Interpellés à Sainte-Rose avec 142 kg de cannabis :

Trafic de zamal : peines de 1 à 3 ans de prison confirmés pour les six prévenus


Publié / Actualisé
Le 31 mai 2019, six hommes avaient été interpellés avec 142 kg de zamal à Sainte-Rose. D'origines réunionnaise et mauricienne, ils avaient été arrêtés par la gendarmerie en possession de cannabis, compressé et transporté dans une dizaine de sacs de sport. La drogue devait à l'origine être transportée à bord d'un bateau. L'opération avait permis de saisir l'équivalent d'un million d'euros de drogues, soit deux millions d'euros sur le marché mauricien. Condamnés à des peines allant de 1 à 3 ans de prison en septembre dernier, les six prévenus ont écopé de la même peine en Cour d'appel ce jeudi 2 janvier 2020. (Photo : gendarmerie)
Le 31 mai 2019, six hommes avaient été interpellés avec 142 kg de zamal à Sainte-Rose. D'origines réunionnaise et mauricienne, ils avaient été arrêtés par la gendarmerie en possession de cannabis, compressé et transporté dans une dizaine de sacs de sport. La drogue devait à l'origine être transportée à bord d'un bateau. L'opération avait permis de saisir l'équivalent d'un million d'euros de drogues, soit deux millions d'euros sur le marché mauricien. Condamnés à des peines allant de 1 à 3 ans de prison en septembre dernier, les six prévenus ont écopé de la même peine en Cour d'appel ce jeudi 2 janvier 2020. (Photo : gendarmerie)

Aux alentours de 21 heures le 31 mai dernier, six hommes d'origines réunionnaise et mauricienne ont été interpellés par la gendarmerie nationale à Sainte-Rose du côté de l'Anse des Cascades. 142 kg de zamal, à destination de Maurice, ont été interceptés. La marchandise devait être transportée à Maurice.

Les peines allant de 1 à 3 ans de prison prononcées en première instance ont été confirmés en Cour d'appel ce jeudi 2 janvier 2020. Les six prévenus échappent donc à des peines plus lourdes. Ils risquaient pourtant jusqu'à 10 ans d'emprisonnement.

L'équivalent d'un million d'euros en cannabis

Le cannabis, compressé et transporté dans une dizaine de sacs de sport, avaient été soigneusement emballé afin d'assurer l'hermétisme des sachets. En effet, les drogues devaient être transportées à bord d'un bateau, en fuite.

Lire aussi : Gendarmerie : six hommes interpellés avec 142 kg de zamal à Sainte-Rose

L’opération, menée par la gendarmerie de Saint-Benoît en collaboration avec la section de recherche, du GIGN, de la Gendarmerie nationale de La Réunion ainsi que de la police mauricienne, a permis de saisir l’équivalent d'un million d’euros de drogues, soit deux millions d'euros sur le marché mauricien.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !