mg/l d'alcool cumulé avec un défaut de permis de conduire. 7 non port de la ceinture, 1 défaut d'assurance et une conduite malgré invalidation du permis ont en outre été relevés.

 

Communiqué de la police

Les effectifs de Police de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de La Réunion ont réalisé sur le département 18 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 15 au 17 novembre 2019 permettant de relever 67 infractions soit 8 délits dont :

• Conduite sous l'Empire d'un État Alcoolique : 3 (taux compris entre 0.40 et 1.22 mg / l d'air expiré)
• défaut d'assurance : 2
• défaut de permis de conduire : 4
• refus d'obtempérer : 0

72  fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.

Au cours de ces différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la constatation de diverses contraventions au code de la route dont :

• feu rouge / stop / priorité : 11
• défaut de port de casque : 6
• défaut d'équipement : 6
• défaut de contrôle technique : 9
• usage du tph: 4
• autres : 23

   

1 Commentaire(s)

Johan, Posté
En quoi ça nous concerne ??