Elections :

Municipales à Saint-Denis : Nassimah Dindar obtient le soutien de la République en marche


Publié / Actualisé
Candidate aux municipales à Saint-Denis, la sénatrice UDI Nassimah Dindar a obtenu le soutien de la République en marche. Le parti du Président de la République l'a annoncé dans un communiqué publié ce mercredi soir 18 décembre 2019 à la suite de la réunion de sa commission nationale d'investiture ce mardi. C'est donc sous la double bannière centriste - LREM que l'ancienne présidente du conseil départemental croisera le fer notamment avec Gilbert Annette, maire sortant, ou Ericka Bareigts. L'investiture LREM échappe donc à Didier Robert, candidat pas tout-à-fait déclaré à la mairie de Saint-Denis. Un nouveau revers pour le président de Région après le l'échec de son pik-nik partaz de ce dimanche à la Trinité. 4 à 5000 personnes y été attendues, au final les pique-niqueurs n'étaient pas plus de 400 en comptant les conseillers régionaux de la majorité. Stéphane Randrianarivelo, candidat à la mairie de La Possession a également obtenu l'investiture LREM (Photo rb/www.ipreunion.com)
Candidate aux municipales à Saint-Denis, la sénatrice UDI Nassimah Dindar a obtenu le soutien de la République en marche. Le parti du Président de la République l'a annoncé dans un communiqué publié ce mercredi soir 18 décembre 2019 à la suite de la réunion de sa commission nationale d'investiture ce mardi. C'est donc sous la double bannière centriste - LREM que l'ancienne présidente du conseil départemental croisera le fer notamment avec Gilbert Annette, maire sortant, ou Ericka Bareigts. L'investiture LREM échappe donc à Didier Robert, candidat pas tout-à-fait déclaré à la mairie de Saint-Denis. Un nouveau revers pour le président de Région après le l'échec de son pik-nik partaz de ce dimanche à la Trinité. 4 à 5000 personnes y été attendues, au final les pique-niqueurs n'étaient pas plus de 400 en comptant les conseillers régionaux de la majorité. Stéphane Randrianarivelo, candidat à la mairie de La Possession a également obtenu l'investiture LREM (Photo rb/www.ipreunion.com)

Nassimah Dindar avait sollicité le soutien LREM. Ce qui est aussi un pari risqué tant le nom d'Emmanuel Macron est synonyme de repoussoir pour bon nombre de Réunionnais. Elle avait tenu son premier grand meeting de campagne le samedi 7 décembre. Plusieurs centaines avaient fait le déplacement jusqu'à la salle Candin mais il n'y avait pas de ténors de la droite locale dans les rangs. Dans son discours, la sénatrice Nassimah Dindar prône une liste de rassemblement. elle avait aussi affirmé qu'elle continuait à tendre la main au plus grand nombre au-delà des étiquettes. Erick Fontaine, connu pour ses actions de défense des locataires, ou encore la chanteuse Sega'El sont candidats sur sa liste

Lire aussi : Saint-Denis : Nassimah Dindar lance sa campagne sans ténor à ses côtés

Ce soutien décroché par Nassimah Dindar est, de fait, un camouflet pour Didier Robert. Entretenant depuis des mois un (faux) suspens - auquel seuls ses proches consentent à croire -, le président de Région ne s'est toujours déclaré candidat à la mairie de Saint-Denis. Dans le même temps il a multiplié les sourires et les appels du pied en direction d'Emmanuel Macron. Lequel applique le service minimum en y répondant du bout des lèvres (ou du pied) et en distillant des piques acerbes à son encontre. Notamment pour critiquer l'amateurisme qui a provoqué le retard et le gouffre financier  du chantier de la NRL

Lire aussi Chantier de la NRL : "nous sommes échaudés par le chantier de la route du Littoral" déclare Emmanuel Macron

Donc, candidat à moitié déclaré, Didier Robert comptait faire le show ce dimanche à la Trinité. Ce fut le four. Le grand battage et appel aux troupes lancés plusieurs jours avant le "grand rendez-vous" n'a pas donné les résultats escomptés.

Entre 4000 et 5000 personnes étaient attendues. Au final, 400 participants ont fait le déplacement en comptant les élus de la majorité régionale (y compris ceux ne votant pas à Saint-Denis) et les militants de divers horizons (y compris ceux ne votant pas à Saint-Denis).

Didier Robert a mesuré l'ampleur de l'affaire. Il n'a pas annoncé sa candidature ce jour là. Il a piqué une colère jupitérienne (toute ressemblance avec un autre personnage est totalement fortuite) le lendemain, accusant ses soutiens de ne pas avoir fait le job correctement et d'avoir saboté son  pik-nik (sans grand) partaz.

Lire aussi : Didier Robert rassemble les troupes à Saint-Denis, mais toujours pas de candidature officielle

Il se dit maintenant que Didier Robert se positionnera finalement à la troisième place sur une liste conduite par l'un(e) de ses proches. On parle de du conseiller régional Vincent Payet et même de l'ancien maire RPR dionysien René-Paul Victoria (et oui...) L'annonce devrait être faite à la mi janvier.

C'est du moins ce qui se murmurait avant l'annonce du soutien de LREM obtenu par Nassimah Dindar.

Reste à savoir qu'elle sera désormais la position adoptée par le président de Région. Le suspens haletant (enfin pas trop) continue…

mb/www.ipreunion.com
 

   

17 Commentaire(s)

Vitoire de Nassima, Posté
Je pense qu'à l'heure 2020, on pourrait passer à une victoire d'un Maire au sens féminin. On voudrait juste essayer surtout que Nassima Dindar a" fait ses preuves " notamment dans le domaine sociale. Nous le savons tous :"elle a fait ! donc elle le fera encore. Ne regardons pas les querelles politiques ou judiciaires qui n'ont aucun rapport avec cette éléction et regardons en face. VOTONS
On fonce les amis
Jean Philippe Desby, Posté
Je n'ai plus tout à fait vingt ans, notamment en mars vingt-vint! Depuis que je suis né sur cette petite île (Hé oui, Madagascar est un peu plus grande, d'ailleurs on la surnomme La Grande Île, avec ses 587 000 km par km, La France est derrière sur ce critère), on nous présente comme un des départements français (certes relevant de l'outre-mer, les OM...) le plus à la traîne, en retard en tout cas sur la Gironde, le Maine-et-Loire, et si on s'amuse à nous comparer à PACA, AUVERGNE-RHONE-ALPES, LE GRAND-EST, LES HAUTS-DE-FRANCE de Xavier Bertrand, etc., la région d'ici est bien loin et bonne dernière ("PIB", Taux de chÃ'mage, réussite études post-bac par génération, ...).
Mars 1946, érigée en département, 1983 Henri Emmanuelli nous donna également le statut de région, date du 20 désamb fêté : abolition esclavage (Mayotte 27 avril, 22 mai Martinique, 27 mai Guadeloupe, 10 juin en pays Guyane française); statut RUP à partir de 1992 (Maastricht), la seule de l'Hémisphère Sud; et nous devons toujours rattraper le niveau de vie de Vienne ou de Stockholm ou de Bordeaux, les administrés de Marne-la-Coquette ne ressemble pas trop à ceux de Saint-Bernard ou du Bas de la Rivière, Petite Île, quai Ouest...ou de la rue Jean-Baptiste Ponama...(ex Gymnase /Deux-Canons) ou veux de la cité Cow-Boy qu'aucun candidat déclaré ou pas tout à fait n'a foulé!
C'est à croire qu'il n'y aurait plus trop de travail au Sénat français (Chambre Haute de notre Parlement français : bicaméral ) ou au 5ème étage de la pyramide du Moufia jouxtant la fac et le Chaudron...étant donné toute cette enthousiasme pour s'occuper des affaires communales du chef-lieu réunionnais...
Comment peut-on être aussi irresponsable et irrationnel pour se croire sur-femme ou sur-homme politique (local et/ou national)?
Les familles qui sont dans le besoin méritent mieux que ça. Là, LREM ne cherChe qu' avoir un ancrage territorial à travers les municipales et un exécutif régionale qui veut entrevoir un troisième mandat à compter de mars 2021...
Et, dans toutes ces animations et plans, le sort des ménages et des entreprises est le cadet de leurs préoccupations et soucis... Mais, je peux me tromper sur mon analyse et ressenti. Joyeux noël à vous
Payet, depuis son mobile, Posté
Didier a peur de perdre son poste à la Region . lu veut assise dans le fauteuil de la mairie Denis pour faire encore de la m.... comme la route de littoral. vive Mme DINDAR
Crocodile dundee III, Posté
Qui moque derrière Didix ? Zot i comprend mieux poukoi l'ancien directeur cabinet la barré maintenant et la laisse à li la place
Eric, Posté
1 image vaut 1000 mots :regarde bien la gueule que fait didi derrière !
Cultissime !
André, depuis son mobile, Posté
whaou !!! Didix qui s'est déplacé sur Paris pour ça, courbettes et grand sourire avec Macron ici !!! le Didier Robert se prend une claque par Macron!!! c'est dire si on le considère comme un bon
quand à la Nassima !!! li fait pitié à force de manger à chaque élection dans un râtelier different !!! pitoyable cette femme
Los Angeles holidays, Posté
Il n'y a plus aucun mandat pour lui.... tic tac - regarde ce qui va arriver tic tac
Monique la traitre, Posté
AVEC UN SOUTIEN PAREIL C EST LA DEFAITE CERTAINE.
Val, Posté
Là c'est le bouquet Final !!!
Renyoné rouve zot zyeu ! Li lé la collaboratrice de macron le banquier !
Done a li son kokeman li merite en 2020 !
Montre a zot nou lé pa collabos !
Briandoht, Posté
ND a dore et déjà raté ce rdv électoral , au mieux elle devra se contenter d 1 poste d adjoint. Si DR est tête de liste c est pour gagner, le millier personnes présentes à la Trinité sont bon signes et sa campagne s inscrira dans une dynamique électorale. Attendons l évolution des événements d ici mi janvier 2020 que soit d un camp ou dans un autre.
Albert, Posté
elle ne compte pour rien nassimah enfin réfléchissez un peu, votre article est assez orienté politiquement, et les orientations sur saint denis sont assez difficiles à décoder, votre analyse est peu lucide
Zembrocal, depuis son mobile, Posté
Elle aura mangé dans toutes les gamelles celle-là .inutile ici de citer toutes ses alliances elle peut même s'allier au rassemblement national pour être élu.
CHABAN, Posté
pas candidat donc pas de compte de campagne!
IMAZ
c'est pour quand votre prochaine lettre de soutien à notre bienaimé globetrotter?
Le Sudiste, Posté
Incroyable pour le parti LREM de se laisser berner par tous ces sans faces !
Duconne, Posté
Il n'a pas fait des têtes et des pieds pour avoir cette investiture, il trainait dans les couloirs pour des appuis , finalement c'est nassimah qui rafle la mise. À force de mettre tout le monde à terre, i trouve plus fort
Patou, Posté
Voilà enfin madame dindar qui accepte le soutien de LREM. elle choisit un partenaire qui détruit la France. Les dyonisiens vont ils lui faire confiance ? Et mr fontaine, défenseur des locataires va t il accepter d être sur la liste soutenue par le parti qui a baisser L Apl pour les plus démunis ? Manger cochon à la sauce l argent.
Marsan 974, Posté
Et michel fontaine qui va envoyer son candidat dès Republicains sur saint dénis..... le 15 janvier 2020, un amateurisme aura la coulante et enverra son bras cassé au lieu de se présenter, son pik nik était un véritable fiasco, très peu de dionysiens et des agents régions titularisés obligés de venir faire un effet de masse, et de pauvres enfants en bas âge qui ne votent pas ! Coupe cabris, coupe zébus, coupe cochon noir, à un moment Dieu seul vous stoppe et s'occupe de votre cas!