La Possession :

Echanger ses déchets contre des bons de réduction, c'est maintenant possible


Publié / Actualisé
Ce samedi 7 décembre 2019 marque l'ouverture de la première "fourmilière" Fourmize à La Possession, dans le quartier Moulin Joli en face du restaurant Chez Jacky. Le principe : échanger ses déchets ménagers contre des réductions dans plusieurs enseignes de la commune. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce samedi 7 décembre 2019 marque l'ouverture de la première "fourmilière" Fourmize à La Possession, dans le quartier Moulin Joli en face du restaurant Chez Jacky. Le principe : échanger ses déchets ménagers contre des réductions dans plusieurs enseignes de la commune. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le projet, né en métropole, ouvre son premier site. "Le concept est de faciliter le tri de déchets et d'augmenter le pouvoir d'achats des adhérents" explique Christophe Deboos, le fondateur de Fourmize. Des enseignes de grande surface, de stations-services, de téléphonie ainsi que de beauté ont déjà acceptés de participer. "Les adhérents gagneront des bons de réductions de 5 ou 10% sur les produits" détaille-t-il.

Christophe Deboos veut ainsi inciter la population à recycler, mais aussi augmenter leur pouvoir d'achat. "Le principe est simple : on recycle, on consomme, on re-recycle, etc" dit-il. Et pour les entreprises engagées, c'est une façon de gagner de nouveau client. "A noter que le supermarché partenaire fera des réductions sur le rayon des produits bio pour inciter à une meilleure consommation, et permettre aux personnes plus démunies de se le permettre aussi" explique-t-il.

L'entreprise se veut aussi sociale et solidaire. Sept jeunes ont donc été engagés via le dispositif Gadianb, qui vient en aide aux jeunes adultes éloignés de l'emploi.

Cette "fourmilière" est la première à ouvrir, mais deux nouvelles ouvriront à La Possession en janvier. A termes, Christophe Deboos vise les 60 fourmilières éparpillées sur toute l'île, d'ici 2022. Il estime par ailleurs que lors des 18 premiers mois d'ouverture, environ 1000 tonnes de déchets devraient avoir été récupérées.

as / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !