Nouveau rebondissement :

NRL : des murs à plus de 10 millions d'euros pour protéger le chantier


Publié / Actualisé
Ambiance agitée du côté du chantier de la Nouvelle route du littoral. Les transporteurs montent de nouveau au créneau et font planer la menace d'une action forte dans les prochains jours. Pour le groupement, ça va de mal en pis. Toujours rien de concret pour l'approvisionnement en galets qui permettrait de poursuivre le chantier et un nouvel élément vient s'ajouter à cela. Un ordre exécutoire aurait été envoyé par la Région il y a une quinzaine de jours, la collectivité demanderait la construction de deux murs, un du côté de la Grande Chaloupe, l'autre à La Possession, officiellement pour protéger le chantier pendant la période cyclonique. Sauf que certains observateurs ou acteurs du projet le voient d'un autre oeil, selon eux, ces murs n'auraient rien de temporaire. Cette mesure rimerait plutôt avec un arrêt du chantier sur le moyen-long terme.
Ambiance agitée du côté du chantier de la Nouvelle route du littoral. Les transporteurs montent de nouveau au créneau et font planer la menace d'une action forte dans les prochains jours. Pour le groupement, ça va de mal en pis. Toujours rien de concret pour l'approvisionnement en galets qui permettrait de poursuivre le chantier et un nouvel élément vient s'ajouter à cela. Un ordre exécutoire aurait été envoyé par la Région il y a une quinzaine de jours, la collectivité demanderait la construction de deux murs, un du côté de la Grande Chaloupe, l'autre à La Possession, officiellement pour protéger le chantier pendant la période cyclonique. Sauf que certains observateurs ou acteurs du projet le voient d'un autre oeil, selon eux, ces murs n'auraient rien de temporaire. Cette mesure rimerait plutôt avec un arrêt du chantier sur le moyen-long terme.

Dans cet ordre exécutoire envoyé par la Région au groupement, la collectivité stipulerait qu’il faudrait fermer les portions D3 (Grande Chaloupe) et D4 (La Possession). L’argument de la pyramide inversée pour justifier cette mesure : protéger le chantier durant la saison cyclonique. Les deux portions seraient alors fermées par ce qui est appelé dans le milieu "un chasse mur" qui permettrait de sécuriser le chantier notamment en cas de forte houle.

Sauf que dans le milieu, cette nouvelle en a laissé plus d’un pantois. "C’est bien la première fois depuis le début du chantier de la Nouvelle route du littoral qu’il est demandé de sécuriser le chantier… La première fois" insiste cette source proche du dossier avant d’ajouter " la question de la saison cyclonique n’est qu’un prétexte, ce n’est pas possible autrement. La Région veut gagner du temps, ce ne sera pas une fermeture temporaire. Qui débourse autant d’argent pour seulement quelques semaines ? Car là, il est question de construire ce mur et à la fin de la saison cyclonique, de le démolir à coups marteau. "

L’argent, le nerf de la guerre. C’est justement là-dessus qu’aurait tiqué le groupement car selon une source, la construction de ces deux murs coûterait entre 10 et 15 millions d’euros. Une somme rondelette quand on sait que la Région martèle en boucle que dorénavant, elle paiera "le prix juste." C’est ce qui bloque pour l’extraction des andains dans les champs agricoles. Le prix. Pourtant la collectivité serait prête à investir une somme aussi importante dans un projet que beaucoup considèrent comme secondaire.

C’est ce qui passerait mal auprès du groupement, pour qui les roches sont prioritaires voire même vitales et mériteraient donc d’être le principal investissement. Pour le moment, c’est ce qui empêche la continuité du chantier.

D’autres sources affirment qu’à l’approche de scrutins majeurs, la collectivité chercherait à se faire discrète sur le sujet et gagner du temps. Car c’est le statu quo sur le chantier depuis plusieurs semaines. Si les différents acteurs semblaient s’orienter vers la solution de l’extraction d’andains dans les champs il y a plusieurs semaines, à l’heure actuelle, ils ne sont toujours pas passés au concret.

Ces deux murs devraient commencer à être construits en janvier et ils pourraient rester en place bien après la saison cyclonique…

   

25 Commentaire(s)

Colimaconvert, Posté
la conduite des travaux a été mené d'une façon aberrante. En effet il fallait commencer les travaux par la réalisation des exutoires routiers aux deux extrémités du tracé, soit St Denis et la Possession dans leurs configurations finales, puis réaliser la route "en corniche" entièrement sur pilotis comme la première tranche bien réalisée...
Eugene44, Posté
La plus grosse erreur a été de faire la route du littoral à l'emplacement de la route en corniche. Si à l'époque il avait été construit une route sur la falaise un peu comme la route tamarin, il n'y aurait pas eu de mort dÃ" à la chute de rochers, les coÃ"ts d'entretien auraient été beaucoup moins élevés. Certe ça aurait perturbé la circulation par moment à l'époque mais pas plus que lors de la construction de la route Tamarin. Quel gâchis financier de la part des responsables de la régions...
Patrick, Posté
Passionnant !!
, Posté
Rien que ça ! Et l'année dernière n'avait pas besoin de protéger le chantier, qu'est ce qu'ils essaient de nous faire avaler ? C'est nos impÃ'ts qu'il faut protéger de l'incompétence de ces bricoleurs du dimanche, ptoteger par un mur, économie prêt de 15 millions â"¬, soit environ 80â"¬ par foyer fiscal imposable ! Pour mon porte monnaie ça m'arrangerai bien de ne pas à avoir a bétonner 80â"¬ !
Le dionisien, Posté
Un projet pierrette pondu à la sauvette! Une réalité bien evidente dans cette mer redouté de tous temps par tous les gens de la mer.
Un arriviste qui se laisse plomber par les inventeurs de projet en blouse blanche.
Une réalité bien présent qui s'oppose naturellement à tout ce qui le dérange.
Et voilà ! "Pierette" pris au piege et les réunionnais dans la galere?
UNE BONNE LEÇON AUX ÉLECTEURS POUR LES PROCHAINES CAMPAGNE !
Aux bon entendeurs à en tirer les conséquences ?
Balou, Posté
Cette route peut etre un tres beau dite pour les concours de pêche, aprendre a faire du vélo à nos marmailles.
C'est une grosse moukate stte route!
Molé coq, Posté
Ben, la montagne à côté le chantier l'est pas en galet çà? En plus y pèse plus que 5 tonnes. Là zot la fé in l'erreur là!!!!!!
Fleur, Posté
je pense que la il faut dire stop, stop aux incompétences .
Django, Posté
Django
Didier arrette deconner y coute moin cher deux camion béton nassez pou fait didier hybernatus en béton nous fatigué entendre aux conneries et nous pu envie voir oute portrait .
MÃ'véLang, Posté
Lapi larzan, lapi grogalé OK, nana larzan nana pou dot zafer, à la place, fé logements standings pou grozozo, la mer à perte de vue, la montagne, le ciel, le rêve.
Didier doit certainement avoir un ami intéressé par un service de barges payant pour relier saint Denis à la Possession.
La région pourra se renflouer très rapidement et lancer un projet de pont aérien suspendu au dessus de l'actuel route
Daoud974, Posté
Le casse du siecle.une demi route a 2 milliards .ils se sont bien rempli les poches ils se sont partage combien 1 milliard entre les differents acteurs
Greg, Posté
Sa devient grave pour les rochers n'a point l'argent mais pour ce mur , qui nous le savont est inutile ! Y'a de l'argent faudrais vraiment arrêter prendre réunionnais pour Couyon
J'ai la solution, Posté
Coucou Didier R, j'ai une solution. Y a des roches par milliers hors de La Réunion, j'ai le tuyau mais faudra envoye un camion là bas ! La NRL sera fini vite fait
Lapimoney, Posté
Des amateurs.. Les élus la région ont bafoués les réunionnais.. Le tram-train était la solution. Oui les holdings les gros bonnets les consortiums ont trop à perdre.. Bref j espère que cette NRL ne sera jamais fini bande de escrocs
Lapimoney, Posté
Des amateurs.. Les élus la région ont bafoués les réunionnais.. Le tram-train était la solution. Oui les holdings les gros bonnets les consortiums ont trop à perdre.. Bref j espère que cette NRL ne sera jamais fini bande de escrocs
Épreuve de force, Posté
Il y a un bras de fer entre la Région Reunion et le groupement dont l'enjeu est le prix de la roche,
CÃ'té groupement : lettre de résiliation de chantier de la route digue
CÃ'té Région Reunion : demande de construction d'un mur pour une mise en sécurité long terme du chantier de la route digue et manipulation des transporteurs
En coulisse ils tentent d'établir un Â" juste prix Â"  pour les roches.

Macatia, Posté
Lycée pour nos enfants , Didix ne construit pas mais deux murs, pas un pont il veut construire. OUSSA gros didix y veut rale à nous. boug la nana un ego démesure, il doit être signé.
Legros, Posté
Dimanche 14 décembre lu annonce sa candidature vote pou lu enkor la mairie sin dni : va mettre 2 grands murs barachois !!!!! Ah ha ha
Montagnard, Posté
Le SOFÈR a peut être la réponse de là où il est.... imazpress renseignez vous pour voir s'il est en disponibilité ou en train de bat karé dans le monde ? Les contribuables réunionnais aimerait savoir si ce SOFÈR est en poste comme indiqué auparavant à l'Antenne de la Région à Paris ou serait il en disponibilité ( d'où ce tour de la planète) ?????
Kaïs, Posté
Ma securité n'a pas de prix !
The End, Posté
Faut être clair, ils vont fermer le chantier, pour une durée indéterminée. Terminé la digue. Peut être que le viaduc existant sera relié à la grande chaloupe, point barre.
Volcan974, Posté
Et beaucoup vont voter le seigneurie depensiers
KOMEN ILE, Posté
Beaucoup trop technique pour des politiciens que cette affaire, hésitant à dire non ils sont de fait de vrais girouettes que le moindre coup de vent fait bouger, il y a eu la girouette transporteur, la girouette "touch pas nout roche", et j'en oublie, ils ont dit oui à Caroupaye & Cie et TPNRoche les a shooté, impasse, c'est là où ils sont désormais
Ils ne pouvaient que s'embourber, comme le chantier lui même, et on a pas encore entamé les véritables discussions au sujet de l'entrée nord, on a pas fini de rire, si je puis dire!!
Ce sont nos impÃ'ts avec lesquels ils jouent les cocos
Jose, Posté
Voilà où mène le fait de céder au chantage !
Si cette route avait été faite comme l'étude de départ l'avait prévu, c'est à dire en tout viaduc, elle serait finie.
Non, au lieu de ça, nous sommes encore plus endettés, et avec un morceau de route inutilisable.
Tristan, Posté
Responsables irresponsables, compétents incompétents, la norme d'aujiurd hui.

Cassez vous.