[VIDÉO] Rencontre avec le double lauréat :

Laurent Gaudé reçoit ses deux prix du Roman Métis 2019


Publié / Actualisé
Ce mardi 3 décembre, le lauréat du Prix du Roman Métis se voit décerner ses prix à l'hôtel de ville de Saint-Denis. En effet, Laurent Gaudé a été doublement primé : d'abord dans le cadre du Grand Prix du Roman Métis 2019 mais aussi pour le Prix du Roman Métis des Lecteurs 2019. Son livre, "Salina: les trois exils", raconte l'histoire d'une femme, mère de trois fils, et animée par un destin fait de vengeance dans une antiquité lointaine et imaginaire. Rencontre.
Ce mardi 3 décembre, le lauréat du Prix du Roman Métis se voit décerner ses prix à l'hôtel de ville de Saint-Denis. En effet, Laurent Gaudé a été doublement primé : d'abord dans le cadre du Grand Prix du Roman Métis 2019 mais aussi pour le Prix du Roman Métis des Lecteurs 2019. Son livre, "Salina: les trois exils", raconte l'histoire d'une femme, mère de trois fils, et animée par un destin fait de vengeance dans une antiquité lointaine et imaginaire. Rencontre.

Doublement primé pour son romain, l'auteur Laurent Gaudé raconte l'histoire de Salina : "on la suit sur toute la période de sa vie, dans une antiquité lointaine et un peu imaginaire. Elle arrive nourrisson dans un désert et on va suivre son destin pendant toute sa vie. Un destin de vengeance. On suit également la fin de sa vie à travers le regard de son plus jeune fils, qui raconte l'histoire de sa mère".

Laurent Gaudé dit s'inspirer "de la tragédie grecque, avec ses grandes figures féminines, qui sont difficiles à juger car elles restent victimes mais qui restent monstrueuses à certains endroits". C'est cette ambivalence qui lui a plu.

Auteur masculin, l'écrivain a choisi d'écrire l'histoire d'une femme : "j'adore ça, être en empathie avec son sujet même s'il nous est étranger. Il y a l'imagination, la documentation... pour entrer en sympathie avec ces personnages. A travers l'écriture, on peut parler de choses qu'on a pas vécues".

Cinq questions à Laurent Gaudé

Laurent Gaudé est un auteur déjà récompensé à plusieurs reprises pour son oeuvre littéraire : il fut deux fois couronné du Goncourt, Prix Goncourt 2004 pour "Le soleil des Scorta", Prix Goncourt des Lycéens 2003 pour "La mort du Roi Tsongor". Pour ce dernier titre, il a également remporté le Prix des Libraires, et le Prix du jury Jean-Giono pour "Le soleil des Scorta". Dernièrement, il a remporté le Prix du Livre Européen 2019 pour son essai "Nous, banquets des peuples" (Actes Sud). "Salina: les trois exils" est son 10ème roman.

Lire aussi : Laurent Gaudé, double lauréat du Roman Métis 2019

Ce nouveau prix lui fait "très plaisir, car mes derniers prix remontent à longtemps" avoue-t-il. "Je trouve ça très beau car j'estime que ce mot 'métis' correspond très bien à Salina, un personnage qui n'a pas d'origine. Personne ne sait vraiment qui elle est". Par ailleurs, tout l'univers du livre selon lui est construit à travers un mélange de civilisations : Sahel, Inde... "ça procède aussi d'une sorte de métissage géographique".

L'auteur parisien prévoit désormais de revenir au théâtre, son premier amour. Son prochain projet est une pièce qu'il jouera au Théâtre national de Bruxelles. "Il y a quelque chose d'irremplçable au théâtre, c'est de voir tout à coup les mots prendre vie à travers le corps d'un comédien."

mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !