Pour maintenir le lien familial :

Une maison d'accueil hospitalière va voir le jour au centre hospitalier de Saint-Pierre


Publié / Actualisé
Une maison d'accueil hospitalière (MAH) pour les patients et leurs proches ouvrira ses portes au CHU, sur le site de Saint-Pierre. Ce projet porté par l'association maison des parents de l'océan Indien (MPOI) bénéficie du soutien du CHU de La Réunion par la mise à disposition d'un terrain à bâtir. Une maison d'accueil hospitalière est déjà implantée à Saint-Denis, à proximité du CHU Nord, mais aucune structure n'existe encore dans le Sud.
Une maison d'accueil hospitalière (MAH) pour les patients et leurs proches ouvrira ses portes au CHU, sur le site de Saint-Pierre. Ce projet porté par l'association maison des parents de l'océan Indien (MPOI) bénéficie du soutien du CHU de La Réunion par la mise à disposition d'un terrain à bâtir. Une maison d'accueil hospitalière est déjà implantée à Saint-Denis, à proximité du CHU Nord, mais aucune structure n'existe encore dans le Sud.

Ce manque sera comblé d’ici 2021, grâce à la construction d’un bâtiment neuf sur un terrain du CHU de La Réunion. La Direction du CHU et l’association Maison des Parents de l’Océan Indien ont signé le 18 novembre 2019 le bail définitif mettant à disposition un terrain de 1 500m² dans l’enceinte même de l’hôpital.

Cette structure permettra un accès facile à l’hôpital aux patients hébergés pour leurs soins de jour. Elle concourra à maintenir le lien familial, à réduire la durée de séjours des patients, à inclure les parents dans les décisions médicales. Le projet n'a aucune incidence financière pour le CHU de La Réunion (seulement mise à disposition d'un terrain), au contraire il contribuera également à la diminution des dépenses de santé en réduisant les durées d’hospitalisation tout en favorisant l’accès aux soins à plus de patients.

Durée prévisionnelle du chantier : 15 mois (y compris congés du BTP).

Coût travaux et aménagements : 750 000€

Financements : l’association Maison des Parents de l’Océan Indien finance l’intégralité du projet avec l’aide de ses partenaires dont les principaux sont la Fondation Hôpitaux Paris - Hôpitaux de France, la SCPR, le groupe CRC, la CSSM, la Fondation Crédit Agricole Réunion-Mayotte, la Fondation Ravate…

   

1 Commentaire(s)

Lolotte, Posté
Alors même qu'il était question de fermer le service de chirurgie infantile au bénéfice de Félix Guyon ?