Opération routes bleues :

65 infractions relevées en deux heures par les forces de l'ordre


Publié / Actualisé
Les forces de l'ordre ont mené une large opération de contrôle concertée ce jeudi 19 décembre dans le cadre des opérations "route bleue". Il a eu lieu en fin d'après midi et le bilan est sans appel. En deux heures, 65 contraventions ont été relevées à l'encontre d'usagers de la route qui ont été interceptés.
Les forces de l'ordre ont mené une large opération de contrôle concertée ce jeudi 19 décembre dans le cadre des opérations "route bleue". Il a eu lieu en fin d'après midi et le bilan est sans appel. En deux heures, 65 contraventions ont été relevées à l'encontre d'usagers de la route qui ont été interceptés.

19 excès de vitesse ont été constatés dont 3 à l'encontre de deux roues motorisés. Un des contrôle de vitesse a été réalisé à Saint-André, à l'endroit même où un accident de la circulation a provoqué cette année le décès de deux personnes.

Treize manquements à des règles de conduites ont fait l'objet de verbalisation immédiate (3 franchissements de lignes continues, 2 non respect des distances de sécurité, 5 refus de priorité, 3 défauts d'aisance) ainsi que 9 conduites avec un téléphone tenu en main. Les défauts d'équipement de protection (ceintures, gants, casque) ont fait eux l'objet de 4 contraventions. Les manquements d'équipements affectant les véhicules ont été relevés également à 4 reprises (un défaut de compteur pour un deux roues motorisé, un échappement émettant des fumées, deux plaques minéralogiques non conformes).

107 autres usagers qui eux n'ont pas été interceptés ont tout de même été "flashés" en excès de vitesse au moyen d'un véhicule radar banalisé. Ils recevront prochainement leur avis de contravention, notamment le conducteur pressé qui circulait à 127 km/h sur une voie dont la vitesse était limitée à 90 km/h.

Enfin, 7 auteurs de délits ont fait l'objet de procédures: un conducteur ayant fait usage de stupéfiants, deux circulant sans assurance, deux autres conduisant sans permis et le porteur d'une arme de catégorie interdite.

Un conducteur a tenté de se soustraire lors d'un contrôle de la Gendarmerie, il était intercepté et placé en garde à vue. Un véhicule a été immobilisé, un autre est parti en fourrière.

2 heures, 172 contraventions, 7 délits alors que le contrôle avait été annoncé.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !