Fermé depuis septembre 2016 :

Les commerçants dionysiens réclament la réouverture du parking de l'océan


Publié / Actualisé
L'association l'union des commerçants dionysiens (UCD) demande la réouverture du parking de l'espace océan. Une pétition mise en ligne il y a une semaine par l'UCD rassemble près de 900 signatures. L'espace devait être aménagé dans le cadre du projet du Quadrilatère océan. Sauf que le projet est à l'arrêt, les crédits de l'État ont été retirés. Projet reporté ou définitivement annulé, la question se pose encore... Les commerçants dionysiens, eux, demandent la réouverture du parking pour pallier la problématique des places de stationnement dans le chef-lieu surtout à l'approche des fêtes.
L'association l'union des commerçants dionysiens (UCD) demande la réouverture du parking de l'espace océan. Une pétition mise en ligne il y a une semaine par l'UCD rassemble près de 900 signatures. L'espace devait être aménagé dans le cadre du projet du Quadrilatère océan. Sauf que le projet est à l'arrêt, les crédits de l'État ont été retirés. Projet reporté ou définitivement annulé, la question se pose encore... Les commerçants dionysiens, eux, demandent la réouverture du parking pour pallier la problématique des places de stationnement dans le chef-lieu surtout à l'approche des fêtes.

Un parking au coeur des stratégies politiques dans le chef-lieu

Dans cette démarche, l’UCD est appuyée par Farid Mangrolia, le référent territorial de La République en marche. À quatre mois des municipales, difficile de ne pas voir en filigrane, les manœuvres politiques qui se trament en coulisses.

Cependant, Farid Mangrolia est catégorique "des manœuvres politiques ? Non, il y a un réel besoin de parking, cela éviterait les embouteillages qui engorgent le centre-ville et en démotivent plus d’un à venir faire leurs achats dans le chef-lieu." Et le référent territorial LREM de mettre un petit tacle à la mandature en place " le slogan ‘l’humain, pour nous, c’est capital’ a bien marché pendant 4/5 ans, aujourd’hui, on voit les limites. La réouverture de ce parking est vitale, primordiale. "

Quand la question de la stratégie politique pour les élections de mars 2020 lui est posée frontalement, Farid Mangrolia botte en touche "dire que je suis en train de me placer pour gagner les voix des commerçants dionysiens est faux. Je n’ai pas dit que je serai candidat à la mairie de Saint-Denis." 

Et une liste d’ouverture avec le candidat ou la candidate du parti socialiste, plausible ? "Aujourd’hui, nous prônons le rassemblement de toutes les forces progressistes dans toutes les communes de l’île et nous faisons partie de la majorité présidentielle, c’est nous qui sommes courtisés" indique Farid Mangrolia.

Quant à l’hypothèse d’un coup de pression en direction de Gilbert Annette "je soutiens les commerçants dionysiens, il ne faut pas y voir une stratégie politique quelconque" finit Farid Mangrolia.

La pétition des commerçants rassemble près de 900 signatures

Ce que confirme Sandiren Permale, le président de l’association union des commerçants dionysiens à l’origine de la pétition "Farid Mangrolia ne fait pas partie de l’association, son frère oui, mais pas lui."

Sur le volet politique de la requête des commerçants, Sandiren Permale admet avoir été contacté par les services de la mairie "ils m’ont demandé si c’était politique, je leur ai répondu que non, notre demande est légitime. Le quadrilatère océan est abandonné, nous demandons la réouverture du parking pour que la population puisse avoir accès au centre-ville, sans qu’il n’y ait l’obstacle du stationnement. Nous avons envoyé un courrier, sans réponse de la part de la mairie, nous avons mis cette pétition en ligne pour montrer que nous sommes nombreux."

Dans la foulée, les commerçants dionysiens demandent aussi que la rue Félix Guyon soit rouverte dans les deux sens de circulation "aujourd’hui, il y a des sens interdits sur certaines portions, ce qui n’est pas simple pour accéder au centre-ville. De plus, les policiers sont là tous les jours pour verbaliser les contrevenants, cela dissuade pas mal de gens de venir."

Version contre version

Ce mardi 26 novembre 2019, les commerçants devraient rencontre un élu de la mairie de Saint-Denis, cette dernière assure "qu’au cours de cette réunion prévue de longue date, des propositions allant dans le sens des commerçants devraient être faites et satisfaire le plus grand nombre."

Car la municipalité fait tout pour ne pas perdre la confiance des commerçants du centre-ville "un chantier devait être lancé au niveau du parking Michel Ha Sam pour la construction d’un parking en silo de 250 places, suite aux demandes des commerçants qui ont rappelé que les congés du BTP arrivaient bientôt et qu’avec les fêtes qui approchent, il était mieux d’arrêter le chantier, nous sommes allés dans leur sens et avons suspendu les travaux et le prking a été rouvert cette semaine. Ces éléments, les commerçants les ont en leur possession."

Sandiren Permale, le président de l’UCD s’inscrit en faux "nous avons effectivement envoyé un courrier sur ce sujet mais n’avons pas eu de réponse de la part de la mairie. La semaine dernière, nous sommes passés et avons remarqué que le parking était rouvert. La mairie ne nous a pas tenus au courant" affirme-t-il.

Sur la réouverture du parking de l’espace océan, la mairie assure faire les vérifications nécessaires pour le rouvrir "ce terrain qui appartenait au domaine public donc à la municipalité avait été cédé à la société qui pilote le projet du Quadrilatère de l’océan. Aujourd’hui, malgré la cession, nous devons vérifier si nous pouvons exploiter le terrain. Autre élément, suite aux fouilles archéologiques préventives, nous devons aussi vérifier si les sols n’ont pas été fragilisés et s’il n’y a aucun danger pour les usagers du parking" assure la mairie avant d’ajouter que les commerçants dionysiens sont aussi au fait de ces deux éléments.

Là encore, Sandiren Permale affirme ne pas avoir été tenu au courant par les services de la municipalité.

La réunion de ce mardi 26 novembre devrait donc permettre de mettre les choses à plat… des deux côtés.

fh / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Popote, Posté
Un grand terrain avec des tas de galets, terre, herbes dessus. Au fait pourquoi ont ils détruit ce grand parking. Soit disant pour des fouilles archéologiques. Et ce sont ces faux chercheurs qui ont laissés ce terrain en piteux état. La justice devait enquêter la dessus car des sous sont sortis des caisses de la municipalité pour ce terrain, n est-ce pas.
Volcan974, Posté
Au fait à été t il condamné pour détournement d argent ? Pour enrichissement personnel ? Juppe est bien au conseil constitutionnel pourtant il a été condamné
David, Posté
Même avec ses soutiens de première heure Gilbert Annette ment . Peut on encore faire confiance à ce maire déjà condamné ??