Par les gendarmes :

Saint-Benoît : 27 usages de téléphone au volant constatés en 4 heures


Publié / Actualisé
Cinq motocyclistes de la Brigade motorisée de Saint-Benoît ont mené ce mercredi 20 novembre de 14 à 18 heures sur la RN 2 en agglomération une action de sécurité routière destinée à lutter contre les comportements dangereux, à l'origine de la majorité des accidents sur l'île. Le communiqué complet de la gendarmerie ci-dessous. (photo d'illustration rb/www;ipreunion.com)
Cinq motocyclistes de la Brigade motorisée de Saint-Benoît ont mené ce mercredi 20 novembre de 14 à 18 heures sur la RN 2 en agglomération une action de sécurité routière destinée à lutter contre les comportements dangereux, à l'origine de la majorité des accidents sur l'île. Le communiqué complet de la gendarmerie ci-dessous. (photo d'illustration rb/www;ipreunion.com)

Le bilan de l'opération est édifiant puisque 27 usages de téléphone ont été constatés ainsi que 2 non respect des feux de signalisation
Les gendarmes rappellent que l'usage d'un téléphone tenu en main que ce soit pour téléphoner, consulter les réseaux sociaux, envoyer des textos, de même l'usage de distracteurs est prohibé. Seuls les bluetooths installés sur les véhicules sont autorisés.

Cette infraction est passible d'une amende de 135 euros et entraîne de facto une perte de 3 points sur le permis de conduire

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !