A la une du lundi 18 novembre 2019 :

Annick Girardin, Oasis, redevance télé, Gilets jaunes et météo


Publié / Actualisé
Bonjour - À la une de ce lundi matin 18 novembre 2019 :

- Budget 2020 : Annick Girardin répond à Imaz Press : "il y a deux mondes : celui de la contemplation et du commentaire, et celui de l'action et des vérités"
- Oasis Réunion : Bernard Astruc : "aujourd'hui, il est nécessaire de passer à une agriculture 100% biologique"
- Finalement, la redevance télé ne sera pas modulée en fonction de la taille de la famille
- Bilan, motivation, suite, espoir, revendications... les Gilets jaunes péi se livrent
- La pa Météo France i di, sé zot i di - Ça souffle et ça mouille !
Bonjour - À la une de ce lundi matin 18 novembre 2019 :

- Budget 2020 : Annick Girardin répond à Imaz Press : "il y a deux mondes : celui de la contemplation et du commentaire, et celui de l'action et des vérités"
- Oasis Réunion : Bernard Astruc : "aujourd'hui, il est nécessaire de passer à une agriculture 100% biologique"
- Finalement, la redevance télé ne sera pas modulée en fonction de la taille de la famille
- Bilan, motivation, suite, espoir, revendications... les Gilets jaunes péi se livrent
- La pa Météo France i di, sé zot i di - Ça souffle et ça mouille !

Budget 2020 : Annick Girardin répond à Imaz Press : "il y a deux mondes : celui de la contemplation et du commentaire, et celui de l'action et des vérités"

Annick Girardin a répondu aux questions d'Imaz Press sur le budget outre-mer 2020, voté le 6 novembre 2019 à l'Assemblée Nationale, sur les réactions - parfois acides -, qu'il a suscité et plus largement sur la situation socio-économique de l'île. Dans le langage direct qui est le sien, la ministre des Outre-mer affirme avoir présenté "un budget stable de 2,6 milliards d'euros d'engagement", souligne que la baisse de 100 millions d'euros relevée par des élus locaux "ne correspond qu'aux crédits de paiement" et "si ces crédits baissent, c'est qu'on a moins de factures, que les projets s'engagent moins bien ou ne se font pas". Concernant les mesures décidées par l'Etat fin 2018 pour répondre aux attentes de La Réunion secouée par la crise des Gilets jaunes, la ministre remarque :
"c'est sûr, nous n'avons pas eu de relai politique à La Réunion, je n'ai entendu que des critiques stériles et pourtant si peu de propositions". A ceux qui "ne cessent de répéter que l'outre-mer n'est pas une priorité du gouvernement qu'ils se trompent" elle dit "qu'ils feraient mieux de dénoncer des propos qui portent les germes de la division, et même au-delà", allusion aux propos de certains parlementaires l'accusant de "ne pas être née en Outre-mer". Et pour être tout-à-fait claire dans ses propos Annick Girardin relève : "il y a deux mondes : celui de la contemplation et du commentaire, et celui de l'action et des vérités". Entretien.

Oasis Réunion : Bernard Astruc : "aujourd'hui, il est nécessaire de passer à une agriculture 100% biologique"

Bernard Astruc, de l'association Oasis Réunion, à l'origine de la campagne "Glyphosate Réunion" et du "glyphotest", milite pour une agriculture exclusivement biologique en France métropolitaine comme à La Réunion. Dans un entretien accordé à Imaz Press, il détaille pourquoi l'agro-chimie, utilisée massivement aujourd'hui pour produire notre nourriture, est un fléau aussi bien pour notre santé que pour celles de nos sols.

Finalement, la redevance télé ne sera pas modulée en fonction de la taille de la famille

Ces dernières semaines, les sources gouvernementales, sur le sujet, étaient contradictoires. Certaines affirmaient qu'à partir de 2022, le montant de la redevance télé évoluerait en fonction de la taille de la famille. En clair : plus voue serez nombreux devant l'écran, plus vous devrez payez. Cette hypothèse aurait été évoquée par l'exécutif mais Édouard Philippe a mis fin à la polémique "on n'a aucun projet de moduler le paiement de la redevance audiovisuelle en fonction de la composition de la famille" a-t-il assuré. Toutefois, à partir de 2022, il devrait y avoir du changement sur le mode de collecte de la taxe, on vous explique pourquoi.

Bilan, motivation, suite, espoir, revendications... les Gilets jaunes péi se livrent

Ce dimanche 17 novembre, un an jour pour jour après le début du mouvement, ils étaient une trentaine rassemblés devant la préfecture à Saint-Denis en fin de matinée. La pluie, en aura sans doute dissuader plus d'un. Tour à tour, ces Gilets jaunes convaincus prennent la parole à la tribune, partagent leur expérience, rappellent leurs revendications, ou font juste un discours pour remotiver les troupes. Imaz Press a échangé avec eux pour savoir ce qu'ils retiennent de l'année écoulée, ce qui les motive à poursuivre le mouvement, quelle(s) suite(s) peut-on imaginer au mouvement des Gilets jaunes à La Réunion ? Témoignages.

La pa Météo France i di, sé zot i di - Ça souffle et ça mouille !

Ce lundi 18 novembre sera marqué par une chose : du vent, du vent et encore du vent sur tout le département. À tel point que Matante Rosina a peur de perdre son chapeau ! La matinée sera assez ensoleillée mais au fur et à mesure de la journée, le temps devrait se dégrader et des averses devraient faire leur apparition aux quatre coins de l'île. Matante Rosina ne sortira peut-être pas avec son chapeau mais elle n'oubliera pas son parapluie ! Et chez vous, quel temps fait-il ?

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !