Sondage koz azot (actualisé) :

Allez-vous participer à la grève du 5 décembre ?


Publié / Actualisé
Ce jeudi 5 décembre c'est jour de grève ! L'interprofessionnelle appelle à participer à la manifestation nationale prévue pour exiger le retrait du projet de réforme des retraites. Une marche est organisée à Saint-Denis, une manifestation de soutien est prévue à Saint-Pierre. Les gilets jaunes rejoignent le mouvement et prévoient de leur côté une action "en convergence avec l'intersyndicale" à travers plusieurs opérations escargots. Une journée chargée, qui s'annonce compliquée en terme de déplacements et d'infrastructures. Le projet de réforme Delevoye fait toujours aussi peu l'unanimité. Pour rappel, cette réforme qui pourrait voir le jour en 2025 prévoit la fin des régimes spéciaux, un âge "pivot" à 64 ans et l'intégralité de la carrière prise en compte contre les six derniers mois. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce jeudi 5 décembre c'est jour de grève ! L'interprofessionnelle appelle à participer à la manifestation nationale prévue pour exiger le retrait du projet de réforme des retraites. Une marche est organisée à Saint-Denis, une manifestation de soutien est prévue à Saint-Pierre. Les gilets jaunes rejoignent le mouvement et prévoient de leur côté une action "en convergence avec l'intersyndicale" à travers plusieurs opérations escargots. Une journée chargée, qui s'annonce compliquée en terme de déplacements et d'infrastructures. Le projet de réforme Delevoye fait toujours aussi peu l'unanimité. Pour rappel, cette réforme qui pourrait voir le jour en 2025 prévoit la fin des régimes spéciaux, un âge "pivot" à 64 ans et l'intégralité de la carrière prise en compte contre les six derniers mois. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Rassemblements et opérations escargots

Vous l'aurez compris, c'est une journée noire qui se prépare ce jeudi 5 décembre et chacun y va de son action. Pensez à prendre vos dispositions.

  • L'intersyndicale (FSU Réunion, la CGT, FO, Solidaires, UNSA, CFTC-FP et SAIPER) appelle l'ensemble des personnels à participer à la manifestation prévue pour exiger le retrait du projet de réforme des retraites. Manifestation à Saint-Denis, rendez-vous à 9h au Petit Marché vers la Préfecture. Le SNES-FSU Réunion appelle aussi à une manifestation de soutien à Saint-Pierre, rendez-vous à 9h Place de la mairie vers la sous-préfecture.
  • Les gilets jaunes prévoient une vaste opération escargot pour rejoindre ces manifestations. Quatre convois sont prévus dans la matinée.
    Vers Saint-Denis :
    - Rdv à 7h au niveau du pole emploi de Saint-André
    - Rdv à 7h au niveau de la gare routière de Saint-Paul
    - Rdv à 7h au niveau du jumbo sacré coeur du Port
    Vers Saint Pierre :
    - Rdv à 7h sur le mac do de Saint-Pierre

Perturbations dans les communes

Les communes se préparent et certaines invitent d'ores et déjà les parents d'élèves et visiteurs à prendre leurs dispositions. A Saint-Denis, le fonctionnement des écoles et de la restauration scolaire pourrait connaître de très fortes perturbations ce jour-là. Idem au Port, avec en plus des incidences possibles sur la surveillance à la pause méridienne ainsi que la garderie, comme à Saint-Pierre.

A Saint-Leu, un repas froid sera servi aux enfants car le service sera minimum. La cantine scolaire sera carrément fermée à Sainte-Suzanne.

A Sainte-Marie, le taux de personnel gréviste dans les écoles publiques du premier degré (enseignants, agents communaux,…) étant proche de 100%, les conditions ne seront pas réunies pour accueillir les élèves convenablement. De même, le ramassage scolaire ne sera pas effectué par la CINOR pour ce qui concerne ces établissements.

Il n’y aura pas de transport scolaire pour tous les élèves des communes de l’Ouest.

Lire aussi : Grève du 5 décembre : des perturbations à prévoir

La CIVIS informe également les Saint-Pierrois que le service de transport scolaire ne pourra pas être assuré sur la commune pour les écoles du premier degré
(maternelles et élémentaires). Pour toute demande d’information complémentaire, vous pouvez contacter le numéro vert des Transports 0 800 355 354 (appel gratuit depuis un poste fixe).

Que contient cette réforme ?

Quasiment tous les syndicats ont appelé à participer au mouvement de grève interprofessionnelle qui s'annonce très suivie notamment dans le monde enseignant, inquiet du futur système universel de retraite. Le chef de l'Etat lui-même a reconnu que les professeurs seront lésés si le passage au nouveau système ne s'accompagne pas d'autres changements dans leur carrière.

En effet, la future réforme prendra en compte dans le calcul des pensions l'ensemble de la carrière, contre les six derniers mois actuellement. En compensation, les retraites intègreraient les primes et indemnités. Les pertes seraient comprises entre 300 et 600 euros par mois pour des professeurs des écoles actuellement en fonction selon les syndicats. Jusqu'à 900 euros en moins pour les enseignants qui démarreraient en 2025, date prévue de l'entrée en vigueur de la réforme.

Lire aussi : Les enseignants, potentiels perdants de la réforme des retraites

Le gouvernement souhaite aussi l'élaboration d'un nouveau système universel par points, qui fusionnera les 42 régimes existants en actant la fin des régimes spéciaux. La réforme prévoit aussi un âge "pivot" à 64 ans.

De débats en polémiques

Pour le moment, l'heure est au "diagnostic", fait-on valoir au ministère, en ne s'engageant sur aucun scénario concret de revalorisation. Cette deuxième phase devrait intervenir à partir du mois de janvier, quand le projet de réforme aura été finalisé. Le projet de loi devra être voté au Parlement d'ici l'été prochain. Le souhait d'un acte 2 du quinquennat plus participatif et délibératif a aussi incité Emmanuel Macron à mettre sur pied en amont une concertation citoyenne jusqu'à la fin de l'année.

Et ce même si les partenaires sociaux ont déjà été largement consultés pour bâtir le rapport du haut-commissaire Jean-Paul Delevoye, remis mi-juillet et qui sert de base à la future loi.

Lire aussi : Retraites: pour Philippe, il reste une marge de négociations

Lire aussi : Retraite: Macron veut une réforme qui "construise l'avenir"

Plus récemment, le Premier ministre Edouard Philippe et le haut-commissaire Jean-Paul Delevoye ont annoncé qu'ils feraient des "annonces" sur la réforme des retraites avant la fin de l'année, pour "clarifier les choses" et tabler "peut-être au moins l'annonce d'un calendrier". Dans les jours suivant la grève, un certain nombre de propositions devraient être faites.

Lire aussi : Retraites: Philippe et Delevoye feront "des annonces" avant la fin de l'année

Fin octobre, Emmanuel Macron avait provoqué l'ire des Réunionnais en affirmant : "Je veux aller au bout de cette réforme, je pense qu'elle est nécessaire pour le pays donc je la défendrai. Peut-être que ça me rendra impopulaire, peut-être que des gens diront 'c'est insupportable, tout ça pour ça' (…) mais je n'aurai aucune forme de faiblesse ou de complaisance."

Lire aussi : Réforme des retraites: "Je n'aurai aucune forme de faiblesse ou de complaisance", assure Macron

Des propos qui sont très mal passés et qui n'ont fait que relancer la contestation sociale, en marche depuis de longs mois déjà. La réforme pilotée par Delevoye ne passe pas, et les manifestations à ce sujet ne cessent de gonfler. La grève du 5 décembre aura-t-elle un impact ? Si elle s'annonce colossale en Métropole, sera-t-elle largement suivie selon vous à La Réunion ? Comme chaque mercredi, donnez votre avis sur le sondage "koz azot" sur les pages Facebook et Twitter d'Imaz Press Réunion en répondant à la question suivante : "allez-vous participer à la grève du 5 décembre ?".

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com avec AFP

   

4 Commentaire(s)

Sociale, Posté
je ferai grève, n'irai pas travailler et resterai chez moi.
Sceptique, Posté
Je suis retraitée et j'aurai aimé y aller, mais étant donné que les gilets jaunes vont faire une opération escargot, et que cela va générer de gros embouteillages, je préfère rester chez moi....
Tristan, Posté
Les retraites nous concernent tous. Je serai à St Denis demain ! Avec mon syndicat et avec mon gilet jaune.
Caillou, Posté
Le début des vacances s'approchant les fonctionnaires et autres assimilés ne vont plus être concernés par cette grève. Vive les vacances. Joyeux NoÃ"l. Bonne année. Les retraites pas concernés pour le moment. On verra ça à la rentrée.