Globice la suit grâce à une balise argos :

La baleine à bosse Ousanousava a franchi les 50ème hurlants


Publié / Actualisé
"La baleine à bosse Ousanousava vient de franchir les 50ème hurlants et affronte des conditions climatiques probablement dantesques à l'approche de l'Antarctique" a annoncé Globice ce lundi 30 novembre. Les scientifiques de cette association spécialisée dans l'étude et la protection des animaux marins avaient posé une balise argos cette femelle le 3 septembre dernier afin de suivre son déplacement au départ de La Réunion et mieux étudier les migrations des baleines (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
"La baleine à bosse Ousanousava vient de franchir les 50ème hurlants et affronte des conditions climatiques probablement dantesques à l'approche de l'Antarctique" a annoncé Globice ce lundi 30 novembre. Les scientifiques de cette association spécialisée dans l'étude et la protection des animaux marins avaient posé une balise argos cette femelle le 3 septembre dernier afin de suivre son déplacement au départ de La Réunion et mieux étudier les migrations des baleines (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le suivi satellitaire, via la mission appelée Miromen II s'était poursuivi jusqu'au 21 octobre. A cette date les émissions s'était brusquement arrêtés. Les scientifiques pensaient alors avoir perdu définitivement le contact.

Lire aussi : La baleine taggée par Globice poursuit sa route vers Madagascar

Et puis contre toute attente, la balise avait recommencé à émettre le 13 novembre. La baleine se trouvait à ce moment-là près de l'archipel de Crozet dans les Terres australes et antarctiques françaises.

Lire aussi : La baleine Ousanousava taggée à La Réunion émet à nouveau

La voilà maintenant au-delà des 50ème hurlants

 

Globice "croise les doigts pour que cela (les émissions argos –ndlr) dure encore un peu !"

Un grand voyage, une belle aventure.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !