A cause d'une escale imprévue :

Alors qu'elle transportait de la cocaïne vers La Réunion, elle est arrêtée en Egypte


Publié / Actualisé
Selon le journal Le Parisien, une jeune femme qui avait pris un vol pour La Réunion avec de la cocaïne cachée sous ses vêtements a été arrêtée... en Egypte. En effet, l'avion a été dérouté vers l'Egypte, une escale imprévue qui peut tout changer pour la mule. Elle risque en effet une lourde peine de prison. (Photo d'illustration)
Selon le journal Le Parisien, une jeune femme qui avait pris un vol pour La Réunion avec de la cocaïne cachée sous ses vêtements a été arrêtée... en Egypte. En effet, l'avion a été dérouté vers l'Egypte, une escale imprévue qui peut tout changer pour la mule. Elle risque en effet une lourde peine de prison. (Photo d'illustration)

Une jeune femme âgée de 27 ans a été arrêtée en Egypte le 13 novembre dernier, selon les journalistes du Parisien. Elle est depuis en garde à vue dans un commissariat du Caire. Habitante du département de l'Essonne, elle a été arrêtée à l'aéroport en possession de 1,5 kg de cocaïne.

Elle se trouvait dans un vol qui devait se rendre à La Réunion, mais l'avion a marqué une escale improvisée en Egypte en raison du malaise d'un passager. Or la loi égyptienne est bien plus stricte et la jeune mule risque une lourde peine de prison.

Selon Le Parisien, la métropolitaine a expliqué à ses avocats qu'elle avait été contactée par un homme lui expliquant "comment gagner de l'argent facilement" en transportant un médicament, en échange de 4.000 euros, la moitié au départ et l'autre moitié à l'arrivée.

En difficulté financière, la jeune femme, également maman, accepte. Selon les journalistes du Parisien, et les propos de la mule auprès de ses avocats, son interlocuteur lui "scotche dans le dos un sachet rempli de poudre blanche" au moment du départ. Les premiers tests révèlent qu'il s'agit de cocaïne.

Si la notion de trafic est retenue, la jeune femme peut risquer en Egypte une peine de prison "comprise entre 25 ans et la perpétuité" continue Le Parisien. Selon les premières informations, elle ne risquerait pas la peine de mort. Ses avocats espèrent encore que la mule puisse être jugée en France.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

6 Commentaire(s)

Claidie, Posté
Cette jf et maman.
Doit retourner en France. Retrouver son enfant
Zavoca marron, Posté
Si les autorités égyptiennes n'avait pas mis la main sur elle : aurait-elle passé ici le contrôle des douanes et police des frontières sans problèmes?
That's is à question...
Val, Posté
Triste histoire. Mais surtout ultra choquée par l'horreur du post de MA'velang qui souhaite la mort a cette jeune femme ... !!! Voilà une personne qui 'e devrait pas résider sur notre territoire pour réagir ainsi ! Un extrémiste certainement ...
Patzone, Posté
Arrêter de juger les gens sans connaître leur propre histoire , c indigne et malde souhaiter la mort d'une maman. Êtes-vous vous parent?!!!!
MÃ'véLang, Posté
Prions le seigneur pour qu'elle soit jugée en Égypte et que la peine maximale soit appliquée
Condoléances à la famille.
Joseph, Posté
Comment peut-on être aussi naïve à 27 ans, maman en plus...
Elle a bien gagné ses 4000 euros, reste à espérer qu'un jour son gamin ne soit pas empoisonné par ce poison.