Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Cyclone Belna, retraites, route en cubes, emplois, municipales


Publié / Actualisé
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi lundi 9 décembre au vendredi 13 décembre 2019 sur Imaz Press

- Lundi 9 décembre : l'oeil du cyclone Belna est passé à 100 km de Mayotte
- Mardi 10 décembre : projet de réforme des retraites : l'interyndicale dit toujours non
- Mercredi 11 décembre : une digue en cubes comme à Monaco pour la NRL...
- Jeudi 12 décembre : La Réunion a perdu des emplois en 2018, c'est l'une des rares régions de France avec un bilan négatif
- Vendredi 13 décembre :
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi lundi 9 décembre au vendredi 13 décembre 2019 sur Imaz Press

- Lundi 9 décembre : l'oeil du cyclone Belna est passé à 100 km de Mayotte
- Mardi 10 décembre : projet de réforme des retraites : l'interyndicale dit toujours non
- Mercredi 11 décembre : une digue en cubes comme à Monaco pour la NRL...
- Jeudi 12 décembre : La Réunion a perdu des emplois en 2018, c'est l'une des rares régions de France avec un bilan négatif
- Vendredi 13 décembre :

• Lundi 9 décembre : l'oeil du cyclone Belna est passé à 100 km  de Mayotte

Malgré de grosses pluies et de fortes rafales de vents, Mayotte a évité le pire. cyclone Belna a légèrement dévié sa trajectoire dans la nuit du dimanche 8 décembre au lundi 9 décembre 2019. L'oeil du météore est passé à 100 km de l'île aux parfums. Les prévisions précédentes faisaient passer le coeur du système à 20 ou 30 km des côtes mahoraises. À 4 heures ce lundi Belna se trouvait à 160 km à l'est-sud-est de Mayotte. Il continue de s'éloigner vers le sud à la vitesse de 11 km/h. En vigueur depuis lundi à 16 heures, l'alerte rouge a été levée à 23 heures. Il n'y a pas encore de bilan des dégâts.

• Mardi 10 décembre : projet de réforme des retraites : l'interyndicale dit toujours non

Ce mardi 10 décembre 2019 marque la deuxième journée de mobilisation pour les syndicats opposés à la réforme des retraites annoncée par le gouvernement. Deux manifestations sont prévues : une à Saint-Denis, et une à Saint-Pierre.

• Mercredi 11 décembre : une digue en cubes comme à Monaco pour la NRL...

Une nouvelle fois, les transporteurs se rendent à la pyramide inversée ce mercredi 11 décembre. Cinq jours après une première réunion avec Dominique Fournel, ils devraient aborder avec la Région la suite du chantier de la Nouvelle Route du Littoral. Au coeur du dossier : l'approvisionnement en roches massives, nécessaires à la construction de la partie digue. Or le marché en question a été résilié. Selon les informations d'Imaz Press Réunion, un nouvel appel d'offres va être lancé. Il inclue les andains déjà recensés dans les champs de l'île... et des caissons de béton pour remplacer les roches manquantes. Quant aux transporteurs, ils auront du travail... à moitié

Jeudi 12 décembre : La Réunion a perdu des emplois en 2018, c'est l'une des rares régions de France avec un bilan négatif

La Réunion est un des rares territoires où la dynamique de création d'emplois a été négative en 2018. C'est ce que révèle une étude Insee de décembre 2019 portant sur la création d'emplois avec, globalement une tendance positive sur l'ensemble du territoire français (+225 000 emplois crées en 2018 contre + 338 000 en 2017). A La Réunion, on ne peut faire que grise mine en attendant les effets du plan Petrel lancé par le président de la République Emmanuel Macron lors de son récent déplacement sur l'île

Vendredi 13 décembre : condamné(e)s ou sous le coup d'une enquête, elles et ils se présentent aux municipales

Le bal des candidatures aux élections municipales de mars 2020 a débuté il y a quelques semaines déjà. Les candidatures de novices côtoient celles de personnalités plus expérimentées voire même de dinosaures de la politique. Dans ce fleurissement de candidatures ou de potentiels candidats, on retrouve aussi des élus condamnés ou actuellement concernés par des enquêtes préliminaires. Une étiquette très lourde à porter lorsqu'on se présente au suffrage des électeurs. Surtout dans le contexte actuel de défiance croissante vis-à-vis de la classe politique actuelle...

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !